Tahiti Infos

“Une autre manière d’enseigner" le Reo maohi


Tahiti, le 22 octobre 2020 - L’initiative méritait d’être « soulignée » par une conférence de presse. Florent, Carole et Félix Atem ont cédé à la Polynésie française, à titre exclusif et gracieux, les droits d’édition et d’exploitation des textes originaux de leur ouvrage didactique : « Eléments pour une étude comparative du Tahitien, du Français et de l’Anglais ».

L’occasion pour la ministre de l’Education, Christelle Lehartel, et son homologue de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, de présenter leur travail aujourd'hui à la présidence. S’adressant principalement aux enseignants d’anglais, de français et de tahitien et à « tous ceux qui s’intéressent à l’étude des langues, » cette étude linguistique comparative a vocation à « faire prendre conscience aux enseignants de l’existence, outre l’approche par la grammaire traditionnelle, d’une autre manière d’enseigner la ou les langues, et de leur faire repérer des invariants entre trois langues importantes en usage en Polynésie française. »

En échange du cadeau, la Polynésie « s’engage à respecter l’exploitation des textes originaux, pour satisfaire aux besoins pédagogiques de l’éducation ». Alors que ministère de l’Education s’apprête à déployer son programme d’enseignement bilingue à une parité horaire, cet outil tombe « à point pour parfaire la réflexion et la formation des enseignants certifiés en Reo Tahiti ».
 

Rédigé par Esther Cunéo le Jeudi 22 Octobre 2020 à 18:45 | Lu 2771 fois