Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Virus: l'Irlande reconfine sa population, multiplication des restrictions



Dublin, Irlande | AFP | mercredi 21/10/2020 - L'Irlande devient mercredi le premier pays d'Europe à reconfiner toute sa population alors que le continent, frappé par la deuxième vague de la pandémie, multiplie les restrictions pour endiguer la propagation du Covid-19.

Dans l'espoir de "célébrer Noël correctement", selon les termes du Premier ministre Micheal Martin, les Irlandais seront assignés à résidence pour six semaines à compter de mercredi minuit (23H00 GMT), une première dans l'UE depuis le printemps, mais les écoles resteront ouvertes.

Au Royaume-Uni, le Pays de Galles (trois millions d'habitants) sera, lui, soumis à compter de vendredi à un confinement de deux semaines, mesure la plus dure instaurée dans le pays depuis la première vague de Covid-19 du printemps.

En Irlande comme au Pays de Galles, les commerces non essentiels fermeront.

Les Irlandais ne pourront en outre sortir de chez eux pour faire de l'exercice que dans un rayon de cinq kilomètres autour de leur domicile, sous peine d'amendes.

En Angleterre, les réunions à plus de six personnes sont déjà interdites et 28 millions de personnes, soit la moitié de la population, dont Londres, sont soumises à des mesures encore plus strictes. 

Manchester, ville de 2,8 millions d'habitants dans le nord-ouest de l'Angleterre, a été placée mardi en niveau d'alerte sanitaire maximale, ce qui implique notamment la fermeture des bars et pubs ne servant pas à manger et l'interdiction pour différents foyers de se rencontrer. Le Yorkshire du Sud (nord) subira le même sort à partir de samedi.

"Les chiffres montent trop vite"

Les signaux sont au rouge aussi en Italie, où deux régions, la riche Lombardie - la région de Milan, dans le nord - et la Campanie - celle de Naples, dans le sud - vont instaurer un couvre-feu, à partir de jeudi de 23H00 à 05H00 pendant trois semaines pour la première, et à partir de vendredi à 23H00 pour la deuxième.

Premier pays d'Europe frappé par la pandémie au printemps, l'Italie connaît depuis vendredi une forte hausse des contaminations (plus de 10.000 par jour). La Lombardie, son poumon économique, est à nouveau la plus touchée.

La situation est encore plus mauvaise en France, qui a recensé mardi 163 nouveaux décès et plus de 20.000 nouveaux cas. "Les chiffres montent désormais très vite, trop vite", s'est alarmée l'Agence de santé de la région parisienne.

Les grandes métropoles dont Paris, soit 20 millions de personnes, sont soumises à un couvre-feu de 21H00 à 06H00 depuis ce week-end.

Un couvre-feu est aussi entré en vigueur mardi en Slovénie : les deux millions d'habitants n'auront pas le droit de sortir entre 21H00 et 06H00.

En République tchèque, le gouvernement a annoncé mercredi un confinement partiel: restriction des déplacements sauf pour le travail, les courses et les visites médicales, fermeture de magasins et services.

En Espagne, la ville de Burgos, dans le nord, a rejoint dans la nuit de mardi à mercredi la liste de plus en plus longue des municipalités partiellement bouclées. La région proche de Navarre subira le même sort à partir de jeudi.

 Cathay Pacific terrassée

La pandémie a fait au moins 1.126.465 morts dans le monde depuis fin décembre, dont plus de 254.300 en Europe, selon un bilan établi par l'AFP mercredi. Plus de 40.856.210 cas d'infection ont été diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec au moins 221.083 décès, suivi par le Brésil (154.837 morts), l'Inde (115.914), le Mexique (86.993) et le Royaume-Uni (43.967).

Ces bilans sont probablement sous-évalués, comme le montre une étude américaine des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) publiée mardi, selon laquelle la surmortalité liée à la pandémie aux Etats-Unis a en réalité été de 300.000 personnes.

Sur le front du vaccin, des chercheurs britanniques ont indiqué mardi qu'ils comptaient infecter des volontaires de 18 à 30 ans avec le nouveau coronavirus pour faire avancer la recherche dans le cadre d'une étude de l'Imperial College de Londres.

Le Brésil a annoncé mercredi qu'il allait adopter le vaccin de Sinovac, déjà essayé sur des milliers de volontaires dans le pays où il est en phase finale des tests. Les 46 millions de doses prévues devraient être administrées à partir de janvier prochain.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a lui assuré mardi qu'une campagne massive de vaccination commencera dans son pays entre décembre et janvier grâce à des vaccins fournis par la Russie et la Chine. Des essais du vaccin russe "Spoutnik V" doivent débuter fin octobre sur 2.000 volontaires vénézuéliens, dont le fils du président, Nicolas Maduro Guerra.

Au Mexique, les festivités religieuses de la Vierge de Guadalupe, Sainte patronne du pays, qui rassemblent chaque année en décembre des millions de fidèles dans et autour de la basilique construite en son honneur, seront suspendues.

A Hong Kong, la compagnie aérienne Cathay Pacific, terrassée par l'effondrement historique du trafic dû à la pandémie, va réduire d'un quart ses effectifs, soit 8.500 emplois supprimés.

Le Covid-19, qui dévaste l'économie mondiale, accélère également la conversion numérique du monde du travail, selon un rapport du Forum économique mondial, qui prédit que près de 50% des travailleurs qui conserveront leur poste au cours des cinq prochaines années auront besoin d'une reconversion.

le Mercredi 21 Octobre 2020 à 06:20 | Lu 147 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus