Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Accueil Te Vai-ete : "Que faisons-nous ?"



Tahiti, le 17 décembre 2019 - Au-delà du 23 décembre, l’avenir de l’Accueil Te Vai-ete est entre les mains du diocèse de Papeete. L’an dernier à la veille de Noël, le Père Christophe avait fixé cette date butoir en se donnant un an pour lancer la construction d’un nouveau centre d’accueil pour nécessiteux. L’échéance approche sans que rien de concret n’ait pu voir le jour.

A sa création en 1994 sous l’impulsion du Secours catholique, l’Accueil Te Vai-ete était une cuisine couplée à une salle à manger où des repas étaient servis aux personnes à la rue de Papeete. Un endroit où ils pouvaient également laver leur linge, prendre une douche. En 25 ans, la mission de cette œuvre caritative s’est étoffée d’une activité d’accompagnement à l’emploi, d’assistance judiciaire et de soutien administratif en faveur des sans-abris, pour les demandes ou renouvellements de carte d’identité, carte CPS, dossier Cotorep, etc. L’activité a été complétée, depuis le presbytère de Papeete, d’une aide médicale avec la collaboration de médecins généralistes et spécialistes bénévoles ; d’un service de consultation psychiatrique tous les mardis matin. L’Accueil se charge aussi de la redistribution aux nécessiteux du linge et des produits d’hygiène issus de donations. Il ouvre une table pour les sans-abris tous les mercredis soir au presbytère. Il assure des maraudes à la rencontre des SDF dans les quartiers, avec son Truck de la miséricorde, les mardis et jeudis. 

Non-conformité aux normes de sécurité et sanitaires, exiguïté, dispersion de ses locaux entre Vaininiore et le presbytère de Papeete, le Père Christophe avait interpellé la collectivité polynésienne au sujet de l’avenir de l’Accueil Te Vai-ete, pour la date anniversaire des 24 ans d’activité du centre : "Une certitude... Le 23 décembre 2019, l'accueil Te Vai-ete là où il est ne sera plus..."

Entre temps, un projet de relocalisation de l’Accueil a été annoncé pour un investissement de 150 millions de Fcfp. Un appel aux dons a été lancé. Il totalise "plus de 18,5 millions de francs" à ce jour. Mais la recherche d’un terrain dans l’agglomération urbaine a été entreprise en vain. "J’ai exprimé la nécessité de pouvoir, 25 ans après, construire un lieu qui soit plus adapté, et qui englobe toute les activités de l’Accueil Te Vai-ete", rappelle le Père Christophe. "Aujourd’hui, je suis contraint de constater que nos objectifs n’ont pas été atteints : nous n’avons pas trouvé de terrain qui convienne ; la récolte des fonds nécessaires est insuffisante. On arrive à un moment où, strictement par rapport à ma parole, je ne peux pas aller plus loin. Que puis-je faire d’autre, si ce n’est m’adresser à celui qui m’a confié la mission ? "

"La mission ne m’appartient pas"

Le Père Christophe a donc interpellé publiquement l’archevêque Jean-Pierre Cottanceau, son supérieur hiérarchique. Durant la messe de la patronne de la cathédrale de Papeete, l’Immaculée Conception, dimanche 8 décembre en soirée, il a remis entre ses mains l’avenir de la mission caritative dont il a la charge depuis 25 ans, en tant qu'aumônier du Secours catholique : "L’an dernier, à la même époque, j’ai annoncé qu’il n’était plus possible de continuer la mission de l’Accueil Te Vai-ete dans les conditions que nous connaissons", a-t-il rappelé durant le culte avant de questionner devant l'assemblée de fidèles : "Nous voici aujourd’hui, à deux semaines de l’échéance que je me suis fixée pour prendre une décision. Mais comme je viens de le rappeler, ce n’est pas « ma » mission, c’est la mission de l’Eglise ; il ne m’appartient donc pas de prendre une telle décision. Je voudrais ce soir, en mon nom et au nom de tous les bénévoles qui ont œuvré et qui œuvrent à tout ce qui fait l’Accueil Te Vai-ete aujourd’hui, te demander : Que faisons-nous ? Je n’attends pas une réponse ce soir, mais une réponse, écrite si possible."
  
"Normalement, dimanche il va annoncer quelle est la décision du diocèse, estime l'homme d'église. Il y a peu de chance que l’on s’arrête, soyons clairs, mais je laisse la primeur à l’évêque d’annoncer la chose. Jusqu’au 8 décembre, l’annonce que j’avais faite n’engageait que ma parole. Mais au bout du compte, il faut bien reconnaître que je ne suis pas en mesure de prendre une telle décision. Le 23 décembre, l’évêque décidera ce qu’il advient. Nous ne sommes pas arrivés au bout du projet. Mais c’est à lui qu’il appartient de voir si la mission doit continuer ou pas et avec ou sans moi. Même si je suis la cheville ouvrière de l’Accueil Te Vai-ete, la mission ne m’appartient pas. Elle nous a été confiée par l’Eglise et confirmée par les évêques successifs."

Te Vai-ete en chiffres

L’Accueil Te Vai-ete a pris en charge autour de 300 personnes différentes dont un tiers de femme et autour de 10% de mineurs en 2019. En 2018, le Secours catholique a ainsi pu servir un total de 17 037 repas, dont 10 850 à l’antenne de Vaininiore de l'Accueil Te Vai-ete et 6 187 lors des maraudes. 
Et, pour le Père Christophe, quelle que soit la décision que prendra le Diocèse ce dimanche au plus tard, "on peut envisager que les choses se fassent autrement, que l’engagement de l’Eglise soit autre. Mais l’engagement auprès des plus pauvres n’est pas une option parmi d’autres pour l’Eglise, c’est une exigence de l’Evangile"

Un nouveau centre d'accueil dans les cartons du Pays

L’annonce d’une éventuelle cessation d’activité de l’Accueil Te Vai-ete a précipité la réflexion du Pays en vue d’une solution de remplacement. Le maire de Papeete s’est engagé cette année à céder l’emprise foncière sur laquelle sont construits les hangars qui hébergent les activités du Secours catholique et du centre de jour de l’association Te Torea, derrière la caserne des pompiers à Vaininiore. Une délibération du conseil municipal de Papeete doit encore être prise, pour formaliser ce transfert de propriété.

La construction d’un centre d’accueil de jour des sans-abris est prévue sur ce terrain de 1 500 mètres carrés, à l’emplacement des locaux existants.
La gestion du site sera confiée au service des affaires sociales. La mise en oeuvre du projet a été donnée à TNAD. Le 19 septembre dernier, Edouard Fritch avait fait un point sur l’état de ce projet, lors du discours prononcé à l’assemblée pour l’ouverture de la session budgétaire : "Nous allons procéder à la reconstruction du centre de jour qui accueille actuellement les associations Te Vai’ete et Te Torea sur l’actuel terrain de Vaininiore, derrière la caserne des pompiers. Cette opération se doublera d’une résorption de l’habitat insalubre du quartier."

Le nouvel immeuble prévoit l’aménagement de 26 appartements à l’étage destinés au relogement de riverains de Vaininiore actuellement en habitat insalubre. Le rez-de-chaussée sera dédié aux actions caritatives. "D’ici la fin de l’année 2020, on pourra installer le nouveau centre de jour", annonce le ministère des affaires sociales. 

Une solution que rejettent l’association Te Torea, tout comme le Secours catholique. "Il se trouve, que nous n’avons pas été consultés", s’indigne le Père Christophe. "La perspective de faire quelque chose sans prendre en compte l’expérience de ceux qui sont sur le terrain me semble curieuse"
Mais pour le ministère des Affaires sociales, "les associations ont rendu des services importants, mais aujourd’hui, on n’a pas une vision claire sur l’évolution de cette population précaire. Il est temps que le Pays reprenne la main, pour identifier, répertorier et accompagner cette population nécessiteuse dans un centre à l’identique de ce qui se fait déjà en métropole"
Un appel à candidature sera lancé pour la gestion de ce nouveau centre d’accueil de Vaininiore. Le Secours catholique confirme qu’il n’y participera pas, tandis que Te Torea déménage progressivement son centre de jour à Mamao.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 17 Décembre 2019 à 12:34 | Lu 4205 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus