Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Va'a V6 – Hawaiki Nui Va'a 2018 #1 : Shell Va'a gagne ses combats


La première étape d'Hawaiki Nui Va'a 2018 s'est déroulée ce mercredi matin entre Huahine et Raiatea. Après 44,5 km de course dans une mer formée, c'est finalement la pirogue Shell Va'a qui s'est imposée avec une courte avance de 23 secondes sur Edt Va'a, le quadruple tenant du titre. Shell Va'a a annoncé la couleur mais rien n'est encore joué. La deuxième étape sera une étape en lagon, à la force des bras...


Magnifique départ ce matin à Huahine
Magnifique départ ce matin à Huahine

Les nombreux participants de cette Hawaiki Nui Va'a 2018 avaient rendez-vous à six heures ce mercredi matin à Fare, Huahine, pour la prière traditionnelle proposée par Alfred Mata, le directeur de course. Le Président du Pays Edouard Fritch était au rendez-vous pour souhaiter bonne chance aux 500 rameurs engagés. La prière a été en quelque sorte « bénie des Dieux » puisqu'elle s'est faite sous la pluie.

 

Les pirogues ont ensuite pris le départ comme prévu à 7H30 pour les vétérans et à 7H35 pour les séniors, sans problème majeur d'alignement. C'est Shell Va'a qui a pris rapidement une longueur d'avance. Le cortège de 80 pirogues est ensuite passé devant le quai de Fare sous les encouragements des spectateurs venus nombreux malgré le temps maussade.

 

A la sortie de la passe, c'est Shell Va'a qui est en tête, suivi de près par Paddling Connection, Toa Amok et Tamarii CPS. A partir de là, certains équipages vont faire le choix de profiter rapidement de la houle arrière pour surfer en direction de Taha'a, d'autres vont faire le choix de rester plus à gauche pour favoriser le surf en fin de course. Difficile de dire quelle option était la meilleure. 


Shell Va'a au combat avec Edt Va'a
Shell Va'a au combat avec Edt Va'a

La houle annoncée est bien présente

 

Une fois les pirogues et le cortège de bateaux sortis de la protection de l'île de Huahine, la houle de deux mètres sud-est annoncée s'est faite sentir, accompagnée par un vent de sud-est. Les pirogues avaient donc le vent et la houle avec eux. Le plan d'eau était malgré tout agité et difficile à négocier.

 

Shell Va'a s'est retrouvé au combat avec plusieurs équipages mais le team mené par David Tepava a bien su gérer son effort en prenant le dessus à chaque duel. A sa grande surprise, Shell Va'a se retrouve derrière Team Opt dans la deuxième partie de la traversée mais la pirogue au coquillage a pu prendre le dessus pour entrer en tête dans la petite passe de Raiatea.

 

Shell Va'a franchit finalement la ligne d'arrivée en tête en 3H20'09 devant Edt Va'a en 3H20'31 et Team Opt en 3H23'58. Belle quatrième place au scratch pour Tohivea, une pirogue vétéran, qui devance Air Tahiti, Edt B et Paddling Connection. Avec seulement 23 secondes d'avance avant la deuxième étape, la course reste ouverte. L'étape Raiatea-Taha'a se fait dans le lagon partagé par les deux îles. Il n'y a pas réellement de cap à suivre, cela devrait donc se jouer à la force des bras. SB


Patrick Moux encadrant de Shell Va'a
Patrick Moux encadrant de Shell Va'a

Parole à Patrick Moux :

 

Quelques mots sur la première étape ?

 

« Très contents, on s'attendait à de la résistance mais quand même pas de la sorte. Mais ce qui a été beau aujourd'hui, c'est qu'on a pu défier les équipes une par une. On a fait combat avec Paddling, on a fait combat avec Edt Va'a, avec Team Opt, on a fait combat avec les ténors et on les a tous passés un par un. Bon, l'écart entre Shell Va'a et Edt Va'a est assez réduit donc Hawaiki Nui reste ouverte et je pense que cela va être une course très intéressante. »

 

Shell Va'a semble dans de bonnes dispositions ?

 

« Oui, cela faisait longtemps que Shell Va'a n'avait pas gagné comme ça à Hawaiki Nui. Gagner la première étape comme ça, et surtout mano à mano avec les équipes de tête, cela a été un spectacle vraiment fabuleux. »

 

La deuxième étape est une étape de force pure ?

 

« Avec ou sans cap, la course reste ouverte, on voit que nos gars sont bien préparés, on a un super travail d'équipe. L'équipe menée par David Tepava est au top de sa forme. »

 

Le coup long a été appliqué ?

 

« Oui, il y a ce coup long mais aussi le tahoe de l'équipe, c'est ce qui a fonctionné. Tout cela est dû à la restructuration qu'on a faite en début d'année, que mon père a mené de bout en bout. On voit que cela paye. Mais la course n'est pas finie, pour l'instant on fait notre course, que le meilleur gagne et surtout un grand bravo à toutes les équipes participantes car ce n'est vraiment pas évident. » Propos recueillis par SB

 


Conrad Van Bastolaer du team Tohivea
Conrad Van Bastolaer du team Tohivea

Parole à Conrad Van Bastolaer (Tohivea) :

 

Votre choix de cap a fonctionné ?

 

« Oui, aujourd'hui on a bien ramé avec les copains. On a décidé de faire un cap un peu différent par rapport aux autres. Quand on a vu que le mara'amu s'était levé, au dernier moment on a choisi de se rabattre côté gauche pour pouvoir surfer au dernier moment. La passe étant celle de gauche, on opté pour cette solution, pour éviter le courant au moment de l'entrée de passe. »

 

Vous avez su gérer votre effort ?

 

« On s'était dit qu'on allait essayer de bien sortir pour ensuite se calmer. Bon, quand il y a quelques petites vagues, on attaque, mais sans trop agressivité, avec modération. Il y a trois étapes, il faut quand même calculer, gérer. Trop d'agressivité, cela peut vouloir dire des crampes. Il ne faut pas agresser ses coéquipiers parce que c'est comme ça qu'ils vont lâcher. Il faut les encourager de manière posée, pour qu'ils se sentent bien pour pouvoir attaquer. »

 

Belle quatrième place au scratch ?

 

« Les copains sont tous un peu dispersés, il y en a trois de Bora, un de Tahiti et le reste de Moorea ! L'année dernière, ils sont arrivés deuxièmes alors cette année, ils veulent gagner. On s'est dit allez, pourquoi pas cette année. »

 

Un prize money spécial cette année ?

 

« Oui, c'est un plus pour attirer nos anciens, pour les inciter à revenir ramer ! Mais cela reste surtout une belle aventure pour tout le monde, pour ceux qui veulent affronter notre mère nature, c'est là que l'on ressent la dureté d'Hawaiki Nui Va'a. C'est beau. » Propos recueillis par SB


Le peperu Rete Ebb dans son élément
Le peperu Rete Ebb dans son élément

OPEN

1er : SHELL VA'A
2e : EDT VA'A
3e : TEAM OPT
4e : AIR TAHITI
5e : EDT VA'A B
6e : PADDLING CONNECTION
7e : TOA AMOK
8e : TAMARII CPS
9e : TUPUAI HOE
10e : HINARAUREA

VETERANS

1er : TOHIVEA VA'A
2e : FARE ARA
3e : TOA TAI 
4e : HINARAUREA
5e : MATA ARE


Team Opt entre dans la passe en troisième position
Team Opt entre dans la passe en troisième position

Belle ambiance malgré la mer formée
Belle ambiance malgré la mer formée


Rédigé par SB le Mercredi 31 Octobre 2018 à 14:58 | Lu 1505 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti