Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Virus : la Nouvelle-Zélande entend maintenir les élections en septembre



Wellington, Nouvelle-Zélande | AFP | mardi 11/05/2020 - La commission électorale néo-zélandaise a dévoilé mardi un dispositif sanitaire afin de permettre le déroulement en septembre des élections législatives en dépit du nouveau coronavirus. 


Fin janvier, quand le Covid-19 n'était pas encore une pandémie, la Première ministre Jacinda Ardern avait convoqué un scrutin pour le 19 septembre. 

Depuis, elle n'a eu de cesse de répéter qu'elle ne souhaitait pas reporter ces élections. 

Au moment où la Nouvelle-Zélande s'apprête à progressivement sortir du confinement mis en place il y a sept semaines, la commission électorale a déclaré avoir discuté avec les autorités sanitaires des modalités de l'organisation du scrutin. 

"Cette année, l'élection (du Parlement) sera différente en raison du Covid-19 et une série de mesures seront mises en place pour aider à garantir la santé des personnes", a déclaré la commission.

La directrice générale chargée des élections, Alicia Wright, a annoncé l'organisation d'une distanciation physique ainsi que la mise à disposition de solutions hydro-alcooliques dans les bureaux de vote et d'équipements de protection pour les scrutateurs.

Un vote anticipé ou par correspondance sera encouragé, notamment pour les personnes âgées ou celles souffrant de problèmes de santé.

Ces recommandations ne portent cependant pas sur le déroulement de la campagne électorale, comme les meetings politiques et le porte-à-porte.

Mme Ardern a toutefois reconnu que sa priorité était actuellement la gestion de la crise du Covid-19.

Les sondages d'opinion réalisés avant l'arrivée sur le territoire néo-zélandais de la pandémie montraient que le Parti travailliste de Mme Ardern était à la traîne derrière le Parti national (centre droit).

Depuis, la cheffe du gouvernement a mis en place toute une série de mesures pour lutter avec succès contre le nouveau coronavirus.

La Nouvelle-Zélande, qui compte cinq millions d'habitants, n'a enregistré que 21 morts liées à cette maladie.  

Depuis le début du confinement, aucun sondage d'opinion n'a été officiellement rendu public. Cependant, une fuite portant sur une étude effectuée par un institut d'opinion du Parti travailliste, le mois dernier, montrait que celui-ci bénéficiait du soutien de 55% des électeurs contre 29% au Parti national.

Parallèlement à ce scrutin, deux référendums seront organisés, l'un portant sur la légalisation du cannabis et l'autre sur celle de de l'euthanasie.

le Mardi 12 Mai 2020 à 06:02 | Lu 527 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus