Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un trafiquant d'oiseaux protégés sur internet confondu en Eure-et-Loir



Chartres, France | AFP | mardi 04/11/2014 - L'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a mis fin début octobre à un trafic d'oiseaux d'espèce protégée, perpétré par un homme soupçonné d'avoir vendu des centaines de chardonnerets sur internet depuis l'Eure-et-Loir, a-t-on appris mardi auprès de l'organisme, confirmant une information de l'Écho républicain.

Le suspect, ayant lui même acheté sur internet un premier chardonneret, est soupçonné d'en avoir capturé plusieurs centaines et de les avoir vendus par l'intermédiaire d'un site spécialisé dans le commerce entre particuliers.

"L'homme avait mis en place des cages-pièges sur le toit d'une dépendance à son domicile depuis au moins deux ans. A l'intérieur, se trouvait un premier chardonneret, mâle chanteur servant d'appât à ses congénères en complément de graines. Lorsqu'un oiseau entrait dans la cage, celle-ci se refermait automatiquement", a expliqué à l'AFP, Anthony Ferré, de l'ONCFS d'Eure-et-Loir.

"La capture, la vente et même l'achat d'espèces protégées sont totalement interdits", a-t-il précisé.

"Les chardonnerets sont des oiseaux recherchés pour l'ornement parce qu'ils sont bons siffleurs et composés de belles couleurs", explique cette même source.

"Le trafic d'animaux et d'oiseaux est en pleine émergence", selon l'ONCFS et "arrive en troisième position derrière le trafic d'armes et de drogue".

Rédigé par () le Mardi 4 Novembre 2014 à 04:53 | Lu 691 fois






Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies