Tahiti Infos

XTERRA Aremiti Swimrun 2023 : un nouveau saut et une croisière au programme


Le départ de la XTERRA Aremiti Swimrun l'année dernière dans la baie de Cook. Crédit photo : Nui Photographie.
Le départ de la XTERRA Aremiti Swimrun l'année dernière dans la baie de Cook. Crédit photo : Nui Photographie.
Tahiti, le 3 mai 2023 – La course XTERRA Aremiti Swimrun se déroulera le 21 mai prochain. Parmi les nouveautés à retrouver cette année, il y aura notamment un deuxième saut depuis le ferry organisé dans la baie d'Opunohu, en plus de celui du départ dans la baie de Cook. Une mini-croisière est également prévue avec la présence de DJ et un concert de Pepena.

La XTERRA Aremiti Swimrun est de retour le 21 mai prochain. Réuni mercredi dans les locaux d'Aremiti à la gare maritime, Thomas Mourier, l'un des organisateurs de la course ainsi que le directeur administratif d'Aremiti, Gwenaël Sorin ont présenté les nouveautés de cette édition 2023 qui va proposer, pour la deuxième fois consécutive, un départ depuis la plateforme du ferry dans la baie de Cook. Comme chaque année, les courses se disputeront par équipes de deux personnes, mixtes ou non. Deux tracés différents sont également proposés, le XL, de 35 km et la S de 12,5 km. Les inscriptions sont-elles, déjà closes ? “C'est un raz-de-marée, toutes les places sont prises depuis plus de deux semaines. Les athlètes sont vraiment au rendez-vous puisqu'on a atteint les 350 inscrits sur les deux parcours, contre 250 l'année dernière”, s’est réjoui Thomas Mourier. Si 95% des participants sont locaux, cette année on pourra retrouver des équipes métropolitaines et italiennes. “Ils viennent briguer les premières places et les meilleurs coureurs locaux vont avoir fort à faire pour leur piquer la place. Ça va rajouter du piment”. “Du départ, depuis le ferry, jusqu'à l'arrivée au Sofitel sur la plage de Temae, tous les participants vont en prendre plein les yeux. Le crédo, c'est vraiment de passer un bon moment”, a-t-il aussi martelé.

Deux sauts et une mini-croisière

Pour cette édition, la grande nouveauté sportive est l'intégration d'un deuxième saut depuis le ferry, dans le parcours XL. “Les athlètes vont sauter dans la baie de Cook, mais également dans celle d'Opunohu. À leur arrivée à la deuxième baie, ils vont devoir nager, remonter sur le bateau, qui entre temps se sera déplacé jusque là-bas, pour ensuite resauter avant d'atteindre l'autre rive”, a détaillé Thomas Mourier. “Ce saut, c'est un peu notre marque de fabrique. Nager et courir dans la montagne, on pourrait le proposer sans l'aide de personne, mais grâce à Aremiti, on passe à quelque chose d'incomparable.”

Toujours dans la volonté de proposer une véritable fête autour de cette course, cette année et à l'occasion de cet événement, Aremiti proposera une croisière dans les baies de Moorea afin de suivre les coureurs. “On s'est dit qu'il fallait vraiment faire de cette occasion un moment de fête. Traditionnellement, le ferry va à Moorea et puis revient. Là, on a décidé d'organiser un concept de mini-croisière, qui va suivre les coureurs. Donc le bateau va passer dans les deux superbes baies. On a pensé ça, pour les accompagnants mais également pour les gens qui veulent voir Moorea autrement”, a expliqué Gwenaël Sorin lors de la présentation de l'événement. À bord, des DJ seront là pour mettre l'ambiance au départ de la course. Le groupe Pepena sera également présent pour un concert lors de cette mini-croisière. “Les gens pourront également prendre un ma'a tahiti”, a précisé le directeur d'Aremiti. Les tickets pour participer à ce tour de Moorea seront très bientôt mis en vente aux guichets et sur le site web de la compagnie maritime. Thomas Mourier promet également “une fête d'enfer à l'arrivée”, au Sofitel de Temae.

Une organisation titanesque

Si l'idée de cette course part d'une soirée entre amis, un événement comme celui-là implique forcément une organisation titanesque. En effet, comme l'explique l'organisateur du XTERRA Aremiti Swimrun, les préparations ne s'arrêtent vraiment jamais pour la dizaine de bénévoles qui s'occupent de cette course : “Tout ça se prépare de manière continue sur l'année, surtout en ce qui concerne le nettoyage des chemins. C'est la plus grosse partie des préparatifs, et on ne pourrait pas le faire en seulement un mois ou deux. Et pour pouvoir courir et se faire plaisir, il faut en amont enlever les troncs tombés, les lianes et même traiter certains sentiers qui sont infestés de fourmis de feu. C'est vraiment la partie ingrate. En plus de ça, il y a également le balisage des chemins, mais également l'administratif avec la gestion des inscriptions, la communication et la recherche de partenaires.” Pour les plus sportifs, une autre course, la Xterra Trail, est en préparation pour le week-end d'après, les 27 et 28 mai, à Moorea également. Au programme, cinq courses différentes, de un, trois, dix, vingt-et-un et cinquante kilomètres.
 

Rédigé par Thibault Segalard le Mercredi 3 Mai 2023 à 20:28 | Lu 2810 fois