Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Une fête pour remercier tous les donneurs de sang !



Le don de sang est toujours bénévole. La seule chose à gagner est une collation... Et la satisfaction de sauver une vie. Le Centre de transfusion sanguine accueille les donneurs tous les jours de la semaine de 7h à 15h (ou 14h le vendredi).
Le don de sang est toujours bénévole. La seule chose à gagner est une collation... Et la satisfaction de sauver une vie. Le Centre de transfusion sanguine accueille les donneurs tous les jours de la semaine de 7h à 15h (ou 14h le vendredi).
PAPEETE, le 13 juin 2019 - Ce vendredi 14 juin, c'est la Journée mondiale du don de sang. Pour l'occasion, le Centre de transfusion sanguine (CTS) de l'hôpital de Taaone organise une grande journée festive pour remercier tous ses donneurs, mais aussi pour recevoir le public et lui donner l'occasion de découvrir le centre, comment ce sang qui sauve près de 1500 vies par an est collecté et traité... Et pourquoi pas faire un premier don. Les volontaires qui viendront vendredi seront récompensés avec des collations délicieuses et des cadeaux-surprises !

En Polynésie, le Centre de transfusion sanguine (CTS), installé dans l'hôpital de Taaone, est en charge de la collecte de tous les dons de sang, de leur préparation et de la distribution des poches de globules rouges, plaquettes et plasma sur tout le territoire. Dans les archipels, le CTS alimente des dépôts de sang à Moorea, Raiatea et Nuku Hiva.

La durée de vie de ces produits est très limitée, c'est pourquoi la Polynésie est entièrement auto-suffisante. Ce sont les 6000 dons de sang effectués par les Polynésiens l'année dernière qui ont sauvé les 1450 patients polynésiens qui ont reçu une transfusion.

Ces donneurs méritent bien une fête pour les remercier. C'est justement ce qui est organisé demain (vendredi), le vendredi 14 juin, Journée mondiale du don de sang. Le Centre de Transfusion Sanguine (CTS) a été entièrement décoré pour le célébrer, avec l'Association du don de sang de Polynésie. Ce sera aussi l'occasion d'accueillir le public dans une ambiance conviviale, avec tous les professionnels réunis pour répondre à toutes les questions que l'on peut se poser sur le don du sang. Vous pourrez ainsi découvrir qui peut donner son sang, comment le sang est traité, à quoi il va servir...

Pour la fête, des sponsors vont fournir des collations délicieuses pour les donneurs. Des cadeaux sont aussi prévus pour les visiteurs. Donc n'hésitez donc pas à faire un tour au CTS avant 17h, il est situé au 2e étage du CHPF, du côté montagne/Arue.


Parole à : Dr Henri-Pierre Mallet, responsable des collectes de sang

Le Dr Mallet entouré des infirmières du CTS et de la donneuse de sang Tania. Le centre a été décoré pour fêter les donneurs et accueillir le grand public !
Le Dr Mallet entouré des infirmières du CTS et de la donneuse de sang Tania. Le centre a été décoré pour fêter les donneurs et accueillir le grand public !
Que se passe-t-il aujourd'hui ?
Pour la journée mondiale on fait un événement pour attirer des gens, discuter, informer et recruter de nouveaux donneurs. On invite tout le public pour s'informer ou donner son sang. Toute l'équipe est là, on a décoré le centre, on a élargi les horaires et on sera ouvert jusqu'à 17h. Il y aura des petits extras au niveau des collations, il y aura des petits cadeaux et des souvenirs. L'idée est d'avoir une ambiance de fête, distribuer de l'information et ensuite, on l'espère, avoir de nouveaux donneurs qui vont ensuite se pérenniser.

Comment est organisée la collecte des dons du sang en Polynésie ?
La collecte est faite auprès des donneurs volontaires, mais avec une sélection. La première raison, c'est qu'il ne faut pas que le donneur souffre du don de sang, donc il faut peser plus de 50 kilos, ne pas avoir de grosse maladie... La deuxième raison, c'est qu'on ne veut prendre aucun risque que le sang soit dangereux pour le receveur. Lors d'un entretien avant le don on cherche la moindre suspicion d'infection qu'il pourrait y avoir dans le sang. Donc avoir été malade dans les jours précédant le don, avoir voyagé à l'étranger dans une zone où il y a maladies transmissibles par le moustique, être à risque pour les maladies sexuellement transmissibles... Tout ça pourra conduire à demander au donneur d'attendre un certain nombre de jours ou de mois avant de pouvoir donner, comme une forme de quarantaine.
Si c'est bon, un prélèvement est réalisé, et le sang prélevé est encore analysé avec des tests de dépistages sur le VIH, l'hépatite B et C, le paludisme, la syphilis, la dengue... Une fois ces tests réalisés, si c'est bon ça part en préparation, on sépare les différents éléments du sang et on les conditionne. Par contre s'il y a quelque chose de positif, tout de suite on écarte le sang, il va être détruit, et tout de suite on contacte le donneur pour prendre des dispositions avec lui selon le type d'anomalie détectée.

Parole à : Tania, donneuse de sang

Depuis combien de temps donne-tu ton sang ?
J'étais déjà donneur de sang à l'EFS en métropole, et je continue au CTS depuis que je suis revenue. En tout ça fait 10 ans que je donne régulièrement mon sang plusieurs fois par an.

Pourquoi donnes-tu ton sang ?
À l'échelle humaine, je trouve que je contribue à faire quelque chose de bien en donnant mon sang. Si je peux contribuer à aider quelqu'un à vivre, à le sauver, je le fais volontiers à mon échelle.

Tu as connu les centres de don de sang en France et en Polynésie, qu'est-ce qui les différencie ?
L'accueil de la Polynésie bien sûr, ça n'a rien à voir. Et l'après-don, ici on a un bon déjeuner quand en France on a un petit casse-croûte et une bouteille d'eau. Ici c'est un vrai plaisir de donner son sang !

Les chiffres de la transfusion en 2018

- Plus de 6 000 dons du sang ont été reçus, dont 25% par de nouveaux
- La moitié des dons a été effectuée lors des collectes mobiles extérieures, sur 64 sites différents.
- Près de 7 000 produits sanguins ont été distribués et transfusés (principalement des concentrés de globules rouges, mais aussi plasmas et plaquettes)
- 1 450 patients ont bénéficié de transfusions
- Le sang donné sert majoritairement aux maladies chroniques. Les soins qui consomment le plus de sang sont, dans l'ordre : les traitements contre le cancer, les accouchements, les chirurgies, la réanimation et les urgences/accidents.
Une fête pour remercier tous les donneurs de sang !

La durée de vie limitée des dons du sang

Les poches de sang prélevées au Centre de transfusion sanguine (CTS) sont séparées en différents constituants : concentrés de globules rouges (CGR), concentrés de plaquettes et unités de plasma. Ils ont chacun une durée de vie limitée, ce qui oblige les médecins à renouveler constamment les stocks grâce à des dons réguliers.
- Les globules rouges sont conservés 42 jours au froid, entre +2° et 6°
- Les plaquettes sont conservées 7 jours entre 20° et 24°
- Le plasma est conservé 1 an à -25°

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 13 Juin 2019 à 16:52 | Lu 1051 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués