Tahiti Infos

Une "ultime" rallonge de 2 ans pour le CRSD


Une "ultime" rallonge de 2 ans pour le CRSD
Tahiti, le 12 mai 2022 – Le Contrat État-Pays-Communes de redynamisation des sites de la Défense (CRSD) est en passe de bénéficier d’une nouvelle rallonge de deux ans, jusqu’en 2024. Le délai supplémentaire doit permettre aux communes bénéficiaires de finaliser les opérations de dépollution des sites militaires rétrocédés.
 
Signé pour quatre ans en 2016, le Contrat de redynamisation des sites de la Défense a déjà été prorogé de deux ans en 2020. Mais ce délai apparaît insuffisant aujourd’hui, notamment en raison des retards pris dans la dépollution des parcelles militaires rétrocédées et du coût de ces chantiers, supérieur aux prévisions. Aussi, un nouveau projet d’avenant est-il envisagé pour une "ultime" rallonge de deux ans de la période contractuelle, jusqu’en septembre 2024.
 
Lors de sa visite en Polynésie française, le 27 juillet 2021, le chef de l’Etat s’est engagé à soutenir et à prendre en charge les coûts exceptionnels de dépollution. Le projet d’avenant n°2 du CRSD prévoit de garantir un aboutissement des opérations de dépollution et de déconstruction, et table sur une première dotation pour 2022 d’un montant de 773 millions de Fcfp (6,4 millions d’euros). Ces fonds doivent financer la prise en charge par l’État, des coûts exceptionnels de dépollution pour les opérations non encore engagées.
L’avenant prévoit en outre une seconde dotation de 557 millions de Fcfp (4,8 millions d’euros), qui pourra être affectée ultérieurement pour financer les opérations de dépollution de la commune de Taiarapu-Est dès consolidation du montant des nouveaux besoins.
Mercredi, le conseil des ministres a validé ce projet d’avenant. Il sera prochainement soumis à l’approbation de l’assemblée. Dès retour des conseils municipaux des communes concernées, le texte sera transmis par le haut-commissaire aux autorités nationales pour approbation par le comité technique interministériel, puis par le Premier ministre pour une signature envisagée pour le second semestre 2022.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 11 Mai 2022 à 20:38 | Lu 559 fois