Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Une réouverture vers la métropole envisageable "entre juin et septembre"



Tahiti, le 8 mai 2021 – Après avoir visité le centre de vaccination de Pirae vendredi, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a donné un point presse au haut-commissariat durant lequel il a évoqué une possible réouverture vers la métropole "entre juin et septembre". Il a toutefois précisé que pour ce faire, il faudrait qu'un taux de 70% de vaccination de la population soit atteint et que cette possibilité de réouverture était donc intimement liée à la progression de la vaccination sur le territoire.
 
Pas de date précise mais une fourchette de quatre mois. Au lendemain de son arrivée en Polynésie où il effectue une visite ministérielle de huit jours, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu a évoqué une éventuelle réouverture des frontières vers la métropole "entre juin et septembre" lors d'un point presse au haut-commissariat. Le ministre a cependant précisé que cette réouverture serait envisageable dès lors que 70 % de la population sera vaccinée. "En fonction du rythme de la vaccination, nous pouvons aller de juin à septembre. Disons les choses comme cela. Juin, c'est pratiquement demain puisque nous sommes début mai. Si nous sommes très lents, cela peut être septembre et si nous sommes vraiment très très lents et mauvais, cela nous renverra à l'automne. Mais je ne veux pas non plus donner de délai puisque c'est la vaccination qui fera l'arbitre."
 
De son côté, le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, a insisté sur l'impossibilité de donner une date précise quant à une réouverture vers la métropole : " Je comprends que l'on nous pose la question de la date, les entreprises ont besoin de visibilité et c'est pour cela que l'on a ouvert aux États-Unis, mais cela va dépendre de la situation sanitaire et du rythme de vaccination sur le territoire et dans les pays de provenance. Et notamment de la métropole."

"Reprendre une vie normale"

Lors de ce point presse, Sébastien Lecornu a également insisté sur le contrôle des flux, le maintien et le respect des motifs impérieux : "La vaccination est l'une des réponses à la protection sanitaire mais le contrôle des frontières en est une autre afin d'éviter que l'épidémie ne se réaccélère et surtout que des variants ne pénètrent sur le territoire Polynésien. Il y a donc la vaccination et l'isolement lors de l'entrée sur le territoire. Ces motifs impérieux ont été mis en place sur l'ensemble des territoires d'Outre-mer et pour que cela fonctionne, il faut les contrôler avec bienveillance et proportionnalité."
 
Plus tôt dans la journée, le ministre s'était rendu au centre de vaccination de Pirae en présence du président du Pays et maire de la commune, Édouard Fritch, du haut-commissaire Dominique Sorain et du ministre de la Santé, Jacques Raynal. Une occasion pour Sébastien Lecornu de réaffirmer que la vaccination est la réponse "universelle" à la crise Covid : "Je vois ici ou là parfois quelques théories un peu curieuses qui peuvent émerger sur cette vaccination. La liberté de se faire vacciner est un principe mais ce n'est pas pour autant qu'il faut raconter n'importe quoi sur le vaccin. La vaccination est la capacité à reprendre une vie normale, une vie sociale, une vie économique et touristique et j'aurai l'occasion d'aborder ce dernier point samedi puisque je rencontrerai l'ensemble des professionnels du monde du tourisme."
 

Rédigé par Garance Colbert le Samedi 8 Mai 2021 à 07:27 | Lu 9262 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Juin 2021 - 20:24 Poehere Wilson, Miss Tahiti 2010

Dimanche 13 Juin 2021 - 20:09 Un polar chez les matahiapo

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus