Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Vinci Facilities veut gérer vos bâtiments



L'équipe de Vinci Facilities en Polynésie a accueilli plus de 300 invités pour sa soirée de lancement. Au centre de la photo, Philippe Conus, Brand Director de Vinci Facilities, Frédéric Dock, P-dg de Cegelec, et Thibaud Giraud, chef d'entreprise de Vinci Facilities en Polynésie.
L'équipe de Vinci Facilities en Polynésie a accueilli plus de 300 invités pour sa soirée de lancement. Au centre de la photo, Philippe Conus, Brand Director de Vinci Facilities, Frédéric Dock, P-dg de Cegelec, et Thibaud Giraud, chef d'entreprise de Vinci Facilities en Polynésie.
PAPEETE, le 3 mars 2017 - Une nouvelle entreprise vient d'être lancée en Polynésie, qui pèse déjà 1,5 milliard de francs de chiffre d'affaires et 90 salariés : Vinci Facilities. Toutes les activités de gestion et d'entretien des bâtiments de Cegelec sont transférées à la nouvelle entité.

300 personnes s'étaient déplacées ce jeudi 2 mars à l'Intercontinental de Faa'a pour la soirée de lancement de Vinci Facilities. Cette nouvelle entreprise émane de Cegelec, de qui elle hérite 90 salariés et 1,5 milliard de francs de chiffre d'affaires.

Philippe Conus, Brand Director de Vinci Facilities venu de métropole pour le lancement, nous présente cette entreprise multinationale : "Vinci Facilities est la marque de Vinci Energies dédiée à la maintenance technique des bâtiments et au facility management. Le Facility management, c'est prendre en charge l'ensemble de l'exploitation des bâtiments, des services techniques et des services aux occupants. Bâtiments administratifs, lycées, usines, tous les types de bâtiments sont concernés." Le plus gros client métropolitain de l'entreprise est le géant Thales et ses 45 buildings.

Thibaud Giraud, qui prend la tête de la structure locale, nous précise qu'en Polynésie "nous travaillons avec le centre hospitalier du Taaone, pour qui nous faisons beaucoup de choses. On prend soin du bâtiment, des occupants et de l'environnement. Sur le Territoire, nous avons plutôt une culture multi technique. Donc de la climatisation, de l'éclairage, de l'électricité, de la chaufferie industrielle, de l'informatique et télécoms avec Axians, et tout ce qui est levage et ascenseurs."

CRÉER DES ENTREPRISES LOCALES POUR ÊTRE AU PLUS PROCHE DE SES MARCHÉS

Nous voyons ainsi s'appliquer à la petite échelle polynésienne la stratégie globale de la multinationale française Vinci. Philippe Conus nous explique que "Vinci Energies a toujours eu une organisation très décentralisée avec des entreprises au plus proches du terrain, qui ont chacune un patron au contact de ses clients. Ces structures sont beaucoup plus réactives, par exemple pour acheter un équipement, c'est le patron local qui décide. Nous refusons la structure pyramidale où tout est imposé de Paris."

En Polynésie, les activités de Vinci Facilities représenteront la moitié du Chiffre d'affaires de Cegelec. Et le nouveau patron, Thibaud Giraud, compte bien continuer de faire croitre son entreprise en innovant : "La marque Vinci Facilities nous offre de nouvelles technologies et de nouveaux outils que nous amenons de métropole. Ça peut être des portails d'intervention très interactifs pour les clients, des technologies qui permettent de situer les techniciens dans l'espace et donc de tracer l'historique d'un équipement spécifique. On parle aussi de l'internet des objets, de QR code identifiant chaque machine, de maquette numérique du bâtiment… Et nous sommes également sur les sujets énergétiques, où nous essayons de baisser la consommation énergétique des bâtiments sans coûts, ou avec des investissements rapidement rentabilisés."

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 3 Mars 2017 à 16:22 | Lu 10889 fois

Tags : ECONOMIE






1.Posté par Citoyen le 03/03/2017 18:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vinci Engie, 2 multinationales françaises tentaculaires, allez jetter un coup d''''oeil sur leur site. En gros le deal pour le SECOSUD, c''''était plutôt du genre gentleman agreement, ne nous tirons pas dans les pattes et partageons nous le gâteau !

2.Posté par Citoyen le 03/03/2017 18:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vinci Engie, et le "bouéna directeur " direct from Paris, de nous déclarer tout de go, "nous prendrons nos décisions à l''échelon local" hahaha...et si toi bomboula pas tout comprendre ça pas étre grave moi bon bouéna, bande de bouffons !

3.Posté par Citoyen le 03/03/2017 22:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vinci/Engie, pour le dossier SECOSUD, 3 entités ont étè retenu, Vinci-Cegelec, Engie-Edt et Tevarua. Alors que dans cet article ils nous expliquent que ce sont les champions du monde, ils se retirés de la course parcequ''ils savaient pas faire, lol !

4.Posté par doc morris le 04/03/2017 07:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"nous travaillons avec le centre hospitalier du Taaone, pour qui nous faisons beaucoup de choses. On prend soin du bâtiment"
bon courage !!!

5.Posté par tautu le 04/03/2017 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

espérons que vinci bidules a acheter un pistolet laser anti margouillat pour éviter les bug à l hopital hahaha

6.Posté par Tea tea le 04/03/2017 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Belle brochette de maçons pas si francs que ça... Ils le tiennent bien, le pei

7.Posté par TAATA POOR le 04/03/2017 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donc bienôt augmentation des charges de copropriété (syndic)

8.Posté par Kaddour le 06/03/2017 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez, envoyez la monnaie dans les caisses des transnationales !! Bientôt on ne sera plus en Polynésie, mais en Vinci Islands !!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance