Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Yellowstone sur la scène de The Cube vendredi soir



PAPEETE, le 3 septembre 2018 - Le groupe, qui dit faire de la musique "disco punk hédoniste et orgiaque", revient sur scène. Un rendez-vous attendu par les fans car leurs concerts sont rares. À tous ceux qui ne connaissent pas encore Rod, Thom, Mano, César et Tox, voilà une occasion à saisir. Pour le groupe, c'est le moment de faire la fête et de récolter des fonds pour avancer sur la production de leur deuxième album.

Le groupe Yellowstone se fait une place sur la scène musicale polynésienne. Ses concerts sont rares, ils ont lieu deux à trois par an, mais sa réputation grandit, doucement et surement.

Né en 2014, à l’initiative de Rodolphe (alias Rod), Yellowstone est composé de cinq artistes. Rod est à la batterie et au chant, Thom à la guitare et aux effets, Manol à la basse et au chant, César aux synthétiseurs et Tox au chant lead et au skunk.

"L’idée était de faire une musique disco punk hédoniste et orgiaque", indique le groupe. Une musique "addictive, énergique, pop rock dans la mouvance de Shaka ponk". Une musique pour "mettre une bonne ambiance et faire la fête".

Yellowstone, après quelques scènes, a proposé un premier album, Kokoro. Un terme qui signifie "cœur" précise au passage César. Cet album, sorti en mai 2017, contient douze titres originaux. Financé grâce aux concerts du groupe, il a été enregistré dans les studios de Polynedjah Records sur la presqu’île. Aux manettes : Guillaume Dujardin, ingénieur du son pour les légendaires studios parisiens Ferber.

Le groupe a pu présenter cet album sur la scène locale mais aussi calédonienne. Il a participé au Blackwoodstock festival en septembre 2017 où il devrait à nouveau jouer cette année. "On devrait aussi aller en Nouvelle-Zélande", ajoute Rod. "On aurait déjà dû jouer aux Cook et en Nouvelle-Zélande l’an passé mais la tournée est tombée à l’eau au dernier moment pour des raisons pratiques."

En plus, un nouvel album se prépare. Le concert de vendredi permettra au groupe d’avancer sur ce projet prévu pour 2019. Guillaume Dujardin devrait à nouveau être de la partie. Il est ensuite question de passer à la réalisation de clips en fonction de fonds disponibles. "On fera de notre mieux pour que ça se concrétise."


Et avant ?

Avant 2014, les membres de Yellowstone ont eu une vie musicale. "À Arras, car il faut toujours commencer une histoire par le coté sordide, Manol a débuté la guitare en autodidacte. Il est passé par les platines. Comme il était mauvais à la gratte et aux platines, il a fait quoi ? Ben… de la basse", racontent non sans humour les artistes.
Ils poursuivent : "Manol a émigré vers Tahiti (Eh ouais mon pote !), rencontré Tox et a rejoint Nyah, groupe Ska Rock". Bilan : cinq albums autoproduits et des lives pendant 4 ans. Parallèlement Manol a rencontré Rod pour "quelques cours de batterie puis des jam’s sessions". Thom (rythmique dans un big band parisien R&Blues : Sound of Stax) est, quant à lui, arrivé en Polynésie en 2006. Rod l’a embarqué dans une série de "live Disco funk Revival, genre Soul Sublime your life".
Yellowstone s’est formé autour du concept de B-Funk. Un concept que les membres promettent d’expliciter à leurs intimes. "On te racontera le concept quand on se connaitra mieux", lancent-ils. Ils ont composé des morceaux, ont fait des concerts et, "suite à l’engouement suscité", ils ont décidé d’enregistrer des maquettes et de démarcher les festivals de métropole pour "porter le mojo du B-funk hors de son berceau polynésien".

Le festival Totara de retour en 2019

Rod, artiste mais également manager de Yellowstone, annonce une nouvelle édition du festival Totara. Organisé en 2009 et 2010 place Vaiete, il offrait une scène aux groupes Rock polynésiens. "On veut relancer ce festival pour ouvrir la scène alternative à Tahiti." De nombreux groupe ce sont déjà fait connaître. Mais les organisateurs préviennent : "cette année pour des raisons d’organisation et du fait que nous souhaitons proposer les concerts gratuitement au public pour faire découvrir les groupes au plus grand nombres, nous avons limité le nombre de participants au main-event à 10 groupes et à 4 les jeunes qui seront sélectionnés sur la finale du tremplin". Le rendez-vous s’inspire du Blackwoodstock festival calédonien avec qui des échanges pourraient se mettre en place.

Le 17 et 18 mai 2019 dans les jardins de Paofai

Pour suivre le projet rendez-vous sur la page Facebook : Totara Rock Festival


Pratique

Le vendredi 7 septembre à 20 heures
The Cube à Papeete, à l'angle avenue Prince Hinoi et rue Colette

Contacts

Facebook : YELLOWSTONE
Tél.: 89 72 06 55
Mail : yellowstone@mail.pf
Site internet du groupe

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 3 Septembre 2018 à 10:10 | Lu 1161 fois

Tags : yellowstone





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 07:11 Les Comptineurs de Tahiti : 10 ans, 100 chansons

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués