Tahiti Infos

​Léo Marais dans le grand bain


Tahiti, le 11 janvier 2022 – Tête de liste du Tapura no Arue, Léo Marais a présenté mardi soir son programme et son équipe très renouvelée par rapport à celle de l'ancien tāvana Philip Schyle.
 
Comme annoncé, l'ancien septième adjoint de Philip Schyle à Arue a présenté mardi soir à l'hôtel Le Tahiti sa liste “Tapura no Arue” et son programme pour les élections municipales partielles du 30 janvier prochain. Accompagné pour l'occasion par la secrétaire générale du Tapura et candidate aux législatives, Nicole Bouteau, ainsi que de son ancien maire et représentant Tapura, Philip Schyle, le chanteur et président du syndicat des coiffeurs de 52 ans –de son vrai nom Frédéric Dafniet– s'est enfin lancé publiquement dans le grand bain de la campagne.
 
Nicole Bouteau a assuré du soutien du parti majoritaire, reconnaissant une “rude bataille” électorale face à Teura Iriti et surtout sans la présence de l'ex-tāvana sur la liste. Philip Schyle qui a justement insisté de son côté sur le “courage” de son ex-adjoint en charge de l'emploi, de la jeunesse ou encore du contrat de ville, saluant ses “réalisations” avec la fête de la musique ou encore le forum de l'emploi… Mais surtout, l'ancien tāvana a placé lui-même le débat sur le plan des critiques visant le caractère “farani” de Léo Marais. “Cette intolérance, pour ne pas dire ce racisme, et je pèse mes mots, pose question. Est-il normal en Polynésie française, parce qu'on est farani, parce qu'on n'est pas né ici, et c'est mon cas, qu'on soit critiqué et surtout insulté ?”, a introduit Philip Schyle.
 
Notons que l'ex-tāvana a affirmé que Léo Marais était le seul candidat à s'être présenté pour lui succéder à la tête de la liste Tapura no Arue, avant pourtant de reconnaître qu'un autre ancien adjoint, Charles Berselli, s'était “porté candidat mais il ne s'est pas présenté”.
 
“Expérience, compétence, jeunesse”
 
Léo Marais de son côté a invoqué une nouvelle fois l'héritage de la gestion communale de Philip Schyle, mais surtout le souvenir et les “valeurs” de Boris Léontieff. Il a ensuite évoqué quelques points de son programme avec la création d'une cellule itinérante communale dans les quartiers, l'amélioration des aides de la commune, la réalisation d'une salle des fêtes, la création d'une zone d'activité économique sur les anciens terrains militaires ou encore la création d'un poste d'éducateur spécialisé dans la prévention de la délinquance.
 
Mettant en avant une liste plurielle composée de personnes “expérimentées, compétentes et jeunes”, le candidat Tapura a diffusé les noms de ses colistiers, parmi lesquels seulement cinq anciens membres de la liste de Philip Schyle en 2020. On y retrouve notamment Vetea Cowan, poussé à monté sa liste ces dernières semaines et rappelé par Philip Schyle pour se joindre à l'équipe de Léo Marais : “Je ne pouvais pas m'imposer car je suis nouveau dans la politique”. Une liste sur laquelle figure également une certaine Anuanua Schyle… fille de l'ex-tāvana. 
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Mardi 11 Janvier 2022 à 20:04 | Lu 3392 fois