Tahiti Infos

Visite de Hollande : Oscar Temaru parle de sa "rencontre historique"


Le leader souverainiste a accordé un interview à Tahiti infos pour évoquer l’entretien privé qu’il aura avec François Hollande, le président de la République, lundi soir en marge de sa visite officielle en Polynésie française.
Le leader souverainiste a accordé un interview à Tahiti infos pour évoquer l’entretien privé qu’il aura avec François Hollande, le président de la République, lundi soir en marge de sa visite officielle en Polynésie française.
FAAA, 17 février 2016 - La rencontre aura lieu à la mairie de Faa’a peu avant la fin de la visite officielle du président de la République en Polynésie française. François Hollande a chevillé dans un planning extrêmement serré un entretien d’une trentaine de minutes avec Oscar Temaru, vers 18 h 45 lundi soir. Une "rencontre historique" pour le leader indépendantiste ; tout un symbole de la part du chef de l’Etat français qui n’aura accordé cette opportunité à nul autre localement. Et ce n’est pas faute d’avoir été sollicité.

Etes-vous satisfait que François Hollande vous accorde un entretien privé, lundi, à la mairie de Faa’a ?

Oscar Temaru : Je pense que, s’il y a quelqu’un ici qui le connaît bien, c’est moi. Je l’ai connu lorsqu’il était secrétaire général du parti socialiste, en tant que rassembleur d’hommes et candidat potentiel aux élections présidentielles. Nous l’avons soutenu en 2012, de même que Ségolène Royal en 2007, ou Christiane Taubira à une époque. Je l’avais invité à venir en Polynésie, en 2005 ou 2006, lorsque j’étais aux affaires du Pays. La réponse avait été positive. Mais lorsqu’on connait l’emploi du temps d’un président, on sait que ce n’est pas facile. Il n’y a qu’à voir le programme de sa visite officielle ici…
J’ai rencontré son conseiller aux affaires outre-mer, M. Marc Vizy, il y a deux semaines. Et nous avons fait un tour d’horizon des grandes questions qui concernent notre pays. Samedi dernier, la réponse nous est parvenue du Haut-commissariat pour m’annoncer qu’il me rencontrerait à la mairie de Faa’a. Nous allons le recevoir, bien sûr en tant qu’ami, mais en tant que président de la République, comme il se doit
.

Le symbole est fort, ne pensez-vous pas ? Vous êtes le seul leader politique à qui il accorde un entretien privé.

Oscar Temaru : Il y a plusieurs questions qui restent sans réponse. (…) Vous savez que depuis 2013 notre pays a été réinscrit sur la liste des pays à décoloniser. Et là, il y a eu des lacunes de la part du parti socialiste et je dirais même de l’Etat. Je rappelle que M. Laurent Fabius m’avait adressé un courrier à l’époque pour me demander de ne pas aller défendre cette résolution à New York ; que l’on pouvait discuter entre nous. Puis il y a eu également – et ça je n’ai pas apprécié – un travail diplomatique de sabotage par l’ambassadeur de France à l’ONU, en s’appuyant sur l’ambassadeur de Fidji pour que cette résolution soit remplacée par un accord entre la France et les pays du Forum du Pacifique. Cela ne s’est pas fait. Nous sommes allés jusqu’au bout. Aujourd’hui notre pays est réinscrit. Et ça, l’Etat et le parti socialiste ne l’ont pas encore digéré. Pourtant, ce n’est pas faute de l’avoir dit : nous sommes plus représentatifs que le FLNKS, qui a obtenu la réinscription de la Nouvelle-Calédonie en 1986. Avec ensuite la signature des accords de Matignon (1988), puis celui de Nouméa (1998). Ce n’est pas à l’assemblée territoriale que le président de la République aurait pu parler de tout cela. C’est un point que je vous cite comme ça. Il y a d’autres points importants que l’on ne peut pas comme ça…

Enfin quel symbole : le président de la République fait un passage éclair en Polynésie et consacre…

Oscar Temaru : Une demi-heure ; peut-être un peu plus…

… à s’entretenir avec un leader souverainiste. Qu’est-ce que ça veut dire, selon vous ?

Oscar Temaru : C’est une rencontre historique, bien sûr. Mais, je viens de vous le dire : je le recevrai en tant qu’ami autant que président de la République.

De quoi souhaitez-vous parler principalement ?

Oscar Temaru : Laissez-nous le temps de nous rencontrer. Peut-être que l’on pourra se voir ensuite, et je pourrai vous… Vous savez, c’est lui qui vient me voir. Je laisse au président de la République l’initiative d’entamer la discussion et de choisir de quoi il veut parler. Je ne vais pas m’imposer.

Parlerez-vous du changement de statut de la Polynésie française ?

Oscar Temaru : Ma Position n’est pas nouvelle. Depuis le jour où nous avons signé cette convention avec le parti socialiste en 2004, François Hollande connait très bien ma vision politique concernant notre pays.

Mardi à l’assemblée, Antony Géros a déclaré : "il serait bon qu’il fasse les comptes de ses engagements de 2012 ; de ce qui a été réalisé et de ce qui ne l’a pas été". Parlerez-vous de ses promesses politiques ?

Oscar Temaru : Pour moi, nous avons déjà tourné cette page. Si je suis candidat à l’élection présidentielle, c’est pour avancer. Pour retrouver notre droit de souveraineté. Les compétences, les partages de ceci ou cela, pour moi ce sont des promesses politiques. Et on sait très bien que ce n’est pas facile en une mandature de réaliser tout cela. C’est pour ça d’ailleurs que je souhaite qu’il soit réélu président de la République. Et il sera réélu président. Je lui dirai que je souhaite qu’il soit réélu parce que c’est plus facile pour nous de négocier avec quelqu’un que nous connaissons bien… Et je compte également gagner les élections présidentielles au premier tour, ici ! Voilà un peu comment je vois l’avenir.

Pour ce qui concernait les promesses de soutien dans le suivi des conséquences des essais nucléaires, celle du transfert de l’aéroport de Tahiti-Faa’a, de l’amélioration de la loi Morin… Ces engagements, il en sera question ?

Oscar Temaru : Il est bien au courant de tous ces points. Je suis sûr que nous allons aborder tous ces points ; mais je ne peux pas maintenant m’avancer en vous disant de quoi nous parlerons. Ce que je peux vous dire, c’est que mi-mars, une délégation du Tavini Huiraatira se rend à New York avec MM. Richard Tuheiava et Moetai Brotherson. Ils sont attendus à l’ONU où je peux vous assurer que l’on suit de très près ce qui se passe ici.

Cet entretien risque fort, en conséquence, d’être centré sur le processus d’émancipation initié en 2013 avec la réinscription.

Oscar Temaru : Oui, oui, oui... Encore une fois, ce n’est pas pour être un Etat ennemi de la France, bien au contraire. C’est pour être un Etat souverain, ami de la France, ami de la Chine, ami des Etat Unis, ami de tous les pays du monde entier qui font partie de la communauté internationale. C’est comme cela que l’on doit voir notre avenir.

C’est ce que vous plaiderez lundi soir ?

Oscar Temaru : Bien sûr. Cela fera certainement partie de la discussion que nous allons avoir. Puis ensuite, bien sûr qu’il y a des problèmes urgents dans notre pays. Des problèmes de santé… Nous en avons débattu hier (mardi) à l’assemblée territoriale. On sait bien que l’on peut appeler ça des "maladies de civilisation".

L’UPLD est intervenu d’ailleurs pour associer la forte prévalence de ces maladies non transmissibles aux bouleversements économiques et sociaux causés par l’installation du Centre d’expérimentation du Pacifique (CEP), en Polynésie.

Oscar Temaru : Oui, ce changement des habitudes alimentaires... Tout cela a été chamboulé et on voit aujourd’hui que 40% de notre population est en situation d’obésité, 37 000 patients sont suivis en longue maladies… Ces chiffres ne trompent pas. C’est un problème que nous devons prendre à bras le corps. Et il ne concerne pas uniquement l’Etat. Le Pays, les communes, l’Education, chacun doit s’en saisir.

L’UPLD a soutenu mardi à l’assemblée qu’il serait normal que l’Etat assume financièrement ses responsabilités.

Oscar Temaru : Bien sûr. Nous étions partis à Paris en 2006 pour essayer de voir comment l’Etat pourrait dédommager la Caisse de prévoyance sociale. Je pense qu’aujourd’hui nous avoisinons les 60 milliards (Fcfp) de dépenses. Et je crois que dans cette affaire l’Etat, à travers le CEP, a une grande part de responsabilité dans les dépenses occasionnées notamment pour le traitement de cancers radio-induits. C’est un point très important.
Mais il y a également la dette du Pays. Cette dette qui avoisine le 100 milliards. Je vous livre cela : dans le courrier que je lui ai adressé pour lui demander de soutenir ma candidature, je demande également l’annulation des dettes, de même que cela a été consenti en faveur de l’Afrique, de la Nouvelle-Calédonie, de l’Allemagne au lendemain de la seconde guerre mondiale… Pour que nous puissions développer notre pays comme il faut. Il y a des investissements à faire dans le secteur primaire : régénération de la cocoteraie, le café, les bananiers… tous les produits de la terre de notre pays. Il y a de quoi nourrir tout un peuple si nous travaillons dans ce sens. Il y a cet océan qui nous entoure, avec toutes les ressources que nous connaissons ; notre potentiel en matière d’énergie renouvelable, dans lequel il faut investir. Egalement ce projet d’aéroport aux Marquises... Il y a plein de projets.
Vous savez que nous remboursons près de 14 milliards tous les ans pour cette dette. En cas d'annulation de la dette, je demande que l'équivalent de ce remboursement soit exclusivement investi dans le secteur primaire de notre pays, pendant le temps qu’il faudra. C’est une façon de pérenniser notre économie. Il faut que ce soit dans le secteur primaire et que pas un franc ne soit consacré au fonctionnement de notre pays. Ca suffit comme ça : tout pour le secteur primaire !


Le soutien de François Hollande est-il acquis, au moins pour ce qui concerne votre candidature à la présidentielle ?

Oscar Temaru : (Rires) Ce n’est pas acquis. Je sais que c’est difficile.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 18 Février 2016 à 03:00 | Lu 5766 fois
           



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

110.Posté par tutua le 03/03/2016 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P113
hé! ho! calme toi, où tu vas chercher ce genre de scénario d'hyper violence ? tu es dans les choux mon ami, réveille toi et met fin à tes cauchemars, regarde autour de toi, ouvre bien les yeux : tu vois de la violence ?
si tu fais référence à notre future souveraineté, sache que nous sommes des personnes ordinaires, calmes, ouvertes, ( plus que toi en tout cas ) et on ne mange pas les enfants quand on a faim.

109.Posté par Cool Ruler le 03/03/2016 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P109 "L'indépendance ne se prépare pas, elle se gagne"
Normalement, je ne réponds pas aux trolls comme toi et Emere car pas vraiment de discussion cohérente à espérer mais tu m'as tellement fais rire avec ta sortie sur le Golf, l'un des "sports les plus pratiqués dans le monde" (vite, le nombre d'adhérents!!!) que je ne pouvais pas m'empêcher de relever cette phrase sur l'indépendance. C'est assez significatif. Note que la Révolution française ne s'est pas préparée et que ça a été un point important dans l'évolution de la France et de l'Europe (que dis je, le monde, cocorrrrico !). On dit rarement que ça a fini en boucherie et c'est surement ce qui nous attend avec ton raisonnement.
Dernière chose, je soutiens pleinement le combat pour l'indépendance, de tous les peuples de Terre, mais pas contre la volonté du peuple et surtout pas aveuglément. Le jour où Oscar présente un budget équilibré (hors contribution de la France), on en reparle :-)

108.Posté par Tahitian muslim le 03/03/2016 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@p111
Ton analyse géopolitique m'a laissé perplexe....Comment ne comprends tu pas que, si il y a des migrants, c'est a cause du jeu capitaliste (americano / europeen) et de ces conséquences qui créent des migrants....
Quand on spolie, vole les richesses intérieur, crée des dépendances, manipule les élections... ne crois tu pas qu'il faut y voir là les raisons de ces migrations au lieu d'insinuer que ces peuples sont tellement arriérer qu'il ne sont pas capables de se prendre en main et viennent ensuite mendier la charité....
One love One world

107.Posté par Karl le 03/03/2016 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P112 : Tutua, C'est toi même qui l'affirme : "Ces millions de personnes fuient la guerre, ils cherchent la paix et du travail", Ce sera pareil pour nous. Nous ce ne sera pas des millions, mais des dizaines de milliers à fuir le chaos, les guerres claniques, la violence qui nous prendra à la gorge, les maladies que l'on ne pourra plus soigner, la misère que l'on subira par la dévaluation suite au décrochage du soutien français de notre monnaie. Oui Tutua, nous aussi ce sera l'Exodus pour chercher la paix et du travail chez notre ancienne patrie.... si elle pouvait encore vouloir nous accueillir, ce qui ne sera pas évident ! On n'invente rien, l'exemple s'étale tous les soirs il suffit de regarder les JT du monde entier.

106.Posté par tutua le 02/03/2016 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P111
tu es dans la stratosphère ! redescends sur terre. Ces millions de personnes fuient la guerre, ils cherchent la paix et du travail, rien à voir avec leur statut d'ancien colonisés, faut pas tout mélanger.
Tu oublies aussi les guerres que l'Europe, la France coloniale entre autres, ont déclenchées sur ces pays.

105.Posté par Karl le 02/03/2016 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P110 Tutua, la France et l'Europe toute entière fait face aujourd'hui au difficile problème des migrants. Ce qu'il faut savoir c'est que tous ces migrants sans exception viennent de différents pays qui étaient d'anciennes colonies devenues décolonisées, indépendantes et souveraines. Ces millions de gens fuient leurs pays pour essayer de se faire accepter par leur ancien colonisateur...Visiblement sans trop de succès. Pourquoi voudrais-tu que ça se passe autrement pour nous ? D'autant qu'au regard de vos actes et vos attitudes, on peut facilement se dire "mêmes causes, mêmes effets", on n'invente rien.

104.Posté par tutua le 02/03/2016 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

suite
PS: j'oubliais : la constitution française prévoit le droit des peuples indigènes à vouloir établir de nouveaux rapports avec l'Etat. Contrairement à ce que croient de nombreux autonomistes, la France voudra rester près de son ancienne colonie devenue souveraine, c’est une question d’intérêt, c'est une évidence. La France perdra une colonie mais gagnera un allié : un pays souverain

103.Posté par tutua le 02/03/2016 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P105
j'aime bien tes posts, mais tu manques d'infos
l'indépendance ne se prépare pas, elle se gagne et nous sommes sur la voie avec notre réinscription sur la liste des pays à décoloniser de l'ONU. Il y aura un contrat de rattrapage et de développement ( termes de l'ONU ) avec la France en NOTRE faveur. Au bout de 10/15 ans, on fait le point, si notre travail aura été bien mené avec l'Etat (parce que c'est avec l'Etat que nous préparerons notre souveraineté,) si notre développement est assuré et prometteur, on vote, il y aura un référendum,
personne n'est pris en traître
suite

102.Posté par tutua le 02/03/2016 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P89
cesse de dire des grosses bêtises, tu parles de démocratie, mais vous sommes toujours une colonie ! Nous sommes autonomes dans l'intérieur du cercle de nos mini pouvoirs. C'est une arnaque que de parler d'autonomie, puisque le patron ici, chez nous, c'est le haut commissaire, ne l'oubliez pas. Si un Polynésien se hasarde en dehors des clous, le HC le remettra à sa place, ce ne sera pas la première fois.

101.Posté par tutua le 02/03/2016 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

certains n'aiment pas le golf, c'est leur droit, c'est pourtant l'un des sports les plus pratiqués au monde, beaucoup par des personnes éduquées et aisés financièrement. Après le golf, on parle affaires, c'est très répandu dans le monde anglophone. Je ne comprends qu'on puisse détester et même haïr une personne comme Oscar parce qu'il aime le golf ( le tennis aussi ), c'est stupide, c'est dire aussi l'étroitesse de vos vies et de vos commentaires, pauvres de vous.

100.Posté par Karl le 02/03/2016 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P103 : Ton commentaire ne fait que confirmer celui de P99.

99.Posté par tahitian muslim le 02/03/2016 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@100
je visais les métropolitains de passage qui viennent donner leurs avis....
Bien sur que localement des gars comme toi etes majoritaire et désirez rester sous le contrôle de la France...surement que tu es confortablement installé et que tu veux et je le comprends gardé tes privilèges...
je suis d'accord avec toi sur tes propos sur l’indépendance, elle doit se préparer et pas seulement ce rêver sur des terrains de golf (sic!),le problème est qu'il y a un tel tabu sur cette question qu'il est difficile de le dépasser et de commencer a débattre d'idées pour notre futur commun...
One world One peace Onne love....

98.Posté par tutua le 01/03/2016 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P99
tu me fais pitié, consulte ton psychiatre

97.Posté par Mako le 01/03/2016 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua; Si on comprend bien ton P97, (du Chop Soy à l'état brut), tu voudrais ou tu aimerais nous faire croire et accepter que le blanc c'est noir et le noir c'est blanc ? Dis-toi que toutes vos histoires d'il y a des siècles ça n'intéresse personne ! Vous les politiks, au lieu de baver sur des chimères, travaillez un peu pour une fois dans votre vie, faites décoller notre économie, améliorez notre quotidien, faites le nécessaire pour créer de l'emploi, surtout pour nos jeunes, faites ce qu'il faut pour nos pauvres, nos SDF. Vous avez vu la gueule des logements à Faa'a ? C'est ça votre priorité les gars, pas toutes vos histoires idéologiques du siècle passé. Faites ce pourquoi vous êtes payés par NOUS !!!!

96.Posté par tutua le 01/03/2016 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P99
grosse erreur ! nous reconnaissons la démocratie, mais pas l'autonomie qui malgré son nom, n'a rien d'autonome, nous sommes colonisés, point final.
on ne veut pas imposer, il y a un référendum, vous voterez. Mais nous avons confiance.

" hyper minoritaires" où as tu pêché cela ? tu as des données fiables là dessus pour appuyer ton optimisme ou bien c'est pour te rassurer, parce que plus je vous lis et plus je vois que vous serrez les fesses devant la possibilité que notre fenua redevienne libre !

95.Posté par tuterai 58 le 01/03/2016 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tutua ce n'est pas oscar qui lors d'un interview il y a une a deux semaines de cela qui disait,l'independance d'abord et apres on parlera d'accord de cooperation avec la france et les autres etats,oups mettez d'abord la charrue et apres on verra si on mettra les boeufs,woaw quelle logique,je veux de l'essence apres on verra pour la voiture,et c'est ca que vous voulez comme president,pour moi non merci.qu'il nous donne un programme pour l'apres independance et la et seulement la je serai convaincu que c'est quelqu'un de bien,ce n'est pas sur un parcours de golf que l'on elabore l'avenir du fenua et de ses enfants.@ tahitian muslim si defendre ses idees et ne pas etre independantiste c'est etre un blanc woaw est que cela veut dire que nous autres maohi non independantiste n'avons pas notre place dans notre propre fenua?

94.Posté par MT le 01/03/2016 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua ; La différence entre démocratie et autonomie ? Pour vous autres indépendantistes il n'y en a aucune puisque vous ne reconnaissez ni l'une ni l'autre. Ca on l'à tous compris ! A partir de ce constat, on comprends aussi que pour vous indépendantistes nous n'ayons pas de souveraineté et que nous soyons colonisés. Le hic étant que vous n'êtes qu'une poignée hyper-minoritaire qui veut à tout prix imposer son point de vue à une majorité qui se considère citoyenne de la république française au sens plein et complet. Nationalité souveraine qui nous garantit non seulement notre identité, nos droits et notre liberté, mais surtout qui nous protège des despotes, des tyrans et des apprentis dictateurs comme vous.

93.Posté par JE SUIS OSCAR le 29/02/2016 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je serai indépendant et CHEF !

92.Posté par tutua le 29/02/2016 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P96
petite précision importante, vous avez vraiment du mal à faire la différence entre démocratie et autonomie. On parle de démocratie pour un état souverain. La France par exemple. Nous votons dans le cadre polynésien, nous ne votons par pour notre démocratie au sens plein, complet, mais pour celle de la Polynésie française, territoire autonome mais non souverain, retiré de la liste des pays à décoloniser juste après guerre.
nous n'imposons pas, nous sommes réinscrits, ce qui confère des droits bien différents de ceux de l'autonomie. Mais encore une fois, il y aura référendum

91.Posté par MT le 29/02/2016 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua répète à l'infini que le referendum est prévu à la fin du processus et que personne n'à été pris en traitre. Le plus grave dans cette affaire c'est leur incompréhension manifeste du rôle et qualité auxquels sont tenus les élus et les partis politiques dans un état de droit démocratique. On ne joue pas avec ces choses là et c'est avant d'aller à l'ONU, avant de signer à notre place, avant de nous entrainer tous dans leur aventure empoisonnée qu'il aurait fallu nous consulter. Les indépendantistes nous imposent et décident pour nous d'un processus déterminant pour l'avenir de notre pays et celui de nous tous !!! Sans mandat de la population, cette réinscription ne vaut rien.

90.Posté par Roro LEBO le 28/02/2016 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Revenons tous à la vérité ?,
à regarder la jolie photo jointe de lui, il ressemble à sa jolie famille chinoise...
même moi, j'ai les mêmes couleurs que lui... mais moins de cheveux! ?

89.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 27/02/2016 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Frich à l'ONU : retour vers le futur : EFO ! (Envol (de l'autonomiss't) Fritch à l'Onu) hohohohohohoh [email protected]

88.Posté par tutua le 27/02/2016 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

grand changement, Fritch prend le taureau par les cornes pour suivre Oscar à New York. Voilà qui va faire grand plaisir à la famille autonomiste. Personne n'y avait pensé !!! trop drôle

87.Posté par tutua le 27/02/2016 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P91
Un mouvement de citoyens en faveur de ce référendum auquel tu fais référence pourrait, peut être, être organisé par le gouvernement Fritch. Encore faudrait il qu'il accepte de se lancer sur un sujet assez délicat qui pourrait se traduire par des réactions vives à un moment où le gouvernement affronte des défis importants : Hao, nuke, Mahana Beach, insécurité et violences diverses dans notre société,...

86.Posté par ******** le 26/02/2016 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors explique quel mal y a t-il pour la population à se prononcer pour une inscription à une décolonisation?
Mis à part que la constitution ne l'oblige pas car c'est un droit, si un président peut sonder sa population pour des questions aussi importante que la décolonisation, l'indépendance etc..
Quel est le mal à faire un référendum local pour dire "Oui, nous soutenons la réinscription" ou "Non nous n'approuvons pas la réinscription" même si, c'est au final à titre informatif vu que la constitution l'autorise à ignorer cette réponse!

Et heureusement que le référendum de fin de processus existe si OT avait signé l'indépendance direct, bonjour la démocratie!

Une énorme partie de la population aurait voulu être consulté pour la décolonisation, ça s'appelle la démocratie, dans une démocratie c'est l'avis du peuple qui prime, c'est le peuple qui oriente les actions de son président pour les sujets les + important du fenua et pas juste un homme qui use du droit d'une constitution!
Un président qui se dit démocrate c'est celui qui respecte cela et demande l'avis du peuple même si un droit l'autorise à passer outre!

85.Posté par emere cunning le 26/02/2016 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ JE SUIS OSCAR (p 79),
d'accord avec Tutu'a (p 80) pour constater que tu dérailles à fond la caisse quand tu compares OT à G Flosse. OT une fois président a passé son temps à se balader et faire la politique de son parti au lieu de servir sa population ; il n'a pas tenu une seule de ses promesses. Quant à G Flosse, il suffit d'ouvrir les yeux pour voir tout ce qu'il a construit pour elle, du concret.

84.Posté par Tamatoa le 26/02/2016 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua & co : Il est clair que personne ne réussira à vous ouvrir l'esprit et à vous faire comprendre ce qu'est le respect dû au peuple dans une société qui se veut démocratique. Vous râlez pour le nucléaire mais vous faites encore bien pire. Vous avez engagé le pays sans l'aval du peuple. Vous avez signé pour lui sans avoir aucun mandat. On vous le fait remarquer et vous vous en fichez. Visiblement vous ne comprenez pas ou ne voulez pas comprendre que vous êtes en réalité dans des sales draps et dans une position devenue intenable. Ne soyez pas étonnés si plus personne ne veut de vous en dehors des quelques irréductibles qui ne peuvent plus l'être d'avantage.

83.Posté par Bing le 26/02/2016 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'ONU est aujourd'hui incapable de prôner l'éradication du colonialisme.... Lorsque tu considères la situation mondiale aujourd'hui, la situation de quasi 3e guerre mondiale, le nombre d'anciens colonisés qui ont préféré depuis le 1er jour de leur indépendance migrer chez leur ancien colon, puis dernièrement les nouveaux migrants qui envahissent l'Europe, alors très objectivement le résultat de ton grand processus de décolonisation à été un énorme fiasco. Beaucoup et pas de moindres commencent à penser qu'il faudrait au contraire recoloniser les anciennes colonies pour avoir enfin la paix dans le monde et que tout les gens puissent enfin vivre chez eux.

82.Posté par tutua le 26/02/2016 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P83
tu y vas un peu fort ! le référendum est prévu logiquement à la fin du processus de décolonisation, faire un autre référendum local auparavant n'est pas prévu, à quoi ça sert, puisque rien n'est prêt ???
simplement pour que les Polynésiens "hostiles" à la décolonisation puissent dire non alors que rien n'a été entrepris pour qu'ils puissent se déterminer en toute connaissance de cause ? ce n'est pas le but de l'ONU qui est l'éradication du colonialisme

81.Posté par Karl le 26/02/2016 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que certains d'entre vous auraient grand besoin d'une remise à niveau sur ce qu'est la démocratie et ce qu'il faut attendre des politiques et de l'action politique. Vous parlez de leadership, mais de quel leadership parle t-on ? Du leadership qui consiste à imposer son idéologie politique à une majorité écrasante du peuple en s'asseyant sur leur avis ? Désolé mais pour moi c'est tout sauf du leadership ! Le leadership est au contraire celui qui arrive à accorder et faire en sorte que tout le monde se comporte comme un seul homme pour aller vers un même objectif.

80.Posté par Karl le 26/02/2016 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P78 : Tu peut aller jusqu'au bout de ta pensée s'il te plait ? Serais-tu raciste anti-blanc ?

79.Posté par Boyz le 26/02/2016 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour cette histoire de réinscription, c'est pareil que s'ils nous avaient volé nos chéquiers et qu'ils s'étaient fait des beaux chèques sur notre compte et en imitant notre signature. C'est la même chose car c'est avant qu'il fallait donner la légitimité à une telle affaire. Dépourvue de cette légitimité cette lamentable mascarade ne peut qu'aboutir dans une poubelle.

78.Posté par ******** le 25/02/2016 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ouai non, en fait tu n'as rien capté! je parlais d'un référendum local pour la réinscription à la décolonisation pas de faire un référendum d'autodétermination en double exemplaire.

Mais bref, comme tu dis c'est un droit de la constitution et rien ne l'obligeais à consulter la population pour cette réinscription, ce qui me gêne c'est qu’apparemment il aurait pu le faire via referendum local même si ça aurait été à titre informatif et justement ne pas consulter la population c'est anti-démocratique car c'est une question qui concerne tout le fenua, le peuple a le droit de donner un avis pour l'initialisation et aussi la fin du processus. Mais on s'exprimera qu'à la fin, en fait c'est du semi-démocratique.

Moralité le droit est l'arme masquée de la dictature. c'est comme en corée ou si tu dis un truc sur Kim, il a le droit de te mettre en prison, c'est dans la constitution de corée si elle existe lol

Enfin bref... :)

77.Posté par JE SUIS OSCAR le 25/02/2016 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@P80
J'avoue que pour la comparaison avec Chavez et Flosse, j'y suis allé un peu fort.
Pour Bryant, je ne conteste pas qu'un leadership soit nécessaire, mais c'est hégémonie au sein du rassemblement qui me semble problématique (et sur quelle durée !?!). Au Brésil, Lula n'a-t-il pas cédé le pouvoir ?

Quant à la liaison Marquises-Hawaii, tu ne m'as pas répondu !!

76.Posté par tutua le 25/02/2016 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P55
tu n'as pas compris qu'Oscar se sert de cette opportunité pour faire la promotion de notre souveraineté.

75.Posté par tutua le 25/02/2016 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P79
je ne sais pas si Jacky Bryant conteste le leadership d'Oscar, mai si c'est il cas, il a tort. Oscar est le leader de cette union,, il ne peut y avoir 2 patrons en affaires comme en politique. Pour Tauhiti j'ignore, mais si c'est le cas,Oscar a tort.
Quant aux comparaison avec Flosse ou Chavez, là, tu dérailles à fond la caisse, pas crédible.

74.Posté par JE SUIS OSCAR le 25/02/2016 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qu'Oscar n'aime pas, c'est la contradiction.
Quand Jacky Briant conteste son hégémonie au sein de l'UPLD ou quand Tauhiti Nena souhaite se présenter aux sénatoriales.
Ca me rappelle surtout les méthodes de Flosse au Tahoera'a, ou pour celles de Chavez au Vénézuela (pour être plus proche de ses idées).

Et en bonus, ses obstinations, comme répéter que Hawaii est à 2h des Marquises !

73.Posté par Tahitian muslim le 25/02/2016 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je trouve malsain tous ces métropolitains installés ici à Tahiti qui passent leurs temps a critiqué les locaux sur leur rêve d’émancipation et d’indépendance...on dirait les blanc qui critiquait les noirs parce qu'il voulait abolir l'esclavage....
comprend qui pourra...

72.Posté par tutua le 24/02/2016 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P74
faire un référendum local, avant le vrai référendum ??? !!! excuse moi, mais ça n'a pas de sens quand les textes permettent d'aller droit sur le sujet, c'est bizarre comme proposition

71.Posté par tutua le 24/02/2016 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P64
la démocratie tu ne connais pas, tu n'en veux pas, nous sommes toujours une colonie, et tu t'en trouves bien, c'est ton droit, mais ne viens pas me donner des leçons de bonne morale ou quoique ce soit

70.Posté par tutua le 24/02/2016 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P74
je ne vois pas pourquoi Oscar ferait un référendum local sur la constitution quand l'Etat français offre un référendum qui va direct sur la décolonisation, sans intermédiaire avec, c'est très important, la caution de l'ONU. Ou bien j'ai mal compris ta question...

69.Posté par ******** le 24/02/2016 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@71
Erreur je suis à coté de la plaque mais toi tu es tombé dans la bouche d'égout!
je ne parlais pas du référendum OBLIGATOIRE d'autodétermination à la fin du processus de décolonisation. Je voulais savoir si OT AURAIT PU en faire un sur la question de l'inscription pour la décolonisation MEME si la constitution considère que c'est un DROIT! Et tu as écrit qu'elle ne l'interdit pas!

Donc il aurait pu faire un referendum local (ce type de référendum est voté à l'assemblée sur proposition du président de PF) pour la décolonisation rien ne lui interdisait mais rien ne l'y obligeait non plus et il a choisit de ne pas le faire et comme tu dis: "blablabla c'est un droit bla bla constitution!"

Et maintenant tu veux que je te définisses le mot "démocratie" ?

68.Posté par Chal le 24/02/2016 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P70 et 72 : Pour ce qui est du développement du secteur primaire, ce dernier relève du secteur privé. Le secteur public n'à jamais empêché quiconque d'investir et se lancer dans l'agriculture ou la pêche, bien au contraire ! Concernant les 35 années de perdues, c'est fiu de vous entendre dire : ch'est pas moi, ch'est lui...assumez-vous ! On dit que l'ail éloigne les vampires, vos idéaux d'indépendance et de décolonisation agissent de même et de manière toute aussi efficace pour éloigner les investisseurs, qu'ils soient locaux ou étrangers. On affiche 30 années de retard structurel avec une accélération de la pente négative à partir de 2004, puis 2007. Ce sont les faits constatés.

67.Posté par tutua le 24/02/2016 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P64
tu es vraiment gonflé ! Nous aurions " fait perdre 35 précieuses années au pays ". 35 années, c'est l'époque où le Tahoeraa était au pouvoir et c'est vrai qu'il a vidé les caisses. Oscar l'a battu en 2004, il n'est pas concerné par tes critiques qui s'adressent à Gaston, tu dis des grosses bêtises et tu es de mauvaise foi. Rappel : la ministre de l'outre mer Girardin a imposé un mode de scrutin qui devait rendre Gaston indéboulonnable ! mais a été trop gourmand, c'est Oscar qui a gagné avec le soutien de Schyle et Bouteau

66.Posté par tutua le 24/02/2016 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P67
erreur, un référendum est organisé à la fin du processus, lorsque le contrat de rattrapage et de développement prévu par l'ONU est abouti, tu es à côté de plaque comme tous les autres d'ailleurs, vous ne prenez pas la peine de comprendre, de réfléchir ou au minimum de vous informer

65.Posté par Tahitian muslim le 24/02/2016 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@64
depuis 35 ans... de quoi tu parles...a moins que tu critiques le système autonomistes....
Je vais te décrire ce système qu'est l'autonomie...La France a crée un système d'assisté avec une fonction publique très fortes et donc très onéreuse...on y place copains et familles,ils touchent des bons salaires etc...on empêche de rendre viable une économie indépendante basée sur nos ressources propres (secteurs primaires) on nous rends assisté dépendant d'allocation métropolitaine....
Ce système de plus, est pris par l’étau capitaliste de la mondialisation qui ne crée que chômage et pauvreté pour le plus grand nombres tandis qu'un tout petit nombre lui s'enrichit....
Comprend qui pourra...

64.Posté par corbeau le 24/02/2016 02:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous n''avez rien compris à la politique, le plus important c''est qu''on en parle, en bien ou en mal, objectif atteint pour le président Temaru. Les mauvaises langues font de lui un martyre. Vive l''indépendance !

63.Posté par Pito le 23/02/2016 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre Oscar, il ne va pas mieux............c'est affligeant de voir les réactions de ce personnage dont plus de 75% de la population se fout complètement. Comment peut on lui donner tant d'importance alors qu'il ne représente rien, comment un président de la Republique peut s'abaisser à se rendre à la mairie de Faa'a. On croit rêver, je pense que durant ce très court séjour au Fenua Hollande a commis la plus grosse erreur en acceptant ce rendez vous de guignol.

62.Posté par ******** le 23/02/2016 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AH! ENFIN MERCI Tutua, c'est ce que je voulais savoir!

Après un référendum est décidé soit par le président de la république soit par l'assemblée dans notre cas la notre pour un référendum local...
Donc Oscar aurait pu demander à l'assemblée un référendum sur ses démarches de décolonisation, vu comme tu l'as bien cité la constitution n'interdit pas et n'oblige pas un référendum! (le vide que tu cites)

De même que si il l'AVAIT fait et obtenu un NON, il aurait tout de même pu réinscrire la polynésie et ignorer le vote car dans la constitution c'est un droit comme tu le rabaches, il serait juste passé pour un tyran ;)

61.Posté par Jeff le 23/02/2016 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tutua P62 : T'as pas l'impression d'être un peu ridicule avec tes mensonges que plus personne ne gobe ?

1 2 3 4