Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Une soirée littéraire consacrée à l’auteur Victor Segalen



Une soirée littéraire consacrée à l’auteur Victor Segalen
TAHITI, le 21 novembre 2019 - Cette année, c’est le centenaire de la mort de Victor Segalen. À cette occasion, Daniel Margueron, qui a aussi écrit des ouvrages, organise une soirée d’échanges avec le public en compagnie de Moetai Brotherson, Riccardo Pineri, Tonyo Toomaru et Vanaa.

"Il m’a semblé important, compte tenu de l’importance du titre Les Immémoriaux en Polynésie, de consacrer une soirée à Victor Segalen", indique Daniel Margueron. Chercheur en littérature polynésienne, Daniel Margueron publie depuis plus de 30 ans des ouvrages sur les littératures de Polynésie.

Cet événement sera l’occasion de s’interroger sur l’intérêt ou non de lire Segalen aujourd’hui. "Ses écrits sont-ils toujours d’actualité ?", se demande Daniel Margueron. "Il racontait les mythes et légendes. Est-ce toujours intéressant ? " Sachant que les écrits ne manquent plus à ce propos.

Victor Segalen, né en 1878 à Brest est mort en 1919 à Huelgoat, non loin de Brest en Bretagne. Il a été médecin, romancier, poète, ethnographe, sinologue, archéologue.

Il a embarqué sur le paquebot La Touraine en octobre 1902 pour rejoindre New York. Il a ensuite gagné San Francisco en train, avant de reprendre la mer sur le Mariposa, en janvier 1903. Il est arrivé à Tahiti quelques jours plus tard, le 23 janvier. Il était affecté comme médecin de la marine sur le bateau La Durance.

Il a visité les Tuamotu, Hiva Oa aux Marquises où il a sauvé des objets de Paul Gauguin. Lors d’une vente aux enchères des affaires du peintre décédé trois mois auparavant, il a racheté des bois sculptés, la palette, des croquis. Il a aussi récupéré la toile intitulée Village breton sous la neige qu’il a rapportée en métropole et laissée à un ami de Gauguin.

Après la Polynésie française, Victor Segalen s’est rendu en Nouvelle-Calédonie. Il a passé un court séjour à Nouméa où il a travaillé sur Les Immémoriaux (finalement paru en 1907 sous le pseudonyme Max-Anély). L’idée de cet ouvrage est née, semble-t-il, très tôt lors de son passage en Polynésie.

Contrer le "mythe tahitien"

Les Immémoriaux sont allés à l’encontre du mythe tahitien. Dans cet ouvrage, "une active nostalgie mène Victor Segalen, non à déplorer, mais à recréer la belle ‘société antique et forte’, ses fêtes, son culte du jouir, son alliance heureuse avec la nature. Quant à la langue sacrée des Maori, il la réinvente par une prose sans exemple, qui en devient le simulacre".

Christian Doumet, professeur à l’université de Paris VIII et président de l’Association Victor Segalen affirme que le livre "n’a rien perdu de son charme romanesque fondé sur une extraordinaire invention verbale et sur une puissante architecture dramaturgique, il reste pour nous l’un des livres fondateurs de l’imaginaire anthropologique moderne".

Mardi prochain, lors de la soirée littéraire, plusieurs invités viendront nourrir la réflexion : Moetai Brotherson, Riccardo Pineri, Tonyo Toomaru et Vanaa.

Pratique

Comment lire Victor Segalen aujourd’hui en Polynésie, le mardi 26 novembre de 18 heures à 20 heures à la bibliothèque adultes de la Maison de la culture.
Entrée libre.


Contact

Tél. : 40 54 45 44

Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 22 Novembre 2019 à 08:56 | Lu 1275 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 8 Décembre 2019 - 03:50 Hana et Hō mai, grands vainqueurs du Hura Tapairu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019