Tahiti Infos

Vini dégaine deux offres en fibre


Thomas Lefebvre-Segard, directeur général d'Onati, a présenté lundi deux nouvelles offres internet de fibre optique.
Thomas Lefebvre-Segard, directeur général d'Onati, a présenté lundi deux nouvelles offres internet de fibre optique.
Tahiti, le 20 juin 2022 - Vini-Onati enrichit son offre internet haut débit avec deux nouvelles offres de fibre optique, disponibles uniquement pour les foyers de Tahiti et Moorea depuis lundi : Une première qui passe de 30 à 100 Mb/s et une seconde pour un tarif d'entrée au prix de l'actuelle ADSL. L'objectif étant de doper le raccordement haut débit par fibre optique qui ne concerne aujourd'hui que 10 000 foyers au fenua.
 
La société Vini-Onati a présenté lundi deux nouvelles offres internet fixe haut débit pour les particuliers. Celles-ci sont disponibles depuis ce début de semaine pour les foyers de Tahiti et Moorea. La première “Vinibox Up!” vient remplacer l'offre existante “Vinibox Run”. Les clients verront leur débit tripler, passant de 30 à 100 Mb/s pour un prix inchangé de 9 900 Fcfp/mois, en gardant le package Internet-TV-téléphonie. La seconde “Vinibox Pop!” propose l'accès fibre au prix de l'ADSL à 6 100 Fcfp/mois. L'idée étant d'inciter les clients à migrer vers la fibre pour accélérer le raccordement des foyers, avec pour effet de booster leur débit de 6 à 10 Mb/s pour le même tarif.
 
Avec ses deux nouvelles offres, Vini souhaite s'adapter aux comportements de consommation qui sont en perpétuelle évolution. Ces offres permettront ainsi de télécharger plus vite, d'utiliser internet à plusieurs au sein d'un même foyer sans partage des débits, de regarder la télévision en qualité 4K, de jouer en ligne avec des temps de réponse divisés par dix, ou encore de télétravailler –une pratique qui s'est largement développée depuis la crise Covid. “Les gens veulent toujours plus de débit. Ils sont de plus en plus connectés au sein de leur domicile ou pour le travail”, constate Thomas Lefèbvre-Segard, directeur général d'Onati. “Pour de multiples raisons, il y a ce besoin de débit complémentaire, de rapidité, de connectivité. Ces deux nouvelles offres sont là pour accélérer ce développement. On est dans un monde connecté et il faut accompagner ce mouvement.”

Tahiti et Moorea, d’abord

Si ces deux offres ne sont accessibles que sur Tahiti et Moorea, les îles ne seront pas pour autant oubliées à terme. Car Onati dit souhaiter réduire le plus possible la fracture numérique. “Vous êtes éligibles à la fibre quand vous allez à Raiatea. Vous allez être éligibles à la fibre d'ici quelques semaines à Fare à Huahine. D'ici la fin de l'année, on espère l'éligibilité à la fibre à Vaitape (Bora Bora). Il y a déjà aussi des atolls qui sont éligibles. Dans les villages des Marquises ou sur les atolls raccordés au câble Natitua, comme Rangiroa ou Tikehau, vous avez la fibre”, rappelle Thomas Lefebvre-Segard. “La population connectée à la fibre dans les archipels éloignés est relativement importante, car c'est relié au câble Natitua (qui raccorde Tahiti à 20 îles des Marquises et Tuamotu) qui remonte sur toute la Polynésie. Demain, il y aura aussi le câble qui va relier Rurutu et Tubuai, donc 70 % de la population des îles est en passe d'être éligible.” La première étape, qui concerne donc Tahiti et Moorea, permettra d'observer les usages afin d'étendre l'offre aux archipels éloignés.

Seuls 10 000 foyers raccordés

Avec le déploiement de 1 400 km de fibre optique sur les îles de Tahiti, Moorea, Raiatea, Rangiroa, Fakarava, Manihi, Nuku Hiva et Hiva Oa, ce sont 52 000 foyers qui sont désormais éligibles à la fibre. Même si seulement 10 000 sont actuellement raccordés. Un nombre qu'Onati entend très vite dépasser en incitant, avec ces nouvelles offres, ses clients à passer de l'ADSL vers la fibre. “L'ADSL, c'est une technologie du passé ou du présent, mais ce n'est pas une technologie d'avenir. Il faut que les clients à l'ADSL aillent au maximum sur l'offre fibre. 50 000 clients fibrés d'ici trois ou quatre ans, ça me paraît être un objectif jouable”, estime Thomas Lefebvre-Segard. Rappelons que l'OPT dispose depuis 2014 d'une convention avec l'État dans le cadre du fameux projet Fiber to the Home (FTTH). L'OPT qui a bénéficié de plus de 930 millions de Fcfp de subventions de l'État sur 2,97 milliards de Fcfp d'investissement dans ce projet, en contrepartie du “raccordement de 50 000 abonnés à l'horizon 2024”. Un petit coup de pouce pour doper le raccordement à la fibre était donc le bienvenu…

Rédigé par Anne-Laure Guffroy le Lundi 20 Juin 2022 à 17:22 | Lu 5108 fois