Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Va'a V6 - Moloka'i Hoe 2018 : Shell Va'a gagne largement


La 66e édition de la Moloka'i Hoe s'est déroulée ce dimanche 7 octobre entre Moloka'i et Oahu, à Hawai'i. Au terme des 76 kilomètres de course, c'est l'équipage de Shell Va'a qui s'est imposé en 4H35'39. Shell Va'a a mené quasiment de bout en bout, s'adjugeant ainsi une onzième victoire à Moloka'i Va'a, s'approchant ainsi du record de 16 victoires détenu par Outrigger. Red Bull Wa'a est deuxième en 4H44'46 devant Outrigger en 4H45'23.


Va'a V6 - Moloka'i Hoe 2018 : Shell Va'a gagne largement
Moloka'i Hoe, une course historique
 
La Moloka'i Hoe est une course de va'a V6 mythique qui se déroule chaque année à Hawai'i depuis 1952. Pas moins de sept équipes tahitiennes ont pris part à la 66e édition de cette course qui se déroule entre l'île de Moloka'i et l'île d'Oahu sur un parcours de 76 kilomètres. De nombreux rameurs tahitiens ont intégré, cette année encore, des clubs hawaiiens.
 
Après avoir remporté la course 8 fois d'affilée entre 2006 et 2013, Shell Va'a s'était fait battre de peu par Edt Va'a en 2014 qui n'a plus participé à la course depuis. En 2015 et 2016, Shell Va'a avait pu s'imposer alors qu'en 2017, la pirogue Red Bull Wa'a, renforcée par plusieurs rameurs d'Edt Va'a, s'était imposée. C'était la première fois qu'une pirogue hawaiienne renforcée par des Tahitiens s'imposait.
 
Cette année, les rameurs d'Edt Va'a qui ont rejoint Red Bull Wa'a sont le capitaine Heiva Amo Paie, Léon Haamatai, Chevalier Hikutini, Christian Sham Koua et Matahi Mao. Heiarii Mama, le coach, est également présent à Hawai'i depuis le mois de juillet pour préparer l'équipe qui n'a pas pu compter sur un élément important, le moteur Steeve Teihotaata, vainqueur du Te Aito et du Super Aito 2018, qui n'a pas fait le déplacement.

Va'a V6 - Moloka'i Hoe 2018 : Shell Va'a gagne largement
Shell Va'a en confiance
 
Shell Va'a est arrivée à Hawai'i en confiance quelques semaines après à sa victoire lors de la Tetiaroa Royal Race, une course à changements particulièrement difficile. L'équipage de Shell Va'a est composé de David Tepava, Taaroa Dubois, Paia Tamaititahio, Damas Ami, Iorama Teahu, Narai Adger, Charles Tenauri, Raihere Tavaerai et Moana Mairau. Rappelons que la Moloka'i Hoe est une course open ouverte à tous les clubs, pas un championnat du monde destiné au pays.
 
Ces dernières années, on a pu voir des contacts se créer entre Néozélandais et Tahitiens comme entre Tupuria King et Kevin-Céran Jérusalémy, un de nos meilleurs spécialistes du va’a. Les échanges entre rameurs Tahitiens et Hawaiiens existent également depuis plusieurs années. Il est cependant compréhensible que, vu de l'extérieur, le public tahitien préfère voir une équipe tahitienne gagner.
 
On constate que l'intégration de Tahitiens dans des team hawaiiens a eu tendance à se développer suite à la victoire de Red Bull Wa 'a en 2017 : Outrigger Canoe Club comporte elle aussi cinq Tahitiens, donc une majorité de rameurs tahitiens puisque les équipages comportent neuf rameurs au total. Du côté des juniors, de nombreux jeunes ont intégré un team Hawaiien, notamment Keahi Agnieray. Maui Jim et Lanikai semblent ne pas avoir pris de Tahitiens. A noter la participation d'une cinquantaine de pirogues vétérans au total.

Un départ canon pour Shell Va'a
 
Le départ a été donné à 8H00 à partir de l'île de Moloka'i sur une mer particulièrement calme. La dernière course effectuée dans ce type de conditions datait de 2011. Les 98 équipages participants ont dû longer Moloka'i avant d'aborder la traversée du chenal. Les changements ne sont possibles qu'après 45 minutes de course et avec un maximum de trois rameurs à chaque fois. Shell Va'a a pu rapidement prendre les commandes de la course en pratiquant d'entrée son « huuti paari », ce coup de rame long et puissant qui a caractérisé Shell Va'a pendant des années.
 
Dans ce genre de conditions météorologiques, une fois passée la pointe de Moloka'i, le cap globalement choisi par les équipages est un cap direct sur Diamond Head. Le vent est léger et arrive par l'arrière, la houle est également faible et favorable par l'arrière, par contre, le courant est fort et contraire. La course se fait donc à la force des bras. Au bout d'une heure trente de course, Shell Va'a est en tête avec environ 400-500 mètres d'avance sur Outrigger et Red Bull Wa'a. Viennent ensuite Lanikai, Hui Nalu, Maui Jim, Talifit, Toa Amok et Mihere.

A mi-course, Shell Va'a est toujours en tête avec environ 500 mètres d'avance. La pirogue est menée par David Tepava, qui est devenu le nouveau coach de Shell Va'a. David est également barreur lors de cette course qu'il a remportée huit fois. On retrouve ensuite au combat Red Bull Wa'a et Outrigger, les deux pirogues hawaiiennes ayant à leur bord une majorité de rameurs tahitiens. Les deux pirogues, fait plutôt rare dans cette course de Moloka'i, sont au coude à coude.
 

Shell Va’a termine en force
 
On retrouve ensuite les trois équipes hawaiiennes Lanikai, Hui Nalu et Maui Jim puis deux autres pirogues tahitiennes, Toa Amok et Talifit. Toa Amok est constituée d'employés du magasin du même nom de Bora Bora, Talifit comporte à son bord Hiromana Florès, Manutea Owen ou encore Roland Tere. Une houle d'un mètre cinquante par le nord-est, donc par la droite, se faire sentir sur le plan d'eau dans le chenal entre Moloka'i et Oahu.
 
C'est Shell Va'a qui arrive la première à Diamond Head avec plus de huit cent mètres d'avance, suivie de Red Bull Wa'a et Outrigger. Il n'y aura pas de surprise le long de la côte de Oahu et Shell Va'a continuera d'attaquer, de surfer et d’augmenter son avance pour s'imposer finalement avec presque deux kilomètres d'avance en 4H35'42 devant Red Bull Wa'a en 4H44’46 et Outrigger en 45’23, les deux pirogues Hawaiiennes à effectif tahitien. Hui Nalu et Talifit complètent le top 5.
 
Cette belle performance de Shell Va’a a été saluée par de nombreux Polynésiens car elle rend la victoire à Tahiti après sa deuxième place de 2017. Le team Shell Va’a était accompagné par son leader M. Albert Moux en personne qui a fait le déplacement à Hawai’i et qui tenait particulièrement à cette victoire. Shell Va’a parviendra-t-il à terminer sa saison en beauté avec une victoire à Hawaiki Nui Va’a qu’elle attend depuis plus de cinq ans ? SB

Rédigé par SB le Dimanche 7 Octobre 2018 à 12:31 | Lu 4747 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti