Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Visite à la société d’aquaculture d’Opunohu



La société d’aquaculture d’Opunohu est en activité depuis 1992.
La société d’aquaculture d’Opunohu est en activité depuis 1992.
OPUNOHU, Moorea, le 12 juillet 2018 - Crée il y a une quarantaine d’année, la ferme d’élevage de crevettes d’Opunohu continue de faire le bonheur de la population locale avec sa production annuelle de 15 tonnes de crevettes fraîches.

Toutefois, peu de personnes connaissent la ferme ainsi que ses méthodes d’élevage. Yves Queinnec, le responsable de la ferme a accepté ne nous en dire plus à ce sujet.

La ferme d’élevage de crevettes d’Opunohu a été construite en 1979 par l’Institut français de recherches pour l'exploitation de la mer (Ifremer) dans le cadre de ses expérimentations sur les élevages de crevettes. L'ensemble a ensuite été transféré à l'Établissement pour la valorisation des activités aquacoles et maritimes (Evaam) en 1986 afin que soient poursuivies les expérimentations.

En 1992, l’organisme décide de mettre fin à ses expérimentations à Moorea et de mettre la ferme en gestion privée. C’est à ce moment-là qu’un certain Yves Queinnec, gérant actuel de la Société d’aquaculture d'Opunohu (SAO), décide de reprendre en main la ferme avec cette fois-ci une vocation plus commerciale.

Le site comprend 11 bassins sur une superficie totale de 2 hectares.
Le site comprend 11 bassins sur une superficie totale de 2 hectares.
"Nous nous sommes rendus compte qu’il était possible d’atteindre la rentabilité économique avec une bonne gestion de la ferme", se souvient ce dernier. "Nous avons donc envisagé de reprendre l’exploitation. De plus, le marché de la crevette semblait prometteur".

La ferme décide alors d’évoluer vers des méthodes d’élevages de gestion et des techniques aquacoles permettant d’atteindre une certaine rentabilité.

Dotée de 11 bassins sur une superficie totale de 2 hectares, la société d’élevage produit chaque année 15 tonnes de crevettes. La société satisfait principalement la population de Moorea en approvisionnant régulièrement le marché frais de l’île sœur dans les supermarchés, les magasins, les hôtels, ou en ayant recours à la vente directe.

"Depuis 2017, on arrive à écouler toute notre production annuelle de crevettes sur Moorea, ce qui fait qu’on en livre plus trop à Tahiti. De plus, il y a déjà deux fermes de crevettes, l’une à Teahupoo et l’autre à Tautira, qui approvisionnent le marché sur place", observe Yves Queinnec.

La population locale ainsi que les touristes viennent régulièrement assister à la pêche des crevettes dans les bassins d’Opunohu, chaque mercredi entre 10 heures et 14 heures. Les crevettes sont ensuite vendues sur place.

Le gérant de la ferme n’hésite pas à vanter les mérites de son produit : "Nous produisons une crevette naturelle. Nous n'utilisons aucun traitement durant l’élevage et ne pratiquons aucun ajout de conservateur, contrairement à certaines crevettes d’importation", explique Yves Queinnec. Ces produits permettent en effet d’allonger la durée de conservation et d’améliorer l’aspect des crevettes.

La ferme d’élevage de crevettes d’Opunohu génère une production annuelle de 15 tonnes de crevettes fraîches.
La ferme d’élevage de crevettes d’Opunohu génère une production annuelle de 15 tonnes de crevettes fraîches.
L’espèce de crevettes choisie pour cette production d’élevage est la Litopenaeus Stylirostris, une variété "domestiqué et adaptée" pour l'aquaculture au fenua pour son adaptation aux conditions climatiques et aquacoles locales.

Pour l’élevage de ses crevettes, la SAO achète ses larves à l’écloserie du Centre technique aquacole de Vairao avant de les mettre en élevage dans ses bassins pendant un période de 7 à 8 mois, jusqu’à ce que les crevettes atteignent une taille convenable pour leur commercialisation.

Pendant cette phase, le personnel de la ferme aquacole d'Opunohu veille à ce que les crevettes grandissent dans de bonnes conditions en leur garantissant quotidiennement une ration alimentaire adéquate.

"Si les crevettes ne sont pas assez alimentées, il y aura une perte de croissance. Si elles sont suralimentées, l’eau du bassin se trouve vite polluée", explique Yves. "D’où l’importance d’un très bon suivi du rationnement".

Outre la ration, le contrôle du taux de salinité et du taux d’oxygène à l’intérieur des bassins s’avèrent aussi indispensables pour la survie des crevettes : "En période de pluie abondante, la quantité d’eau douce augmentent dans les bassins. Cela peut poser problème si l’eau est trop dessalée. Ce que les crevettes ne supporteraient pas. Il nous faut donc vérifier régulièrement le taux de salinité" explique Yves avant d’ajouter "Tout au long de l’année, on doit aussi vérifier que le taux d’oxygène ne baisse pas trop en raison notamment de la consommation de l’oxygène par les crevettes. Pour éviter cela, on régule ce taux grâce aux aérateurs".

Le personnel de la société d’aquaculture d’Opunohu est composé d’un gérant et d’un salarié. Ceux-ci se font toutefois aider par des prestataires extérieurs pour assurer les pêches et divers travaux.

Alors que la crevetticulture est en voie de développement en Polynésie française, la ferme d’Opunohu semble se satisfaire pour l’instant de sa production annuelle de crevettes pour l'approvisionnement de la seule île de Moorea.

Rédigé par Toatane Rurua, à Moorea le Vendredi 13 Juillet 2018 à 10:51 | Lu 6255 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 10:42 Faa'a célèbre Matari’i i ni’a

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués