Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Une mission scientifique d'observation des anguilles d'eau douce dans le Pacifique sud



Le navire océanographique Hakuho-Maru.
Le navire océanographique Hakuho-Maru.
Nouméa, 3 août 2016 – Deux scientifiques de la Division pêche, aquaculture et écosystèmes marins de la Communauté du Pacifique (CPS), Tim Pickering et Élodie Vourey, participent à une campagne de recherche à bord du navire océanographique Hakuho-Maru, de l’Université de Tokyo. Le navire sera en escale à Papeete le 12 septembre.

Au cours de la traversée qui reliera Nouméa (Nouvelle-Calédonie) à Pago Pago (Samoa américaines), M. Pickering axera ses travaux de recherche sur les anguilles d’eau douce du Pacifique Sud, qui migrent des cours d’eau vers l’océan durant la saison de reproduction.

Cette mission scientifique visera notamment à identifier les zones de frai de ces anguilles et à prélever des échantillons génétiques sur des larves, l’objectif ultime étant de mieux comprendre les relations génétiques entre spécimens, ainsi que leur évolution.

Il est fondamental de connaître les cycles de reproduction et de vie des poissons pour assurer une gestion scientifique des pêcheries, or à ce jour les anguilles du Pacifique Sud n’ont jamais été étudiées de manière systématique.

"La CPS fait partie d’un réseau de recherche sur les anguilles du Pacifique Sud, qui regroupe des experts internationaux et dont la troisième réunion a justement été organisée par notre Organisation, en collaboration avec l’Université du Pacifique Sud. C’est parce que nous participons à ce réseau et parce que nous aidons des étudiants océaniens à aller étudier les anguilles au Japon que nous avons été invités à prendre part, aux côtés d’éminents spécialistes du domaine, à cette campagne de recherche", a expliqué M. Pickering.

"Du point de vue de la recherche sur les anguilles d’eau douce, le Pacifique Sud constitue le dernier territoire inconnu à explorer. Les États et Territoires membres de la CPS ont besoin d’informations ou de capacités scientifiques pour formuler des politiques de conservation et de gestion des anguilles ; la collaboration internationale est donc, à ce titre, essentielle", a-t-il ajouté.

Bien que l’objectif numéro un de cette campagne d’exploration scientifique soit d’acquérir de nouvelles connaissances sur les zones de frai des anguilles, les filets qui seront utilisés pour collecter les larves d’anguilles en mer permettront de prélever d’autres espèces de poissons, de calamars et de crustacés.

Mme Vourey effectuera à bord du Hakuho-Maru le troisième tronçon de la campagne, soit la traversée Pago Pago – Papeete (Polynésie française), afin d’étudier le micronecton (petits organismes, tels que poissons, calmars, crustacés et organismes gélatineux) dont se nourrissent les thons.

"Le Programme pêche hauturière de la CPS a saisi cette occasion pour prélever des échantillons de micronecton à travers le Pacifique et ainsi acquérir de nouvelles connaissances sur la distribution spatiale et la composition par espèce des proies des thonidés. Plus on comprendra le régime alimentaire des thons et plus on sera en mesure de prévoir leurs déplacements, sachant que les thons sont en perpétuelle quête de nourriture", a indiqué Mme Vourey.

"Il s’agit de la seconde campagne de recherche à laquelle nous participons, la première s’étant déroulée en 2013. Le fait de prélever régulièrement des échantillons de micronecton dans la région nous permettra de suivre les évolutions de l’écosystème et de comprendre les effets de ces évolutions sur les ressources en thonidés", a-t-elle précisé.

Une équipe de la plus grande organisation nippone de radiodiffusion, la Société japonaise de radiodiffusion (NHK), couvrira également cette campagne.

Le Hakuho-Maru lève l’ancre de Nouméa le 4 août et fera escale à Pago Pago le 17 août, puis à Papeete, le 12 septembre, avant de regagner le Japon début octobre.

Rédigé par Jean-Noël Royer, le Mercredi 3 Août 2016 à 13:49 | Lu 1021 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus