Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Mandat de dépôt pour l’incorrigible voleur



PAPEETE, 19 mars 2019 - Un voleur multirécidiviste originaire de Taravao a été condamné à une peine de 8 mois ferme avec mandat de dépôt, en comparution immédiate lundi. Vendredi il avait volé sa vieille tante avant l’aller faire la fête avec le butin.

Ce jeune quadragénaire de Taravao, né en mars 1979, a déjà un casier judiciaire alourdi par plusieurs condamnations pour des faits de vols ou vol aggravé, lorsqu’il est entendu lundi par le tribunal des comparutions immédiates, en situation de récidive légale. A la barre, il parle poliment au tribunal en adoptant un léger déhanché. Le prévenu est titulaire d’un diplôme d’études universitaires générales en langues polynésiennes mais sans emploi depuis plusieurs années. Au lieu de cela, son dernier larcin en date, c’était le 15 mars, à domicile. Ou plutôt au domicile de la vieille tante de 76 ans qui l’héberge depuis le 7 octobre 2018, date de sa libération de Nuutania où il venait de purger une peine de 7 mois de prison pour vol.

Il est froid avec sa famille. Cette dernière lui offre depuis cinq mois le gite et le couvert, en échange de quelques travaux ménagers.
C’est d’ailleurs en faisant le ménage dans la chambre de sa tante qu’il dit avoir repéré l’objet du larcin pour lequel il comparaissait lundi : une enveloppe contenant 100 000 francs, que la vieille dame cachait sous son matelas en attendant de régler des travaux mécaniques sur son automobile.

Le vendredi 15 mars, le jeune homme s’empare des économies de la vieille dame pour aller les claquer sans attendre. Une partie de cet argent est dépensée le soir-même en boîte de nuit. Une somme est utilisée pour financer la location d’un bungalow. Le reliquat lui est dérobé dans les heures qui suivent "par quatre inconnus".

Après avoir constaté la disparition de ses économies, sa vieille tante le dénonce sans l’ombre d’un doute. Il a reconnu les faits, entendu en garde à vue durant le week-end.  

Face au tribunal, le jeune homme regrette. "Je lui avait demandé 10 000 francs pour aller faire la fête", a-t-il expliqué, entendu en garde à vue. Sa tante lui aurait refusé en disant qu’elle n’avait pas cet argent. "Il lui a donc subtilisé le tout pour aller faire la fête", constate la représentante du parquet, avant de conclure en ironisant : "la vie est tellement dure pour lui". Pour le parquet, si le prévenu montre quelques regrets aujourd’hui, "c’est probablement pour s’être fait prendre". L’avocate du prévenu a de son côté tenté d’exposer au tribunal que son client, "homme cultivé et titulaire d’un diplôme universitaire", avec un palmarès judiciaire comme le sien devait être regardé comme ayant un trouble d’ordre psychologique, assimilable à une forme de cleptomanie. Loin de s’émouvoir la représentante du ministère public a requis en faveur d’une condamnation à un an de prison ferme avec mandat de dépôt.

Une réquisition suivie. L’incorrigible voleur écope d’une peine de 8 mois de prison ferme. Un séjour à Nuutania entamé dès lundi soir, compte tenu du mandat de dépôt également prononcé par le tribunal.

Rédigé par JPV le Mardi 19 Mars 2019 à 13:49 | Lu 975 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Septembre 2020 - 15:38 Freelove, hymne à l’amour, plaisir des sens

Mardi 22 Septembre 2020 - 15:30 Le concert Tu’iro’o va réveiller To’atā

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus