Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Une étude sur la dengue en Indonésie porteuse d'espoir pour contenir le virus



Une étude sur la dengue en Indonésie porteuse d'espoir pour contenir le virus
Jakarta, Indonésie | AFP | vendredi 11/06/2021 - Les cas de dengue ont fortement chuté dans une ville d'Indonésie après l'introduction de moustiques porteurs de la bacterie Wolbachia, selon une étude publiée cette semaine qui donne de l'espoir face à une maladie affectant plus de 50 millions de personnes dans le monde chaque année.

Après l'introduction de la bactérie Wolbachia à une population de moustiques, les cas locaux de dengue ont reculé de 77%, montrent les résultats de cette expérience de trois ans publiée dans le New England Journal of Medicine.

Le nombre des infections demandant une hospitalisation a aussi baissé de 86% dans les zones de la ville de Yogyakarta, sur l'île de Java, où l'étude a été conduite.

L'étude a été menée par le World Mosquito Program (WMP) programme de recherche de l'université australienne Monash auquel l'université indonésienne Gadjah Mada a participé.

"Ce chiffre de 77% est vraiment fantastique pour une maladie transmissible et nous sommes très contents de ce résultat", a indiqué Adi Utarini, chercheuse en santé publique à l'université Gadjah Mada.

L'expérience a consisté à introduire la bactérie dans une population de moustiques dans des zones spécifiques de Yogyakarta pour mesurer ensuite l'impact sur l'incidence des infections sur des humains de 3 à 45 ans.

Depuis le test, la méthode de la bactérie Wolbachia a été mise en place dans l'ensemble de la ville de Yogyakarta et l'introduction de ces moustiques a été étendue aux régions avoisinantes, soit 2,5 millions d'habitants.

La bactérie empêche le virus de se propager dans les moustiques porteurs de la dengue, les moustiques Aedes aegypti, et d'infecter les humains quand ils les piquent.

Le résultat est similaire à ceux obtenus lors de tests précédents réalisés dans d'autre pays en utilisant la bactérie Wolbachia, qui se trouve dans des mouches de fruits et d'autres insectes.

Les scientifiques espèrent que la méthode se révèlera une arme décisive dans la bataille mondiale contre une maladie qui peut être mortelle.

Les symptômes de la dengue sont le plus souvent des douleurs musculaires, de la fièvre et des nausées. Mais dans les cas graves la dengue peut provoquer des hémorragies.

"Ceci est le résultat que nous attendons depuis longtemps. Nous avons la preuve que notre méthode Wolbachia est fiable, durable et réduit considérablement les cas de dengue", a souligné Scott O’Neill, directeur du World Mosquito Program, cité dans un communiqué.

La dengue est la maladie transmissible par les moustiques qui se propage le plus rapidement, avec plus de 50 millions de cas par an dans le monde, dont 8 millions en Indonésie.

Les études ont aussi montré que cette méthode était efficace dans la prévention de la transmission du Zika, du chikungunya, de la fièvre jaune et d'autres maladies transmissibles par les moustiques.

le Vendredi 11 Juin 2021 à 05:05 | Lu 861 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus