Tahiti Infos

Un vivier de sous-officiers de gendarmerie au fenua


Tahiti, le 5 septembre 2022 – Trente-huit jeunes Polynésiens se sont engagés en qualité de sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale. Ils ont rejoint la métropole dimanche. Un nouveau recrutement est prévu ce mardi à la présidence.
 
Trente-huit jeunes originaires des cinq archipels polynésiens ont quitté le fenua dimanche afin de rejoindre l’école de gendarmerie de Rochefort, en Charente-Maritime. Lauréats de la sélection de recrutement des sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN), ils vont y suivre pendant six à dix mois une formation initiale en qualité d’élève sous-officier dans l’une des quatre spécialités pour laquelle ils ont postulé : administration et gestion du personnel,  gestion logistique et financière, restauration collective ou affaires immobilières.
 
Ces jeunes recrues, 26 femmes et 12 hommes âgés de 19 à 37 ans, ont signé la semaine dernière leur acte d’engagement en gendarmerie nationale, a fait savoir le haut-commissariat par communiqué de presse. Dès cette semaine, ils intégreront la 71e promotion du brevet élémentaire de spécialiste afin de recevoir leur affectation en métropole à l’issue de leur formation.
 
La prochaine sélection de recrutement des sous-officiers du CSTAGN se déroule ce mardi 6 septembre, de 13 à 15 heures, à la présidence. Avec 573 candidats inscrits, la Polynésie française sera, pour la troisième année consécutive, le plus important centre d’examen de France.
 
L’unique concours annuel pour les sous-officiers de gendarmerie est quant à lui organisé le mardi 27 septembre, de 15 h 30 à 18 h 30, toujours à la présidence. Les candidats sont au nombre de 549.

Rédigé par Lucie Ceccarelli le Lundi 5 Septembre 2022 à 17:59 | Lu 1657 fois