Tahiti Infos

Vaiani Dusserre Valleau nouvelle reine des courts


Vaiani Dusserre Valleau a imposé son jeu à son adversaire grâce notamment à un coup droit très solide.
Vaiani Dusserre Valleau a imposé son jeu à son adversaire grâce notamment à un coup droit très solide.
Tahiti, le 27 août 2020 - Vaiani Dusserre Valleau (15 ans) a remporté mercredi à Fautaua la finale des championnats de Polynésie en simple dame 2ème série. La joueuse de Raiatea a dominé en deux sets Naia Guitton (6-1 ; 6-3). 

Les championnats de Polynésie de tennis en simple battent leur plein depuis plus de deux semaines sur les courts de Fautaua. Mercredi, le tableau féminin a livré son verdict, avec une finale en 2ème série opposant Naia Guitton (18 ans), médaillée de bronze par équipe aux derniers Jeux du Pacifique, à la surprise de ce tournoi, à la prometteuse Vaiani Dusserre Valleau (15 ans) de Raiatea. Cette dernière était notamment venue à bout en demi-finale de Léa Lamorelle, double championne de Polynésie en titre, en trois sets disputés (5-7 ; 6-2 ; 7-5).

De son côté, Guitton, tête de série numéro 1, avait eu droit à un tirage plus clément, en battant en demi-finale Kira Fong Loi (6-2 ; 7-5), victorieuse du tableau en 3ème série. 

Dusserre Valleau maitrise son sujet

On pouvait légitiment attendre une finale disputée, mais Vaiani Dusserre Valleau avait d'autres plans en tête. L'adolescente de Raiatea a en effet dicté son rythme dès le premier jeu de la partie, en breakant Naia Guitton sur son premier jeu de service. Dusserre Valleau a ensuite profité de la nervosité de son adversaire pour dérouler tout au long du premier set, qu'elle a remporté sur le score de 6-1.
 
Dans le deuxième set, Guitton est revenue avec de biens meilleures intentions. Elle a réussi à se procurer plusieurs balles de break sur le service de sa cadette, mais cette dernière est toujours parvenue à s'en sortir, grâce notamment à quelques coups droits bien sentis dans les moments chauds. Avec Naia Guitton toujours aussi fébrile au service, Vaiani Dusserre Valleau en a profité pour s'envoler au tableau d'affichage.

À 5-1, la joueuse des Raromata'i a eu l'occasion de clôturer les débats. Elle a obtenu deux balles de matchs, toutes sauvées par Guitton qui a réussi alors son premier break de la partie (5-2), puis a retardé un peu plus le sacre de son adversaire en remportant son jeu de service (5-3). Mais sur le jeu qui a suivi, Vaiani Dusserre Valleau n'a pas manqué sa chance de s'adjuger son premier titre de championne de Polynésie. Elle a conclu la rencontre sur une troisième balle de match et s'est imposée finalement après un peu moins d'une heure et demie de jeu (6-1 ; 6-3).

"Vaiani a fait un grand match en finale", a indiqué Olivier Fabre, son entraineur évidemment aux anges suite à la victoire de sa protégée. "Ce titre vient concrétiser tout le travail qu'elle a accompli ces six derniers mois. Naia était un peu nerveuse aussi. Mais c'est bien Vaiani qui a dicté le jeu tout au long de la finale. Ce titre n'est qu'une première étape pour elle", a ajouté le coach.

La prochaine étape pour la prodige de Raiatea pourrait être de s'expatrier en Nouvelle-Calédonie, où la Fédération française de tennis souhaite installer un centre d'entrainement de haut niveau. "Avec la pandémie de Covid on ne sait pas trop encore quand cela pourra se faire. Mais l'idée est d'aller déjà passer des tests là-bas", a expliqué Olivier Fabre.  En tout cas avec Vaiani Dusserre Valleau, Naia Guitton et Léa Lamorelle, le tennis féminin polynésien tient sa nouvelle garde. 

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 27 Août 2020 à 10:53 | Lu 7957 fois