Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une centaine de deux-roues lors d'un rodéo sauvage à Faa'a



PAPEETE, le 4 février 2019. Ce week-end, dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 février, une centaine de deux-roues s’est rassemblée sur la commune de Faa’a pour s'adonner à des "runs" a indiqué ce lundi la gendarmerie.



Dans la nuit de samedi à dimanche, pas moins d'une centaine de deux-roues se sont réunis à Faa'a pour pratiquer des "runs" a indiqué ce lundi la gendarmerie, qui a procédé à 35 verbalisations.

Les forces de l'ordre rappellent que ce genre de rassemblement est prohibé. "Lors des prochains attroupements constatés, tous les deux-roues modifiés ("kités") se regroupant en vue de faire des "runs" seront systématiquement saisis", a souligné la gendarmerie.

Depuis l'année dernière, la loi sanctionnant les rodéos motorisés a été renforcée, et prévoit notamment la confiscation des véhicules concernés.

Depuis août dernier, la peine encourue pour les infractions commises lors de ces « runs » est d’un an d’emprisonnement et 1 789 976 Fcfp d’amende, ce qui permet le placement en garde à vue du mis en cause et son éventuelle comparution immédiate devant l’autorité judiciaire. La loi prévoit également trois paliers d’aggravation :

Faits commis en réunion : 2 ans d’emprisonnement et 3 579 951 Fcfp d’amende.

Conduite après avoir fait usage de produits stupéfiants, ou sous l’empire d’un état alcoolique ou encore lorsque le conducteur n’est pas titulaire du permis de conduire : 3 ans d’emprisonnement et 5 369 927 Fcfp d’amende

Cumul d’au moins 2 des circonstances mentionnées ci-dessus : 5 ans d’emprisonnement et 8 949 879 Fcfp d’amende

De plus, l’incitation à commettre des « runs », leur promotion ou l’organisation de manifestations au cours desquelles sont constatés ce type de phénomène sont également susceptibles d’être sanctionnées d’une peine de 2 ans d’emprisonnement et 3 579 951 Fcfp d’amende.

Enfin, la confiscation du véhicule par le juge constitue une peine complémentaire obligatoire sauf décision spécialement motivée.

le Lundi 4 Février 2019 à 15:29 | Lu 3321 fois

Tags : FAA'A





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Mars 2019 - 16:22 Roland Oldham : une vie de combats

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net