Tahiti Infos

Une consultation citoyenne sur les violences intra et extrascolaires


Tahiti, le 23 mai 2022 - Chantal Galenon et Romilda Tahiata, élues à l'assemblée de la Polynésie française, souhaitent recueillir l'avis de la population sur les phénomènes de violences au sein et en dehors des établissements scolaires. Une mission a été créée à l'assemblée afin de mieux comprendre ces violences et de proposer des actions pour les traiter.

L'assemblée de la Polynésie française ouvre une consultation citoyenne portant sur les violences en milieu intra et extrascolaire, comme elle l'a annoncé vendredi dans un communiqué.

Le 28 mars, la Commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, avait créé une mission d'information afin de mesurer les éléments de détérioration du climat scolaire et extrascolaire, de définir les initiatives prises dans la détection, la gestion et la prévention de ces violences, de proposer des préconisations d'actions concrètes afin de renforcer la collaboration entre les instances, l'école, les parents, les acteurs sociaux et, à plus grande échelle, la communauté locale, dans la gestion de ces violences.

C'est dans ce cadre que les deux rapporteures de la mission, Chantal Galenon, par ailleurs présidente de la commission, et Romilda Tahiata, ont souhaité ouvrir une consultation citoyenne afin de permettre à la population de donner son avis sur la thématique des violences au sein et à l'extérieur des établissements scolaires de Polynésie française. Le public peut répondre de manière anonyme à un questionnaire sur le sujet, accessible jusqu'au 21 juin, en ligne sur le site de l'assemblée ou sur la page Facebook de l'institution. Cette consultation intervient une semaine après le lancement d'une précédente consultation citoyenne qui porte sur l'accès aux archives publiques.

 

Rédigé par Antoine Launey le Lundi 23 Mai 2022 à 12:13 | Lu 841 fois