Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Vers une commission d'enquête LFI sur "la mainmise sur la ressource en eau"



Paris, France | AFP | mardi 19/01/2021 - Une commission d'enquête sur "la mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés" devrait voir le jour à l'Assemblée nationale, à la demande des députés LFI, a-t-on appris mardi de source parlementaire.

Le groupe de Jean-Luc Mélenchon a décidé d’utiliser son droit de tirage (une commission d’enquête par groupe et par session) pour créer une telle commission.

La commission devra identifier "les cas emblématiques de financiarisation, de prédation, de corruption et de mauvaise gestion de l’eau par des opérateurs privés en France, notamment en outre-mer", selon la proposition de résolution déposée par Mathilde Panot, vice-présidente du groupe LFI.

Elle examinera alors "le rôle de l’État et des autorités organisatrices des services d’eau potable et d’assainissement des eaux usées", ainsi que les "conséquences" tant "pour les finances publiques que pour les usagers".

"Les coupures et les tours d’eau sont devenus le quotidien" des ultramarins et "à Mayotte ou en Guyane, une personne sur cinq ne dispose pas de l’eau à domicile ou d’un point d’eau potable à proximité", relève Mme Panot.

Dès décembre 2017, le groupe La France Insoumise avait déposé une proposition de loi constitutionnelle visant à faire de l’accès à l’eau un droit inaliénable. Puis deux missions d'information avaient été lancées.

Les commissions d'enquête sont composées de trente membres au plus, désignés à la proportionnelle des groupes politiques. Leurs travaux ne peuvent excéder six mois.

Parmi leurs pouvoirs: les personnes sollicitées doivent se rendre à leur convocation, au besoin par huissier ou par la force publique. Les personnes sont entendues sous serment et doivent respecter le secret professionnel. Les sanctions prévues en cas de faux témoignage ou de subornation de témoin sont applicables.

le Mardi 19 Janvier 2021 à 13:31 | Lu 302 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus