Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une nouvelle navette pour les Marquises sud



PAPEETE, le 28 novembre 2016 - Le président Edouard Fritch a inauguré lundi matin, la nouvelle navette qui desservira les îles Marquises sud.

Te ata o Hiva, la nouvelle navette qui reliera les iles des Marquises Sud a été inauguré lundi matin par le Président du Pays, en compagnie du Haut-Commissaire René Bidal et de nombreux ministres et officiels.

La navette « Te ata o hiva » participera au désenclavement des îles de Tahuata et Fatu Hiva en assurant une desserte maritime régulière à partir du quai de Atuona, à Hiva Oa, qui sera son port d’attache. « Ce choix était prioritaire pour le gouvernement puisque ces deux îles des Marquises Sud ne possèdent pas encore d’aéroport », a souligné Édouard Fritch dans son discours.

Elle quittera Tahiti mardi matin et devrait arriver à son port de base Atuona. La navette devrait opérer deux allers-retours vers Fatu Hiva, les lundis et vendredi, ainsi que deux allers-retours vers Tahuata par semaine, chaque mercredi matin et mercredi après-midi. La navette desservira également Tahuata lors de la desserte à Fatu Hiva. Si les dessertes et les itinéraires sont à peu près fixés, le tarif doit encore être voté par le conseil des ministres.

Une quarantaine de passagers et sept tonnes de fret pourront être transportés par le navire. Il a notamment la capacité de réaliser des évacuations sanitaires dans de bonnes conditions, des équipements nécessaires ayant été installés à cet effet. Le navire a coûté 130 millions Fcfp au pays et est entièrement financé par ce dernier. Cette opération intervient également suite à l’adoption, à l’Assemblée, du schéma directeur des déplacements durables interinsulaires 2015-2020 présenté par le gouvernement.

La direction de l’Equipement assurera, dans un premier temps, la gestion de la navette « Te ata o hiva ». « A terme, il est envisagé de confier ce navire en affermage à une entreprise privée intéressée, ou à la communauté de communes des Marquises pourrait être partie prenante avec le Pays », indique Albert Solia, le ministre des Transports et de l'Equipement.


De son côté la marraine de la navette Joëlle Frébault se dit "ravie et honoré d'avoir été désignée marraine de cette navette. Ca va changer la vie des marquisiens du sud notamment celle des malades et des élèves qui jusque-là voyageaient dans d'assez mauvaises conditions."

Nicole Sanquer la ministre de l'Education est également satisfaite de la mise en place de cette navette. "Pour les marquises sud, pour le rapatriement des élèves pour un meilleur accueil à bord et surtout des économies sur le transport scolaire pour le ministère. Nous avons fait une projection et nous sommes à une économie d'environ 60 millions de francs pour les Marquises sud en 2017", révèle la ministre.

"C'est une navette que nous attendons depuis un certain temps parce que les conditions de travail sur les Marquises dans les conditions d'urgences ne sont pas des conditions faciles. Nous sommes confrontés à des problèmes météo ainsi qu'à des difficultés d'accostage dans certaines zones. Il a été prévu dans ce bateau une zone réservée aux évacuations sanitaires et je dois dire que j'ai hâte que ce bateau soit opérationnel aux Marquises parce que nous en avons besoin", indique quant à lui Patrick Howell.

Le tavana de Tahuata Felix Barsinas a quant à lui tenu à exprimer son soulagement quant à la mise en place de cette navette, "ca fait plus de 10 ans que nous attendons cette navette. Le fait que les six maires soient solidaires par la mise en place d'une communauté de commune et d'avoir travaillé sur le schéma de transport interinsulaire que nous avons rendu possible. Bien évidemment, cela va améliorer les conditions de transports. Je retiendrais deux mots clefs, sécurité et confort. Jusqu'à aujourd'hui ce sont les poti marara qui acheminent les malades et les enfants. Il sera bien exploité et d'ici deux à trois ans nous verront la mise à disposition d'une nouvelle vedette pour les Marquises du nord avec une capacité plus grande. "

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Lundi 28 Novembre 2016 à 17:19 | Lu 2068 fois







1.Posté par Kaddour le 29/11/2016 07:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas mal d'infos sur et pour les Marquises dans ce journal !!! Le vent de séparatisme qui souffle du Henua Enata vers la capitale du pé'ï y serait-il pour quelque chose ??? LOL

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 14:54 Jeux de Makemo : Rangiroa rafle les médailles d'or

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance