Tahiti Infos

Une semaine pour circuler autrement dans Papeete


Michel Buillard arrive à la conférence de presse en scooter électrique.
Michel Buillard arrive à la conférence de presse en scooter électrique.
La Ville de Papeete mènera du 17 au 22 septembre diverses actions et animations dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité. Durant cette période, la zone du marché devient piétonne avec la fermeture totale à la circulation et au stationnement automobile des rues François Cardella, du 22 Septembre et la rue des Halles. Si Papeete suit cette initiative européenne depuis 2008, c’est essentiellement pour tenter de changer les comportements de la population alors que chaque jour, environ 100 000 véhicules circulent en ville ou dans ses abords. La journée du 20 septembre sera dédiée, elle, au covoiturage. Tout au long de cette semaine, le quartier du marché piétonnisé, deviendra une zone d’animations et d’expositions. Un test grandeur nature pour savoir si la piétonisation du cœur névralgique et commerçant de Papeete peut être pérennisé.

Ce jeudi 6 septembre, Michel Buillard, le maire de Papeete, est arrivé à la conférence de presse à l’entrée du marché, sur un scooter électrique
accompagné de son équipe, circulant elle, en voiture électrique et d’une brigade de policiers municipaux en VTT. «C’est une image symbolique. Ce scooter électrique, je l’utilise assez souvent et cela permet de découvrir Papeete sans bruit». Le tavana a également fait réaliser, dans les minutes qui ont précédé cette rencontre avec la presse, un comptage des places disponibles dans deux des principaux parkings du centre ville : il restait vers 9h30, ce jeudi matin, 90 places libres au parking BT Cardella (qui en compte 135) et pas moins de 200 places libres, sur 500, au parking Odyssey. «C’est juste pour pointer du doigt que des places de stationnement sont disponibles en centre ville. Avec ce qui a été entrepris ces derniers temps à Papeete il y a de la place pour se garer et nous pouvons envisager, le cœur léger de rendre piéton ce quartier». Des élus sont allés à la rencontre des commerçants du quartier du marché, lesquels semblent majoritaires à accepter l’idée d’une piétonisation pérenne du secteur. Une idée testée en grandeur nature au cours de cette semaine de la mobilité, qui sera peut-être mise en pratique prochainement.

Enfin, côté transports en commun, Michel Buillard reconnaît que des améliorations pourraient être apportées avec des voies uniquement dédiées aux bus par exemple. Par ailleurs une «navette desservant tout le centre ville de Papeete» est également en discussion avec le gouvernement. Car si la commune est compétente en matière de stationnement et d’organisation de la circulation urbaine, en revanche les transports sont à la charge du Pays.

Programme de la semaine de la mobilité

Une semaine pour circuler autrement dans Papeete
Le quartier du marché est piéton du 16 au 22 septembre

La fermeture des rues tout autour du marché de Papeete sera effective dès le dimanche 16 septembre à 20 heures sur les rues François Cardella, 22 Septembre et rue des Halles. La rue Leboucher sera elle, filtrée, pour les livraisons et les résidents. Elles seront rouvertes le samedi 22 septembre à 14 heures.
Durant cette période, la zone piétonne sera aménagée avec des arbres, des bancs, des tables. Des élèves de l’Ecole de commerce de Tahiti (ECT) réaliseront une enquête sur le ressenti des commerçants et de la population. De même, Mana, partenaire de cette semaine de la mobilité mettra à disposition une connexion Wifi gratuite dans toute la zone, autorisant jusqu’à 500 connexions simultanées.
Des expositions seront organisées avec Espace Information Energie sur les évolutions des déplacements à Papeete, les transports en Polynésie et leurs impacts et les projets de la commune pour l’amélioration de la circulation.

Les parkings relais gratuits pendant tout le mois de septembre


Le service de « parkings relais » de Papeete permet de laisser son véhicule sur l’une des 150 places disponibles aux extrémités de la ville (près de la clinique Paofai et à Vaitavatava). Des navettes permettent ensuite aux automobilistes de se rendre en centre ville. Ces navettes circulent toutes les 15’ de 6 à 8 heures ; puis toutes les 30 ‘ pour le retour entre 15h30 et 18 heures, au départ de la mairie de Papeete. Pour faire découvrir cette alternative, les parkings relais de la ville seront gratuits tout le mois de septembre. (L’abonnement au service des navettes est de 5 000 Fcfp/mois. Contact au 415 763)

Une journée dédiée au covoiturage le 20 septembre

A l’occasion de la journée mondiale, le jeudi 20 septembre, il est demandé aux automobilistes de changer leurs habitudes et de ne pas être seul dans son véhicule. Pour signaler votre mobilisation, attachez un pareo à votre rétroviseur gauche, prenez-vous en photo et postez-la sur la page Facebbok de la Ville de Papeete pour tenter de gagner un lot par tirage au sort.

Une photo, un cadeau

Envoyez votre meilleure photo illustrant le thème «Bougez autrement», entre le 10 et le 20 septembre à l’adresse suivante : [email protected]
Ce concours est ouvert à tous, sauf aux photographes professionnels. De nombreux lots sont à gagner dans différentes catégories (jeunes de – de 18 ans, amateurs etc.). Le règlement complet est disponible sur le site Internet www.ville-papeete.pf


En chiffres

Nicole Bouteau en voiture électrique.
Nicole Bouteau en voiture électrique.
Selon un comptage réalisé en 2007 par le Ministère de l’équipement de Polynésie française, 70 000 véhicules par jour transitent par Papeete en échanges Ouest et 46 000 en échanges Est, aux heures de pointe. La ville de Papeete ne compte que 28 000 habitants mais chaque jour, 100 000 personnes y travaillent. On dénombre 3 600 places de parkings en stationnement de voiries, parkings publics ou privés (sans compter les parkings privatifs mis à disposition de certaines entreprises à leurs salariés ou les petits espaces privés aménagés en aires de stationnement payantes).
Le stationnement en voirie en centre ville est limité à deux heures pour permettre la rotation des véhicules. Une équipe de la brigade municipale de Papeete est entièrement dédiée à la verbalisation des contrevenants

Une semaine pour circuler autrement dans Papeete

Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 6 Septembre 2012 à 12:04 | Lu 2173 fois
           



Commentaires

1.Posté par snoopy le 07/09/2012 07:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je trouve que c'est une bonne initiative !
et si possible, faire des pistes cyclables , tellement de gens pourraient venir au travail en vélo s'il y avait de vraies pistes cyclables ne serait ce que de Punaauia à Pirae.

2.Posté par Xenos le 07/09/2012 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a pas de transports en commun digne de ce nom à Tahiti. Les gens sont contraints d'avoir leur propre moyen de transport. Ils n'ont pas le choix.

Alors bonjour les embouteillages quand le centre-ville sera bloqué! Cette initiative serait la bienvenue après la mise en place de moyens de transports en commun réguliers et fiables. En attendant, c'est d'une totale sottise.

3.Posté par monte escalier le 05/10/2012 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une bonne idée oui! ça permet de supprimer les bouchons tout en permettant aux gens de marcher pour prendre soin de leur santé. Par ailleurs, ce geste est purement écologique !