Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Vaccination: Le modèle marquisien



Une partie du personnel du bloc opératoire et du service imagerie venus en renfort des équipes préposées au Covid-19, avec Estelle Sargues la directrice de l’hôpital marquisien (à droite).
Une partie du personnel du bloc opératoire et du service imagerie venus en renfort des équipes préposées au Covid-19, avec Estelle Sargues la directrice de l’hôpital marquisien (à droite).
Nuku Hiva, le 19 août 2021 - L’archipel des Marquises reste à ce jour le moins touché par les cas de Covid-19 du fait du fort taux de vaccination de la population. Malgré cette situation encourageante, les personnels de santé de l’unique hôpital de l’archipel, à Nuku Hiva, restent vigilants et mobilisés.

L’archipel des Marquises est celui qui compte le plus de personnes vaccinées puisque 84% des personnes de 12 ans et plus ont reçu au moins une 1ère dose de vaccin et 81% ont d'ores et déjà un schéma vaccinal complet. L’île de Nuku Hiva fait figure de première de la classe avec 87% de vaccinés. D’après la subdivisionnaire de santé et directrice de l’hôpital marquisien, Estelle Salgues, ces bons résultats s’expliquent par le fait que les populations ont eu à cœur de préserver leur archipel dès l’arrivée des premières doses de vaccin. 

“Avant l’arrivée de cette vague, l’archipel était déjà à près de 70% de personnes vaccinées, a-t-elle indiqué. Et nous avons notamment vacciné massivement en avril, mai et juin dernier. Donc on a suffisamment de recul par rapport à la vaccination, contrairement à d’autres archipels qui ont peut-être vacciné un peu plus tard. Du coup, la protection immunitaire a eu le temps de se mettre en place aux Marquises”.

Actuellement, l’archipel compte 60 cas actifs essentiellement répartis sur les trois plus grandes îles : Nuku Hiva, Hiva Oa et Ua Pou. Jeudi, on en recensait 40 dans les Marquises du sud dont 23 cas actifs pour la seule île de Hiva Oa.   “Cependant, précise Estelle Salgues, là où nous avons un taux d’incidence un peu plus élevé c’est à Fatu Hiva, qui est une île peu peuplée ce qui fait que dès qu’un cas est avéré ça fait vite monter le taux d’incidence. Il y a 11 cas positifs pour 633 habitants à Fatu Hiva, mais les premiers cas datent du 11 août donc dès demain ce chiffre va baisser, ce n’est pas inquiétant”.  

Nicolas Audegond, le “Monsieur vaccin” du nord de l’archipel réalise chaque jour entre 20 et 30 tests anti-covid au sein de l’hôpital. Jeudi sur l’ensemble de l’archipel 101 tests ont été effectués, seuls deux se sont avérés positifs au Covid 19.
Nicolas Audegond, le “Monsieur vaccin” du nord de l’archipel réalise chaque jour entre 20 et 30 tests anti-covid au sein de l’hôpital. Jeudi sur l’ensemble de l’archipel 101 tests ont été effectués, seuls deux se sont avérés positifs au Covid 19.
“Aucune hospitalisation liée au Covid”

L’hôpital de Nuku Hiva dispose d’un box de réanimation armé spécialement pour les malades en grande détresse respiratoire. En cas d’urgence quatre autres box du même type peuvent encore être installés. Cinq respirateurs destinés à des patients en besoin d’oxygène, sans nécessité d’hospitalisation, sont également disponibles. “A ce jour, nous n’avons eu aucune hospitalisation liée au Covid-19, indique la directrice de l'hôpital de Nuku Hiva, et nous comptons bien maintenir cette situation”. 

Ainsi, pour préserver la sérénité sanitaire, en plus des journées de vaccinations qui ont lieu tous les vendredis, l’hôpital propose un dépistage au Covid-19 chaque jour, dès lors que les personnes en ressentent les premiers symptômes.  Pour cela, l’unité de soin marquisienne a reporté toutes les opérations programmées non urgentes afin de mettre toutes les forces vives du bloc opératoire et du service de l’imagerie de l’hôpital à la disposition du service dédié à la prise en charge des patients Covid. 

Le Covid endigué à Ua Pou

Les premiers cas de Covid-19 se sont déclarés il y a huit jours et ont grimpé rapidement jusqu’au nombre de 23 cas positifs recensés avant de connaître un ralentissement de la propagation. Aucune forme grave n’est à déplorer parmi les cas positifs pour le moment. Les habitants sont encouragés à prendre des précautions sanitaires et à limiter leurs déplacements afin d’endiguer l’épidémie.

Il ne faut toutefois pas crier victoire trop vite et est nécessaire de rappeler à chacun que le respect des distances entre les individus ainsi que l’application de certaines précautions relevant du bon sens sont primordiaux pour stopper la propagation du virus. Toutes les personnes dépistées positives se sont vu remettre un certificat d’isolement de la part du centre médicale de Hakahau qui ne fait pas office d’arrêt maladie, mais enjoint les personnes concernées à s’isoler à la maison avec l’accord de leur employeur. Parmi elles, aucune forme grave ne s’est déclarée. 

La population locale salue le fait que la plupart des personnes arrivant de Tahiti a tendance à s’auto confiner durant une semaine afin d’éviter de potentielles contaminations supplémentaires. “23 cas ça commence à faire beaucoup. Je ne savais pas qu’il y en avait autant, on manque d’informations… Il faut faire attention si l’on ne veut pas se retrouver dans la même situation que les Raromata'i ou les Tuamotu !”, nous disent Pautu Pauli et Omer Kohumoetini, habitants de l'île. 

D’autres sont plus confiants quant à la situation, comme Laeticia : “Pour l’instant c’est rassurant. La plupart de la population est vaccinée, même les enfants maintenant peuvent se faire vacciner. Moi je l’ai fait pour mon fils, comme c’est sa dernière année au collège, je ne veux pas qu’il soit embêté l’année prochaine s’il va ailleurs”.

Un enseignant du collège de la Terre des Hommes se plaignent également du manque d’informations sur la situation à Ua Pou : “Personne ne nous dit rien… On fait notre travail en respectant les gestes barrières mais si l’on veut vraiment freiner la propagation du virus il suffit de fermer les écoles qui sont les plus gros vecteurs de contamination. La situation semble maîtrisée mais tout le monde ne se fait pas tester… même en cas de contact avec des personnes infectées”.

Aucun cas n’est officiellement guéri à l’heure actuelle mais pour qu’un cas positif soit considéré guéri, il ne doit plus présenter de symptômes durant 48 heures. Les premiers cas Covid ayant été déclarés sur l’île le 11 août, les premières guérisons ne devraient maintenant pas tarder à être enregistrées. Les vaccinations continuent au centre médical à raison de deux jours par semaine au minimum, le mardi et le mercredi généralement. Il suffit d’appeler au 40 92 53 75 pour prendre rendez-vous.

Jean Ollivier

Rédigé par Marie-Laure le Jeudi 19 Août 2021 à 14:50 | Lu 4601 fois

Tags : COVID, MARQUISES





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Octobre 2021 - 20:02 Des histoires de "boards" par HTJ

Dimanche 17 Octobre 2021 - 19:08 ​A Hao, les permis de construire toujours valables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers