Tahiti Infos

​La malbouffe dans la ligne de mire


Une première table ronde au sujet de la transition alimentaire a réuni jeudi environ 80 acteurs du sytème alimentaire polynésien.
Une première table ronde au sujet de la transition alimentaire a réuni jeudi environ 80 acteurs du sytème alimentaire polynésien.
Tahiti, le 14 octobre 2021 – Les premières tables rondes sur la transition alimentaire se sont déroulées jeudi. Près de 80 acteurs se sont réunis pour échanger sur le sujet, défini comme un axe fondamental de politique publique par le gouvernement. L'objectif est d'adopter dès 2022, un plan stratégique sur dix ans fixant les actions nécessaires à cette transition.
 
La pandémie de Covid-19 a mis en évidence le mauvais état de santé général des Polynésiens dont l’une des causes est la mauvaise alimentation. Le Pays souhaite y remédier en positionnant la transition alimentaire comme un axe fondamental des politiques publiques. Jeudi, une première table ronde sur la transition alimentaire en Polynésie s'est déroulée en présence de 80 acteurs du système alimentaire du fenua, du président Édouard Fritch, et du vice-président et ministre de l’Agriculture, Tearii Alpha.
 
Organisée par la Direction de l’agriculture, la Direction des ressources marines, la Direction de la santé et en partenariat avec le Projet régional océanien des territoires pour la gestion durable des écosystèmes (Protege), cette première rencontre avait pour sujet principal le diagnostic du système alimentaire polynésien. C'est une analyse au travers de quatre axes : la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la durabilité environnementale, la durabilité économique et la gouvernance alimentaire.
 
Deux autres tables rondes seront organisées début novembre afin de poursuivre la dynamique initiée. L'objectif fixé est l'adoption d'ici 2022 d'un plan stratégique sur dix ans, déterminant les actions à mener pour que cette transition ait lieu.

Rédigé par d'après communiqué le Jeudi 14 Octobre 2021 à 17:08 | Lu 1864 fois