Tahiti Infos

Une solution pour les habitants de Bora Bora face à la pénurie de médecins au dispensaire


Tahiti le 18 mai 2024. À la suite du départ imprévisible de deux des trois médecins de la direction de la santé affectés au dispensaire de l'île de Bora Bora, une carence de soins médicaux est constatée.
À compter du mercredi 15 mai 2024, un plan d’urgence de continuité des soins a été mis en place par le ministère de la Santé et la Direction de la santé (DSP) en collaboration avec l'Agence de régulation de l'action sanitaire et sociale (ARASS) et la Caisse de prévoyance sociale (CPS), afin de garantir à la population de Bora Bora un accès à la filière d’urgences et aux soins médicaux courants. Ce plan d’urgence comporte trois parties :
- La garantie d’au moins un médecin assurant la prise en charge des urgences 24h/24, 7j/7 au dispensaire, en collaboration avec des opérateurs privés et les médecins d’autres entités de la Direction de la santé ;
- L’organisation régulière de vacations de médecine générale afin de répondre aux missions de santé publique qui incombent au dispensaire de Bora Bora et notamment les missions de protection maternelle et infantile et de santé scolaire ;
- L’application du tiers payant pour les consultations chez les 5 médecins libéraux de l’île permettant ainsi un accès facilité et moins couteux aux soins (5 % en Longue maladie soit 190 F CFP et 30 % pour la maladie soit 1 140 F CFP, à la charge des patients).
Ce plan d’urgence permettra de répondre aux besoins de santé de la population locale.

Rédigé par Bertrand PREVOST le Samedi 18 Mai 2024 à 10:42 | Lu 2855 fois