Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Vingt CAE pour rappeler les gestes barrières



Raiatea, le 17 août 2020 - Du mercredi 12 au vendredi 14 août, un stage, initié par le ministère du Tourisme, a permis la formation de jeunes CAE (Contrat d’Aide à l’Emploi) des trois communes pour dispenser la bonne parole sur les gestes barrières.
 
Une semaine après les dix CAE de Taputapuatea, 20 jeunes des communes de Tumaraa et de Uturoa ont assimilé, dans la salle de la mairie d’Uturoa, les directives sanitaires autant théoriques que pratiques dispensées par la formatrice Lisa Coakley mandatée par le ministère du Tourisme. Il s’agira pour ces jeunes en recherche d’emploi de se rendre dans les lieux publics, tels que le hall de l'aéroport, les marchés, les commerces, voire les entrées d’établissements scolaires pour dispenser les bonnes paroles et montrer surtout les bons gestes à appliquer pour éviter la transmission du virus Covid 19 qui sévit sur le territoire.
Doris Hart la 2e adjointe de la mairie d’Uturoa a, en tant que délégataire de la veille sanitaire, mis en place ce stage avec le concours du Sefi. Les jeunes seront facilement identifiables sur le terrain grâce à leur t-shirt siglé à l’emblème du territoire de couleur bleue avec la mention "guide sanitaire".
Vendredi, après une petite réunion à la mairie en début de matinée, les stagiaires ont pris le chemin du centre-ville d’Uturoa pour mettre en pratique les enseignements emmagasinés durant ces trois jours. Si dans l’ensemble la population a plutôt bien réagi aux conseils dispensés, les jeunes CAE ont néanmoins été confrontés à quelques mauvais esprits qui n’acceptent pas d'être interrompus pendant leurs courses ou qui ne veulent tout simplement pas recevoir de consignes d’inconnus. Des réfractaires à toute autorité en quelque sorte.
Néanmoins, on peut se poser légitimement la question de savoir si, dans la durée des douze mois d’un CAE, l’utilité de ce service sera toujours pertinente. Soit que la Covid ne sera plus d’actualité, soit que le faible nombre des points quotidiens à visiter soit saturé de conseils largement assimilés. À cette question la formatrice a répondu : « cette formation a justement pour but de préparer les stagiaires à une formation globale qui leur permettra d’être facilement réorientés vers d’autres secteurs du tourisme ».

Rédigé par JPM le Lundi 17 Août 2020 à 09:10 | Lu 784 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 15:48 ​171 plants de paka saisis à Faaone

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus