Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une vingtaine de maisons inondées à Hitiaa et le recensement n'est pas encore terminé



La boulangerie et le magasin Jeannine à Hitiaa ont bien été inondés. (Crédit photo : Raihoa)
La boulangerie et le magasin Jeannine à Hitiaa ont bien été inondés. (Crédit photo : Raihoa)
HITIAA O TE RA, le 30/03/2017 - De fortes pluies se sont abattues dans la nuit de mercredi à jeudi sur Tahiti. Ces épisodes pluvieux ont causé plusieurs dégâts sur la commune de Hitiaa o te Ra. On dénombre pour l'heure, une vingtaine de maisons inondées, mais le recensement n'est pas encore terminé. L'Équipement et la commune sont actuellement sur le terrain pour aider les familles sinistrées. Selon les témoignages sur place, les communes de Mahaena et Hitiaa ont durement été touchées.

À l'heure, où nous rédigions cet article, on compte déjà une vingtaine de maisons inondées uniquement sur Hitiaa, mais le recensement n'est pas encore terminé sur l'ensemble de la commune de Hitiaa o te Ra. Selon les témoignages sur place, deux communes ont bien été touchées par ces fortes pluies : Mahaena et Hitiaa.

Sur ces deux communes, deux rivières (Tevaifaaara à Mahaena et Mahateaho à Hitiaa) sont sorties de leurs lits provoquant plusieurs inondations.

La boulangerie et le magasin Jeannine à Hitiaa n'ont pas été épargnés.

Des arbres se sont retrouvés coincés sous le pont de Mahateaho à Hitiaa. (crédit photo : Raihoa)
Des arbres se sont retrouvés coincés sous le pont de Mahateaho à Hitiaa. (crédit photo : Raihoa)
Actuellement, les équipes municipales et de l’Équipement sont sur le terrain pour dégager le pont de Hitiaa. "Un arbre s'est retrouvé bloqué dessous, ce qui a cassé le garde-du-corps du pont", explique Willy Mac Carthy, responsable de la côte Est à l’Équipement, et 1er adjoint au maire de Hitiaa o te Ra.

"La commune de Tiarei n'a pas été touchée parce que les rivières ont été nettoyées et les curages ont été réalisés correctement", réplique Dauphin Domingo, maire de Hitiaa o te Ra. Le maire qui lance un appel également aux associations qui sont contre le curage et l'enrochement des rivières. "Je voudrais leur dire de regarder ce qu'il se passe. Pendant que ces personnes sont en train de dormir. Nous, nous sommes sur le terrain depuis hier soir."

"Fort heureusement, il n'y a aucune maison qui a été détruite. Nous, nous restons près des familles parce qu'elles ne veulent pas quitter leurs maisons. Notre inquiétude aujourd'hui est de faire en sorte que ces familles ne rencontrent pas de problèmes supplémentaires. Il faut qu'elles restent vigilantes. Nous restons en alerte et nous attendons qu'ils nous appellent aussi", poursuit le tāvana.

Concernant cette fois-ci l'arbre qui s'est retrouvé coincé sous le pont Mahateaho à Hitiaa, le premier magistrat de la commune préfère relativiser : "Aujourd'hui, les gens se renvoient la balle sur la responsabilité, mais l'heure n'est plus au règlement de compte. Heureusement que la rivière de Faaiti qui se trouve dans la vallée de Mahaena a été nettoyée. C'est vrai que le niveau de l'eau est monté mais on n'a pu éviter le pire."


Une vingtaine de maisons inondées à Hitiaa et le recensement n'est pas encore terminé
Le mauvais temps concerne plusieurs archipels en Polynésie française. Une vigilance "jaune" pour fortes pluies est maintenue sur les Marquises, la Société, les Australes et sur le nord-ouest des Tuamotu. Sur son site internet, Météo France annonce des précipitations jusqu'à demain, voire ce week-end aux Australes.

PREVISIONS PAR ARCHIPEL

ILES SOUS LE VENT :

Le temps reste instable jusqu'à vendredi soir avec de la grisaille et des épisodes pluvieux doublés de grains orageux. Ces derniers sont plus marqués et fréquents vendredi avec des précipitations localement fortes.
Vent modéré, d'Est-Nord-Est ce jeudi puis de Nord-Est à Nord vendredi. Rafales à 60 kilomètres/heure sous grains.
Mer agitée. Houle longue de secteur Sud de l'ordre d'1 mètre 50. Petite houle longue de Nord-Ouest.

TAHITI ET MOOREA :

Le temps instable et la grisaille restent tenace encore ces jeudi et vendredi. Les passages pluvieux touchent principalement les côtes Nord et Est jeudi, avant de se généraliser à l'ensemble du littoral vendredi. Les précipitations sont localement de forte intensité Températures extrêmes prévues : 25 et 30 degrés Celsius.
Vent modéré, d'Est-Nord-Est ce jeudi puis de Nord-Est à Nord vendredi avec des rafales à 60 kilomètres/heure sous grains.
Mer agitée. Houle longue de secteur Sud de l'ordre d'1 mètre 50. Petite houle longue de Nord-Ouest.

MARQUISES :


Temps nuageux à passagèrement très nuageux jusqu'à vendredi soir avec des averses parfois orageuses. Les précipitations peuvent être localement fortes.
Vent de secteur Est faible à temporairement modéré.
Mer peu agitée à agitée. Houle longue de secteur Sud d'1 mètre à 1 mètre 50. Petite houle longue de Nord-Ouest.

TUAMOTU ET GAMBIER :


Un temps perturbé se maintient sur un large quart Nord-Ouest des Tuamotu. Ainsi pour ce jeudi, entre Takaroa, Rangiroa, Makatea, Fakarava et Anaa, le ciel oscille entre averses, grains orageux et périodes d'accalmie. Vendredi, peu de changement si ce n'est une activité pluvieuse en recul vers Takaroa, Anaa. Ailleurs, le ciel est plus clément, malgré quelques nuages et averses vers Rikitea.
Vent de secteur Est modéré.
Mer agitée. Houle longue de Sud-Sud-Ouest atteignant sur le quart Sud-Est 2 mètres jeudi puis 3 mètres vendredi. Ailleurs, elle atteint d'1 mètre 50 à 2 mètres. Petite houle longue de Nord-Ouest.

AUSTRALES :

Un temps maussade touche le Nord Australes les deux prochains jours. Au programme, jusqu'à vendredi inclus, grisaille, averses et autres grains orageux vont se succéder, ne laissant que peu de place aux éclaircies. Les précipitations peuvent être localement de forte intensité notamment vendredi. Par contre, du côté de Rapa, le ciel est plus clément avec un ciel tout au plus voilé, mais venteux.
Vent de secteur Est modéré à assez fort avec des pointes à 70 voire 80 kilomètres/heure, notamment vers Rapa.
Mer forte. Houle longue de secteur Sud de 2 mètres 50 à 3 mètres, croisée à une mer du vent de secteur Est de 2 mètres à 2 mètres 50.


Rédigé par Corinne Tehetia le Jeudi 30 Mars 2017 à 11:15 | Lu 7176 fois







1.Posté par emere cunning le 30/03/2017 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D Domingo a parfaitement raison, tant que le curage des rivières n'aura pas été fait dans les règles et leurs abords nettoyés et sécurisés, ça continuera au détriment des familles qui ne dorment plus à chaque forte pluie de peur du danger et de perdre le peu de biens qu'elles ont. Quoi qu'il en coûte au pays, la dépense est justifiée et ces travaux doivent être effectués ; une équipe devrait même y être dédiée. Les associations devraient cesser de s'y opposer ; ras le bol en tous cas du cinoche de certains meneurs .

2.Posté par Pito le 31/03/2017 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut plus laisser la parole à ces associations qui manifestent contre le curage des rivières, la presse ne devrait même plus leur donner la parole !!!! Il y en marre de ces associations, à cause d'elles des familles se retrouvent sans maison.

3.Posté par simone grand le 31/03/2017 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne mélangeons pas tout
L'entretien des rivières est une chose, leur exploitation pour graviers en est une autre.
On peut mêler l'utile au rentable mais bizarrement là où il n'y a pas de rentabilité possible, le nettoyage n'est pas souvent fait.

4.Posté par Jean pierre Beaulieu le 31/03/2017 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La pluie encore la pluie, cette année les îles on une overdose de pluie et les dégâts se compte en milliards de francs, heureusement que la solidarité n'est pas un vain mot ici, mais il est temps que revienne le beau temps.
Les riviéres sont à la foi la solution et le probléme, quand elle sont entretenues sans en détruire le lit, elle jouent leur rôle régulateur, ce qui est triste, c'est que beaucoup de gens jettent leurs encombrants dedans ou s'en servent comme poubelle pour tout.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 17:29 Un premier bilan mitigé pour le Téléthon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance