Tahiti Infos

Visite de Hollande : Oscar Temaru parle de sa "rencontre historique"


Le leader souverainiste a accordé un interview à Tahiti infos pour évoquer l’entretien privé qu’il aura avec François Hollande, le président de la République, lundi soir en marge de sa visite officielle en Polynésie française.
Le leader souverainiste a accordé un interview à Tahiti infos pour évoquer l’entretien privé qu’il aura avec François Hollande, le président de la République, lundi soir en marge de sa visite officielle en Polynésie française.
FAAA, 17 février 2016 - La rencontre aura lieu à la mairie de Faa’a peu avant la fin de la visite officielle du président de la République en Polynésie française. François Hollande a chevillé dans un planning extrêmement serré un entretien d’une trentaine de minutes avec Oscar Temaru, vers 18 h 45 lundi soir. Une "rencontre historique" pour le leader indépendantiste ; tout un symbole de la part du chef de l’Etat français qui n’aura accordé cette opportunité à nul autre localement. Et ce n’est pas faute d’avoir été sollicité.

Etes-vous satisfait que François Hollande vous accorde un entretien privé, lundi, à la mairie de Faa’a ?

Oscar Temaru : Je pense que, s’il y a quelqu’un ici qui le connaît bien, c’est moi. Je l’ai connu lorsqu’il était secrétaire général du parti socialiste, en tant que rassembleur d’hommes et candidat potentiel aux élections présidentielles. Nous l’avons soutenu en 2012, de même que Ségolène Royal en 2007, ou Christiane Taubira à une époque. Je l’avais invité à venir en Polynésie, en 2005 ou 2006, lorsque j’étais aux affaires du Pays. La réponse avait été positive. Mais lorsqu’on connait l’emploi du temps d’un président, on sait que ce n’est pas facile. Il n’y a qu’à voir le programme de sa visite officielle ici…
J’ai rencontré son conseiller aux affaires outre-mer, M. Marc Vizy, il y a deux semaines. Et nous avons fait un tour d’horizon des grandes questions qui concernent notre pays. Samedi dernier, la réponse nous est parvenue du Haut-commissariat pour m’annoncer qu’il me rencontrerait à la mairie de Faa’a. Nous allons le recevoir, bien sûr en tant qu’ami, mais en tant que président de la République, comme il se doit
.

Le symbole est fort, ne pensez-vous pas ? Vous êtes le seul leader politique à qui il accorde un entretien privé.

Oscar Temaru : Il y a plusieurs questions qui restent sans réponse. (…) Vous savez que depuis 2013 notre pays a été réinscrit sur la liste des pays à décoloniser. Et là, il y a eu des lacunes de la part du parti socialiste et je dirais même de l’Etat. Je rappelle que M. Laurent Fabius m’avait adressé un courrier à l’époque pour me demander de ne pas aller défendre cette résolution à New York ; que l’on pouvait discuter entre nous. Puis il y a eu également – et ça je n’ai pas apprécié – un travail diplomatique de sabotage par l’ambassadeur de France à l’ONU, en s’appuyant sur l’ambassadeur de Fidji pour que cette résolution soit remplacée par un accord entre la France et les pays du Forum du Pacifique. Cela ne s’est pas fait. Nous sommes allés jusqu’au bout. Aujourd’hui notre pays est réinscrit. Et ça, l’Etat et le parti socialiste ne l’ont pas encore digéré. Pourtant, ce n’est pas faute de l’avoir dit : nous sommes plus représentatifs que le FLNKS, qui a obtenu la réinscription de la Nouvelle-Calédonie en 1986. Avec ensuite la signature des accords de Matignon (1988), puis celui de Nouméa (1998). Ce n’est pas à l’assemblée territoriale que le président de la République aurait pu parler de tout cela. C’est un point que je vous cite comme ça. Il y a d’autres points importants que l’on ne peut pas comme ça…

Enfin quel symbole : le président de la République fait un passage éclair en Polynésie et consacre…

Oscar Temaru : Une demi-heure ; peut-être un peu plus…

… à s’entretenir avec un leader souverainiste. Qu’est-ce que ça veut dire, selon vous ?

Oscar Temaru : C’est une rencontre historique, bien sûr. Mais, je viens de vous le dire : je le recevrai en tant qu’ami autant que président de la République.

De quoi souhaitez-vous parler principalement ?

Oscar Temaru : Laissez-nous le temps de nous rencontrer. Peut-être que l’on pourra se voir ensuite, et je pourrai vous… Vous savez, c’est lui qui vient me voir. Je laisse au président de la République l’initiative d’entamer la discussion et de choisir de quoi il veut parler. Je ne vais pas m’imposer.

Parlerez-vous du changement de statut de la Polynésie française ?

Oscar Temaru : Ma Position n’est pas nouvelle. Depuis le jour où nous avons signé cette convention avec le parti socialiste en 2004, François Hollande connait très bien ma vision politique concernant notre pays.

Mardi à l’assemblée, Antony Géros a déclaré : "il serait bon qu’il fasse les comptes de ses engagements de 2012 ; de ce qui a été réalisé et de ce qui ne l’a pas été". Parlerez-vous de ses promesses politiques ?

Oscar Temaru : Pour moi, nous avons déjà tourné cette page. Si je suis candidat à l’élection présidentielle, c’est pour avancer. Pour retrouver notre droit de souveraineté. Les compétences, les partages de ceci ou cela, pour moi ce sont des promesses politiques. Et on sait très bien que ce n’est pas facile en une mandature de réaliser tout cela. C’est pour ça d’ailleurs que je souhaite qu’il soit réélu président de la République. Et il sera réélu président. Je lui dirai que je souhaite qu’il soit réélu parce que c’est plus facile pour nous de négocier avec quelqu’un que nous connaissons bien… Et je compte également gagner les élections présidentielles au premier tour, ici ! Voilà un peu comment je vois l’avenir.

Pour ce qui concernait les promesses de soutien dans le suivi des conséquences des essais nucléaires, celle du transfert de l’aéroport de Tahiti-Faa’a, de l’amélioration de la loi Morin… Ces engagements, il en sera question ?

Oscar Temaru : Il est bien au courant de tous ces points. Je suis sûr que nous allons aborder tous ces points ; mais je ne peux pas maintenant m’avancer en vous disant de quoi nous parlerons. Ce que je peux vous dire, c’est que mi-mars, une délégation du Tavini Huiraatira se rend à New York avec MM. Richard Tuheiava et Moetai Brotherson. Ils sont attendus à l’ONU où je peux vous assurer que l’on suit de très près ce qui se passe ici.

Cet entretien risque fort, en conséquence, d’être centré sur le processus d’émancipation initié en 2013 avec la réinscription.

Oscar Temaru : Oui, oui, oui... Encore une fois, ce n’est pas pour être un Etat ennemi de la France, bien au contraire. C’est pour être un Etat souverain, ami de la France, ami de la Chine, ami des Etat Unis, ami de tous les pays du monde entier qui font partie de la communauté internationale. C’est comme cela que l’on doit voir notre avenir.

C’est ce que vous plaiderez lundi soir ?

Oscar Temaru : Bien sûr. Cela fera certainement partie de la discussion que nous allons avoir. Puis ensuite, bien sûr qu’il y a des problèmes urgents dans notre pays. Des problèmes de santé… Nous en avons débattu hier (mardi) à l’assemblée territoriale. On sait bien que l’on peut appeler ça des "maladies de civilisation".

L’UPLD est intervenu d’ailleurs pour associer la forte prévalence de ces maladies non transmissibles aux bouleversements économiques et sociaux causés par l’installation du Centre d’expérimentation du Pacifique (CEP), en Polynésie.

Oscar Temaru : Oui, ce changement des habitudes alimentaires... Tout cela a été chamboulé et on voit aujourd’hui que 40% de notre population est en situation d’obésité, 37 000 patients sont suivis en longue maladies… Ces chiffres ne trompent pas. C’est un problème que nous devons prendre à bras le corps. Et il ne concerne pas uniquement l’Etat. Le Pays, les communes, l’Education, chacun doit s’en saisir.

L’UPLD a soutenu mardi à l’assemblée qu’il serait normal que l’Etat assume financièrement ses responsabilités.

Oscar Temaru : Bien sûr. Nous étions partis à Paris en 2006 pour essayer de voir comment l’Etat pourrait dédommager la Caisse de prévoyance sociale. Je pense qu’aujourd’hui nous avoisinons les 60 milliards (Fcfp) de dépenses. Et je crois que dans cette affaire l’Etat, à travers le CEP, a une grande part de responsabilité dans les dépenses occasionnées notamment pour le traitement de cancers radio-induits. C’est un point très important.
Mais il y a également la dette du Pays. Cette dette qui avoisine le 100 milliards. Je vous livre cela : dans le courrier que je lui ai adressé pour lui demander de soutenir ma candidature, je demande également l’annulation des dettes, de même que cela a été consenti en faveur de l’Afrique, de la Nouvelle-Calédonie, de l’Allemagne au lendemain de la seconde guerre mondiale… Pour que nous puissions développer notre pays comme il faut. Il y a des investissements à faire dans le secteur primaire : régénération de la cocoteraie, le café, les bananiers… tous les produits de la terre de notre pays. Il y a de quoi nourrir tout un peuple si nous travaillons dans ce sens. Il y a cet océan qui nous entoure, avec toutes les ressources que nous connaissons ; notre potentiel en matière d’énergie renouvelable, dans lequel il faut investir. Egalement ce projet d’aéroport aux Marquises... Il y a plein de projets.
Vous savez que nous remboursons près de 14 milliards tous les ans pour cette dette. En cas d'annulation de la dette, je demande que l'équivalent de ce remboursement soit exclusivement investi dans le secteur primaire de notre pays, pendant le temps qu’il faudra. C’est une façon de pérenniser notre économie. Il faut que ce soit dans le secteur primaire et que pas un franc ne soit consacré au fonctionnement de notre pays. Ca suffit comme ça : tout pour le secteur primaire !


Le soutien de François Hollande est-il acquis, au moins pour ce qui concerne votre candidature à la présidentielle ?

Oscar Temaru : (Rires) Ce n’est pas acquis. Je sais que c’est difficile.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 18 Février 2016 à 03:00 | Lu 5766 fois
           



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par petero le 18/02/2016 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

F. HOLLANDE n'a aucune légitimité à rencontrer O. TEMARU. La programmation de sa rencontre est une pure insulte à la Polynésie FRANCAISE et à ses institutions, c'est de l'irrespect total au peuple du Fenua qui aime la France.
A moins que Monsieur Hollande ne soit partisan de l'instauration de Maohi Nui et de l'intronisation d'Oscar 1er le taravana qui proclame dans son programme la plantation de boites de conserve en métal au pied des cocotiers pour fertiliser notre sol et j'en passe...
Pour rester crédible, M. Hollande devrait mieux cibler son casting de rencontres en tant que chef d’État dans sa très brève et burlesque apparition (Il n'en aurait pas été de même s'il était venu sous l'étiquette PS).
Bref, en tout cas, de par ces maladresses, les sondages vont encore bien chuter pour certain !!!
Parahi e Mauruuru roa ta'ata no Porinetia FARANI.
Petero

2.Posté par Kaddour le 18/02/2016 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-on supposer que cette visite au leader indépendantiste n'est pas sans arrière-pensée ???
Et dans ce cas, quelles en sont les dessous ? Sachant que notre "Hollandouille" (comme disent certains journalistes !) n'a quasiment aucune chance en 2017.

3.Posté par Pito le 18/02/2016 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne savais pas qu'il y aurait un congrès (2 participants) des clowns tristes à Faa'a

4.Posté par Tahitian muslim le 18/02/2016 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel naif cet Oscar... Il dit qu'il le connait bien, alors soit Temaru est idiot au point de ne pas comprendre que Hollande est le roi des menteurs et des hypocrites (les exemples ne manquent pas) ...soit lui aussi pratique la manipulation ehontée du moment que leur petit pito rayonne...Belle brochette !

5.Posté par Alain STACHLER le 18/02/2016 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fiuroa
Il va peut-être en profiter pour dire a Oscar d'arrêter ses connerie d'élection présidentielle!

6.Posté par Cool Ruler le 18/02/2016 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marrant Oscar, il fait le fier et croit qu'il va faire un coup avec sa rencontre. Vu l'écart intellectuel stratosphérique entre les deux hommes, faut pas être naïf, François va lui laisser croire ce qu'il veut entendre et on en reparlera plus dans 1 mois.

7.Posté par Toerau le 18/02/2016 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce rendez-vous à domicile est une faute politique grave. Grave car c'est une véritable insulte faite aux polynésiens qui démocratiquement et très majoritairement se sont exprimés contre OT et contre son idéal d'indépendance-misère. Cette visite à domicile est un déni de démocratie. Un déni de la volonté du peuple ! Si notre économie ne marche pas, les indépendantistes y sont pour beaucoup, parce que plus personne n'à confiance dans l'avenir du pays. Tant que le risque d'indépendance sera là, personne ne voudra investir un franc, personne ne souhaite courir le risque de tout perdre. C'est la raison pour laquelle tout est figé.

8.Posté par Nul..... le 18/02/2016 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà que le CEP est responsable de l'obésité !!!
Oscar devrait s'informer un peu plus :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/29/pres-du-tiers-de-l-humanite-souffre-d-obesite-ou-de-surpoids_4428302_3244.html

Pauvre peuple Maohi, qu'à fait Oscar pour ton obésité pendant qu'il était au pouvoir ?
En tout cas rien contre le gras, le salé et le sucré !
Pourquoi ne pas avoir supprimé le "PPN" sur ces produits ?

L'Oscar des actes aux antipodes de ses discours, c'est pour qui ?

Effectivement, il y a un manque de cultures ! ( maraîchères certes mais surtout originelle tout comme générale )

Après le Cirque des Samoa à Vaitupa, lundi soir le Cirque Hollandais au Fare Oire !

9.Posté par Peter SAUER le 18/02/2016 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ici tu rencontres quelqu'un deux fois et tu es son ami. Temaru ne déroge donc pas à la règle. Comme Hollande est une couille molle (comme l'a dit Martine Aubry lors des primaires) il a les amis qu'il mérite.

10.Posté par moanablues le 18/02/2016 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hollande vous nous faite honte.
Pourquoi rencontrez vous Temaru plus que les autres : pour des fins électoralistes évidemment.
Vous venez de changer de gouvernement en intégrant un paquet de vert pourquoi ?: pour des fins électoralistes évidemment.
Et le redressement de la France et de la Polynésie Française dans tout ça ? vous vous en foutez, vous ne pensez qu'à 2017.
Nous nous ne comptons pas sur vous pour dire à nos dirigeants et surtout à Temaru qu'il en a marre de tout mettre sur le dos des expérimentations nucléaires : Ils ne sont pas la cause de l'obésité, ni du décrochage scolaire, ni de la corruption d'un grand nombre d'anciens élus...
C'est écœurant.

11.Posté par emere cunning le 18/02/2016 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh, what a joyful smile ! Hein qu’il sait être mignon tout plein quand il veut !
Cé quand même un peu dingue de voir notre indépendantiste en chef flatté et tout attendri de ce rdv avec le président des « étrangers ». Lui qui n'a pas loupé une occase pour traiter G Flosse de « hoo ‘ai’a », comme chaque fois qu'il obtenait du président Chirac qu'il s'engage POUR NOUS.
Il va jusqu’à excuser son pote qui n’aurait pas eu assez d’une mandature pour virer leur Loi Morin, nous rendre notre aéroport !!! Sans blague ! La volonté n’y était pas de part et d’autre, y punto final.

12.Posté par emere cunning le 18/02/2016 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y’a qu’à lire d’ailleurs, « il n'apprécie pas le sabotage diplomatique », alors que le président des polynésiens qu’il était à l’époque aurait du être mortifié des nombreux refus essuyés pour nos travailleurs malades, pour la dette toujours pas remboursée à la CPS, pour nos collèges en piteux état, pour... Bref, j’en passe d'aussi offensants, pour nous.
Ouais, ces deux là n’en ont jamais eu que pour leur pito. Ça va encore être, je te soutiens aux prochaines présidentielles, et tu m’apportes mes signatures manquantes, en gage d’amitié… réciproque. Ah non, cé pas acquis ? Taua iti e, y'en a vraiment pour qui tu n'es qu'une bonne pâte à crêpes... LOL

13.Posté par honugirl le 18/02/2016 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bof! Si Temaru n"avait pas été inscrit dans le planning, il en aurait fait toute une histoire! Maintenant il fait comme çi cela augurait d'un consentement du gouvernement français pour l'indépendance! Quant à l'inscription sur la liste de l'ONU, c'est pipi de chat, cela ne sert à rien, l'ONU n'a aucun pouvoir sur la direction des pays. Ils ont d"ailleurs une manie d'inscrire des pays qui refusent l'indépendance à tout prix!

14.Posté par pif paf le 18/02/2016 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour une fois, il a pas dit trop de conneries.

15.Posté par Rori le 18/02/2016 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar à l'air de prendre son pied de plaisir, grand bien lui fasse ! Dommage qu'il n'ait jamais compris qu'il n'était pas notre roi mais un simple élu salarié du peuple sensé mener la politique voulue par le peuple. A ce titre il n'a pas à nous imposer quoi que ce soit. Ni ses histoires onusiennes, ni ses fantasmes d'indépendance ou de souveraineté ou d'état associé. Son CDD est fini et lui et sa poignée des fans avec. Revenir sur ces vieilleries tout le temps c'est faire preuve de sénilité ou de débilité profonde, au choix.

16.Posté par tutua le 18/02/2016 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

beaucoup de bêtises concentrées dans ces post !
Oscar et Hollande se connaissent depuis longtemps et il est clair que le Président est un peu en difficulté sur ce sujet, mais entre personnes responsables, on sait rester correct. Par ailleurs, la réinscription à l'ONU avantage la position d'Oscar, Hollande devra en tenir compte.

17.Posté par tutua le 18/02/2016 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P7 " si notre économie ne marche pas, les indépendantistes y sont pour beaucoup " Le Tavini a gagné les élections en 2004, il a obtenu d'excellents résultats en début de mandat (hausses des cotisations sociales, nombre de voitures vendues, etc, (voir ISPF années 2005/2006). Mais dans le contexte de déstabilisation orchestré par Gaston et Petit Gaston, ça ne pouvait pas marcher. Avec en plus, 3 modes de scrutins, tous pour faire gagner Gaston, bravo la République. Rappel des propos de Mme Girardin: si un indépendantiste gagne les robinets seront fermés ! ils ont été fermés et tant pis pour tout le monde, voilà la grande France, ça suffit ...

18.Posté par POUF le 18/02/2016 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la réinscription a été une énorme erreur pour Oscar;aucun effet...et tout le monde s'en fiche! un leurre pour politicien usé

19.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 18/02/2016 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Ce n’est pas à l’assemblée territoriale que le président de la République": ah, l'assemblée territoriale et les gouverneurs, ça fleurait bon même jusqu'en 1990 et la visite de FM...itterrand hahahahaha
"je souhaite qu’il soit réélu président de la République. Et il sera réélu président. Je lui dirai que je souhaite qu’il soit réélu parce que c’est plus facile pour nous de négocier avec quelqu’un que nous connaissons bien… Et je compte également gagner les élections présidentielles au premier tour, ici"... euh c'est pas une visite entre deux futurs présidents de la république qui se concocterait-là ? hohohohohoho Un président de la république indigène colonisé et un autre président de la république pour les RSAiste hhihihihihihihi [email protected]

20.Posté par lebororo le 19/02/2016 01:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"un interview"- on devrait dire en français "une entrevue"...
Enfin Oscar a été un militaire pour la France... mais un beau sourire sur cette photo. ☺

21.Posté par Boyz le 19/02/2016 07:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, ton disque est archi-méga rayé. Vos vieux discours à deux balles du genre "c'est pas moi c'est lui", on en à marre. C'est bon, ça suffit. Vous avez causé assez des dégâts et nous ne voulons plus mettre aux commandes du pays, des gens qui se prennent pour des rois ou qui se prennent pour des Nelson Mandela, des Ché ou pour un Moise conduisant son peuple. Nous voulons juste des responsables qui soient conscients qu'ils ont été élus par le peuple pour servir celui-ci, pour mener une mission déterminée par une feuille de route et qu'ils sont juste en CDD de 5 ans. Si les résultats sont pas bons, on le vire. Point barre.

22.Posté par lebororo le 19/02/2016 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Incroyable tous ces commentaires "modérés"
Faudrait mieux couper quelques mots que tout le message. ☺

23.Posté par lebororo le 19/02/2016 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut éviter de citer le nom "propre" des politiciens...

24.Posté par Manuia le 19/02/2016 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar à fait de cette réinscription onusienne son cheval de bataille....en oubliant complètement que le cheval en question ne lui appartenait pas ! Il à pris tout seul la liberté d'aller à NY nous inscrire sans notre aval, sans prendre la peine de consulter ceux qui sont les premiers concernés. Sans même se soucier de connaître notre avis sur la question. Atteindre un tel déni de démocratie c'est très grave et je ne comprends pas que certains puissent encore lui accorder le moindre crédit.

25.Posté par Tahitian muslim le 20/02/2016 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@23
Y a t'il aujourd'hui dans notre paysage politique ce type de profil que tu décrit: a savoir travailleur œuvrant pour l’intérêt générale et non personnel...
Ta crédulité m'a fait bien rire....
Dommage que tu ne respecte pas la dimension extraordinaire d'hommes tels que le Che, Ghandi ou Sankara que tu ne dois pas connaitre...Si on avait un gars comme ça (oscar bien sur n'en est pas un) la Polynésie aurait un véritable atout...
Comprend qui pourra....

26.Posté par tutua le 20/02/2016 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P29 et autres

" Oscar a pris la décision tout seul d'aller à New York ...", parce que c'était son droit, un droit reconnu par la communauté internationale, donc l'ONU et surtout un droit inscrit dans le préambule de la Constitution française, c'est dire l'importance que lui attribuent ceux qui ont construit cette constitution.
Je vous réponds aussi que la France a pris toute seule le liberté de voler nos libertés et ce n'est pas l'autonomie qui est le reflet de la liberté des peuples. Ne vous inquiétez pas, Oscar est vrai véritable démocrate, il y aura un référendum.

27.Posté par emere cunning le 21/02/2016 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tutu'a,
merci de convenir que OT a pris seul la décision d'emmener A NOS FRAIS ses délégations d'indépendantistes faire leur politique à NY et parler au nom de tous les polynésiens sans les avoir, auparavant, consultés. Président du Pays, il s'est bien gardé d'organiser le seul référendum attendu pour savoir s'ils veulent de l'indépendance ou pas.
J'en connais un qu'une certaine justice aurait expédié direct à Nu'utania s'il s'était permis d'user des deniers publics dans son intérêt et celui de son parti. Plus le temps passe, plus on constate que cette justice est là pour faire la chasse aux uns, et protéger les autres (à croire qu'ils ont trop peur d'eux).

28.Posté par lebororo le 21/02/2016 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere cunning (32)
Bon commentaire propre... ♥

29.Posté par Viri le 21/02/2016 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P31 : Si la majorité des polynésiens souhaitaient l'indépendance, on y serait déjà ! OT serait notre président incontesté depuis belle lurette et ce, quelle qu'ait été le mode de scrutin. Pour ce qui est du referendum, c'est avant d'aller nous inscrire à NY qu'il aurait fallu le faire. Ca aurait été la moindre des politesses et de respect pour la démocratie et pour le peuple. Vous avez, en minorité que vous êtes, signé cette rescription sur notre dos, en notre nom, sans notre consentement, en engageant notre avenir et celui de nos enfants, Souffrez maintenant que votre action soit nulle et non acceptée par les principaux concernés et que le peuple que vous avez trompé vous rejette de la vie publique.

30.Posté par Manuia le 21/02/2016 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua : Pour ton info, la communauté internationale par le biais onusien reconnaît le droit à un peuple de choisir son destin....Certainement pas à Mr OT et a sa clique !!! Arrêtez de nous prendre pour des débiles mentaux et assumez vos falsifications face à l'histoire et surtout face aux polynésiens que vous n'avez jamais cru utile de consulter ne serait ce que par respect.

31.Posté par tutua le 21/02/2016 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P 32
d'abord Oscar a payé ses billets d'avion, la preuve, il n'est pas poursuivi comme ton gourou.
ensuite, le préambule de la Constitution française reconnaît aux peuples sous tutelle de retrouver leur souveraineté, Oscar est dans son droit, vous ne voulez pas de la souveraineté, c'est votre droit, il y aura un référendum à la fin du processus, personne ne sera pris en traître, pas comme certain (toujours le même)

32.Posté par ******** le 21/02/2016 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Tutua de nous confirmer qu'Oscar nous laissera choisir notre indépendance, quel démocrate!
Vive Oscar, au moins lui tient compte du peuple!
on a eu un référendum pour la réinscription et on en aura un pour l'indépendance!!!

.... Quoi comment ça??? On a pas eu de référendum pour la réinscription, non vous mentez, Oscar c'est un démocrate, si il a pas fait c'est la faute à tous les autres!

Allez on arrête l'ironie, un vrai démocrate aurait demandé un référendum pour cette réinscription car elle concerne toute la Polynésie!

33.Posté par Sam le 21/02/2016 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua :
" Oscar a pris la décision tout seul d'aller à New York ...", parce que c'était son droit ",
C'est faux ! Oscar n'est pas la Polynésie à lui tout seul ! Parce qu'imposer ses lubies et sa loi à tout un peuple sans demander leur avis, sans même avoir ne serait ce que la moindre légitimité pour le faire, ca porte un nom : La dictature. On veut pas de ça chez nous !

34.Posté par Jeff le 21/02/2016 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar, en allant à NY s'est fait harakiri. Personne ne peut prendre au sérieux sa démarche. Une personne ne peut pas de son propre chef, engager l'avenir de 270.000 personnes sans leur consentement. Organiser un referendum sur la question une fois que les carottes sont cuites, c'est nous prendre tous pour des débiles mentaux. Ils se sont signés un beau cheque sur notre compte, sans notre autorisation et maintenant il faut qu'ils assument le retour du bâton.

35.Posté par tutua le 21/02/2016 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P37
cesse de faire la bêtasse, même si tu t'y prends bien, il n'y a pas de référendum pour la réinscription, parce que c'est un droit inscrit dans le préambule de la Constitution française, OK ?
par contre il y aura un référendum à la fin du processus de rattrapage et de développement organisé entre la France et nous sous l'oeil de l'ONU dont la France est membre. et tu seras invité à t'exprimer, il n'y a rien de plus clair et démocratique.
Quand la France a imposé la colonisation de notre pays, elle n'a pas demandé d'autorisation, il n'y a pas eu de référendum, elle a juste montré ses canons.

36.Posté par Jeff le 21/02/2016 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, le fait de ne pas être poursuivi n'est pas une preuve ! Ca viendra peut être ?

37.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 21/02/2016 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Tutua (post 40) Oh la, comme tu y vas ! C'est également inscrit dans le préambule de la Constitution de 1946, article 11, que "Tout être humain a droit à des moyens convenables d'existence"... alors que l'ô-taux-no-my, l'ONU et tutti quanti à ce jour permettent (sic) à 79 9999 crève-la-faim colonisés français d'être privés du DROIT au RSA hohohohoh [email protected]

38.Posté par Roro le 21/02/2016 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua P36 Tu l'écris toi-même : "le préambule de la Constitution française reconnaît le -droit des peuples-"... Oscar et ses partisans, ne sont pas ; "Le Peuple" !!! Sans mandat il ne peut aller tout seul à l'ONU pour nous réinscrire sur la liste des pays à décoloniser. Il n'avait aucun droit pour le faire et dire le contraire est un mensonge ! Ton laïus du referendum qui se ferait après, à la fin du processus, une fois que tout est plié, c'est vraiment nous prendre pour des cons. S'il avait eu le moindre respect pour la démocratie, s'il avait eu le moindre respect pour nous, c'est avant d'aller à NY qu'il aurait fallu nous consulter. Maintenant il faudra bien qu'il l'assume tout seul son action despotique.

39.Posté par Zoy le 21/02/2016 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tutua, c'est plutôt toi qui devrait arrêter de faire la bêtasse, car le droit de l'homme et celui de la constitution française accordent des droits à un peuple. A UN PEUPLE....Certainement pas à quelqu'un agissant seul et qui parle au nom du peuple sans avoir été mandaté par celui-ci. Oscar à préféré agir seul en se passant de notre avis, ben maintenant il se retrouve tout seul et c'est bien fait pour lui.

40.Posté par Karl le 21/02/2016 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P40 : Je te cite : "Quand la France a imposé la colonisation de notre pays, elle n'a pas demandé d'autorisation, il n'y a pas eu de référendum, elle a juste montré ses canons" ...Le hic Tutu'a c'est que depuis cette lointaine époque nous sommes devenus français comme tous les autres français. Alors il n'y a que toi qui te prennes pour un colonisé, puisque ton gourou, lui, il présente sa candidature pour les présidentielles 2017, preuve qu'il jouit et entend jouir des mêmes droits que tous les français et que lui même se sent français comme tous les français. Le fait qu'il puisse se porter candidat à la plus haute fonction de l'état, prouve qu'il n'y a pas plus de colonisés que ceux qui veulent l'être.

41.Posté par ******** le 21/02/2016 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh pardon, puissant, Tutua, je vais tourner la question dans un autre sens et voir si un connaisseur de la politique peut répondre, vu que je suis une "bêtasse"!

Est ce que Oscar Temaru en qualité de président de cette époque aurait quand même pu organiser un référendum sur la question de la réinscription? même si la constitution considère que c'est un droit! Aurait-il pu le faire?

42.Posté par Puna le 22/02/2016 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tutua : Il faudrait peut être que tu arrêtes de nous prendre pour des idiots et de nous raconter des histoires. C'est AVANT d'entamer une action qu'il faut demander l'avis de la population. Pas APRES ! Hey, pour que tu comprennes mieux de quoi il s'agît : C'est comme si tu allais chez ton voisin, sans son autorisation, et que tu coupais son gros arbre auquel il tient, parce qu'il te gène la vue. Et qu'ensuite, après plusieurs mois, tu lui demandais sa permission pour le couper ! ...J'espère que tu as mieux compris maintenant ?

43.Posté par Tahitian muslim le 22/02/2016 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel schyzophrenie,
sortez les drapeaux bleu blanc rouge et vas y que tout à coup tous le monde respecte ce mec (cf hollande)...
ce gars la banane tous le monde, la france avait voté contre l'europe ils ont fais l'europe...il a été élu pour ce battre contre la finance et ne fait que de soutenir un capitaliste aveugle et dangereux....
mea ma'....je vois qu'a Tahiti il va faire des émules, le tapura a l'air d'etre construit du même bois....

44.Posté par Zembla le 22/02/2016 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P48 Tahitian Muslim, t'as raison, nous sommes nombreux à être devenus complètement schyzos et paranos pour contrer toutes ces vieilles ficelles politiciennes, ces vieux caciques qui ne pensent qu'à eux en voulant nous imposer des indépendances et autres regimes totalitaires voire néo-monarchiques. Ca suffit, les idéaux ne se mangent pas, la récré c'est terminé, nos jeunes veulent du boulot et ont le droit à mener une vie normale dans la société qui est aujourd'hui la leur.

45.Posté par tutua le 22/02/2016 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P47, 46 et autres
encore une fois, puisque vous avez l'air de pas vouloir comprendre, on ne fait pas un référendum sur la réinscription, puisque ce droit est inscrit dans le préambule de la constitution française, lisez au moins les sources sûres au lieu de blablater dans le vide.
Le référendum intervient à la fin du processus de décolonisation qui pourrait prendre 10 à 15 années, je n'y peux rien et vous de même. Ce processus est destiné au rattrapage et au développement de notre pays considéré par l'ONU comme " arriéré ".
vous ne voulez pas comprendre, vous voulez restés colonisés, c'est votre droit, il y aura un référendum à la fin...ne perdez pas espoir

46.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 22/02/2016 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tutua (post 50) Je crois que tu as mal lu la Constitution : le mot "inscription" figure aux articles 48 et 72-1 mais pas dans le préambule.
Alors pour ce qui est "réinscription" !!! hohohohoho
En fait je t'explique : Le Royaume de Tahiti avait été bidouillé par les colonisateurs en Etablissements français de l'Océanie. Ces EFO ont été inscrits à l'ONU conformément à la Constitution du colonisateur.
Puis plus personne ne s'en est préoccupé de cette inscription.
Le 17 mars 2013, le douanier français Oscar Manutahi TEMARU - peu importe l'habillage qu'il lui aura donné - n'a PAS PU REINSCRIRE quelque chose qui est TOUJOURS inscrit, c'est à dire la décocotisation des EFO... alors qu'il n'a que sa "Polynésie française" en bouche... qui n'existait pas du temps desdits EFO. STP merci de juste me contredire si j'étais dans l'erreur. [email protected]

47.Posté par Léo le 22/02/2016 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua P50 ; Comme d'habitude et en accord avec votre doctrine, tu continues de nier ce qui pour tous est une évidence. OT n'aurait jamais dû prendre cette initiative d'aller à NY sans l'accord préalable de la population.. En y allant de son propre chef, en signant sur notre dos un document qui nous engage, nous et le pays, il à commis une faute grave. Peu importe si comme tu le dis il y a un referendum après, dans 25, 50 ans on s'en fiche ! C'est le fait de nous avoir abusé en se passant de notre avis, de notre volonté, qui est grave. D'avoir signé sans notre autorisation qui est grave. C'est grave parce que c'est digne d'un tyran de dictateur aveuglé par ses fantasmes, son orgueil et la soif de pouvoir.

48.Posté par tutua le 22/02/2016 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P52,51 et +
encore une fois, Oscar est dans son droit : celui de se rendre à New Y , l'ONU a reconnu que la Polynésie française est bien une colonie, vous pouvez protester mais c'est ainsi, nous sommes colonisés, nous voulons en sortir.
C'est bien dans le préambule de la constitution que figure cette disposition, allez sur le net vous aurez tous les détails
Je vous fais remarquer que vous refusez les droits du peuple ma'ohi, alors que nous, nous respectons les vôtres, qui est le plus ouvert ?

49.Posté par ******** le 22/02/2016 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tutua, tu as du mal, je ne te demande pas ce que raconte la constitution! Mais je retente, je serais pas ta "bêtasse", si je le faisait pas :-)

Est ce que cette constitution interdit au président de la PF de demander l'avis du peuple par référendum?
Ou est ce que cette constitution la rend facultative cad le président de la PF peut si il le souhaite faire un référendum ou pas?

Ces questions ont bien une réponse non?

50.Posté par Zembla le 22/02/2016 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P53 Tutu'a : C'est surtout Oscar qui t'à colonisé ta tête ! En se présentant comme candidat à la présidence de la république il vient de démontrer au monde entier et à l'ONU en particulier, qu'il n'est pas plus colonisé que n'importe quel français citoyen de la république ! OT, candidat au poste suprême de la nation, démontre lui-même qu'il bénéficie des mêmes droits et qu'il à les mêmes devoirs que tous les citoyens français. Comment dans ce cas peut-on encore parler de colonisation ?

1 2 3 4