Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



​Le tour de l’île de Cook et Banks, du 26 juin au 1er juillet 1769



Carte tirée de la collection Public Library.
Carte tirée de la collection Public Library.
PAPEETE, 15 avril 2019 - La maison de la culture-Te Fare Tauhiti Nui accueille une conférence de l’historienne Corinne Raybaud, mercredi 17 avril à 18 h 30 au Petit théâtre, dans le cadre des célébrations du 250e anniversaire de l’arrivée du capitaine James Cook. Tahiti Infos se joint à cet événement et publie jusqu'à mercredi une série quotidienne d'articles en lien avec cet événement historique.

Aujourd'hui, la découverte par James Cook et Joseph Banks du marae Mahaiatea, à Papara, lors du tour de Tahiti entrepris fin juin 1769 pour cartographié l'île.

Après plus de deux mois de séjour en baie de Matavai et ses environs, James Cook et Joseph Banks effectuent le premier tour de l’île de Tahiti. Le 26 juin, ils quittent Matavai pour s’engager sur la côte Est. Ce périple s’effectue en bateau et à pieds. Ils s’arrêtent en plusieurs lieux et tout particulièrement à Hitia'a où ils sont bien accueillis et où ils apprennent que des Européens sont venus là avant eux. Il est intéressant de noter que Joseph Banks écrit dans son Journal que ce sont des Espagnols.

On leur dit qu’il y avait deux navires et on leur montre l’emplacement des poteaux où les tentes ont été installées. On leur dit aussi que Ahoutorou le frère du chef Ereti est parti avec eux. Il ne s’agit donc pas d’Espagnols mais des Français de l’expédition de Louis-Antoine de Bougainville. Ils passent ensuite leur première nuit à Faaone, puis continuent le lendemain sur Tautira et rendent visite au chef Vehiatua.

Le grand marae de Papara d’après un dessin de W.Wilson. M.A Rooker.
Le grand marae de Papara d’après un dessin de W.Wilson. M.A Rooker.
Ils dorment la seconde nuit à Tautira à la pointe Sud-Est de l’île. Le jour suivant, le 28, ils contournent l’île et vont vers Vairao où ils observent une dinde et une oie données par l’équipage du Dolphin et qui sont très belles et grasses. Ils observent sur leur route de nombreux marae et de grandes quantités d’ossements humains. Puis entre Vairao et Papara, ils notent la présence d’une étrange tête sculptée qui, leur dit-on, est unique à Tahiti. Chemin faisant un marae à degrés en forme de pyramide d’environ 1,50 m de haut les interpelle, surtout à cause de la présence d’un tiki en pierre, sculpté avec grand soin et auquel les autochtones accordent grand intérêt. Cette figure est protégée des caprices du temps par un petit toit.

Ils arrivent ensuite à Papara et découvrent le fameux marae de Mahaiatea celui de Amo et Purea-Oberea. Joseph Banks est extrêmement étonné de découvrir cet édifice qu’il qualifie de chef-d’œuvre, il se demande comment ces populations sans outil de métal ont pu tailler, mais surtout transporter tous ces blocs de pierre et de corail, d’autant que les dimensions de ce marae en font le sanctuaire le plus impressionnant de Tahiti. Joseph Banks décrit ce somptueux marae avec stupéfaction. Il note 11 niveaux d’environ 1,20 m soit au total 13,2 mètres de haut, d’une longueur de plus de 8 mètres. Le tout faisait partie d’un ensemble avec pavage de pierres de 110 mètres de long. A 100 mètres de là à l’Ouest se trouvait un autel à offrandes. Ils observent aussi un très grand nombre d’ossements humains qui jonchaient le sol. Ils s’interrogèrent sur cela. On leur expliquera qu’en décembre 1768 "les habitants de Tiareboo"  les avaient attaqués occasionnant un grand nombre de morts et des destructions en tous genres. Amo et Purea-Oberea avaient dû se réfugier dans les montagnes…

Ainsi, Wallis et ses hommes avaient observé un premier marae de forme pyramidale près de la baie de Matavai en 1767. Le capitaine Cook et Joseph Banks découvrent en faisant le tour de l’île ceux de Papara ayant la même forme. 

Corinne Raybaud, Docteur en Histoire, Docteur en Droit, est l'auteure du livre James "Cook, Joseph Banks et Tupaia, il y a 250 ans à Tahiti" publié aux éditions Mémoire du Pacifique.

Rédigé par Corinne Raybaud le Lundi 15 Avril 2019 à 03:00 | Lu 1033 fois

Tags : COOK 250 ANS





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net