Tahiti Infos

​Léo Marais "ne peut pas travailler" avec Teura Iriti


Tahiti le 11 mai 2022 - Léo Marais et ses deux colistiers Tapura ne rejoindront pas la majorité de Teura Iriti, elle aussi désormais Tapura. "On ne pouvait décemment pas renier nos valeurs", explique l'élu mercredi qui pointe un problème "d'éthique" vis-à-vis des électeurs.
 
À la veille du conseil municipal de Arue, celui qui est encore le chef de file du Tapura sur la commune –jusqu'à ce que la maire Teura Iriti n'adhère au parti rouge et blanc–, Léo Marais, a voulu mettre les choses au clair. Il explique que deux réunions ont eu lieu avec le président du Tapura Édouard Fritch "en toute transparence". Et que finalement, "une majorité des colistiers et y-compris moi-même ne souhaitions pas rejoindre et travailler avec Teura". Il assure qu'avec "ce changement de cap" de l'élue, plus personne "ne s'y retrouve" et notamment les électeurs. Il souligne que Tapura no Arue a eu "un engagement loyal" envers le parti et son président et ajoute : "On ne pouvait décemment pas renier nos valeurs, renier notre façon de faire de la politique". La tête de liste du Tapura lors des municipales affirme que les trois élus locaux Tapura "représentent des électeurs et pas que soi-même". Il estime que ces derniers attendent de leurs élus "une certaine éthique et un certain courage politique de ne pas tomber sous le chant des sirènes". Et il souligne que cette "demande" d'adhérer au Tapura émane de toutes façons de leur tāvana et pas de leur président. "Comme quoi le Tapura n'est pas si mal que ça (...) puisqu'on veut y entrer". Avec les affaires judicaires en cours entre les deux clans au conseil municipal, pas question de se retrouver sur les mêmes bancs. "On ne peut pas travailler sereinement et en total confiance avec Teura et son équipe", affirme Léo Marais. "On a vraiment envie de proposer une autre politique".
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mercredi 11 Mai 2022 à 21:34 | Lu 2615 fois