Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un toit pour les SDF expulsés



Tahiti, le 23 avril 2020 – Des agents des affaires sociales, de l’OPH et du ministère du Logement ont recensé les personnes qui ont été expulsées mercredi matin de leur habitat de fortune situé sur le littoral de Papeete, à l’entrée de la RDO. Un recensement effectué en vue de reloger ces personnes “dès ce soir”  a promis le directeur général de l’OPH.
 
Ce jeudi dans la matinée, des agents des affaires sociales, de l’Office polynésien de l’habitat (OPH) et du ministère du Logement sont venus à la rencontre des sans domicile fixe qui ont été expulsés de leur logement de fortune mercredi matin. Ils étaient installés dans des cabanes sur le littoral de Papeete, au niveau de l’entrée de la RDO, où le Service de l’équipement a prévu d’effectuer des travaux.
 
Le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, avait annoncé mercredi qu’en attendant, ces personnes “seront relogées à Tipaerui”. En revanche, jeudi matin l’une d’entre elles a expliqué qu’ils avaient “dormi au même endroit”. “On a fait un petit truc au niveau de la dalle. On a fait avec ce qu’on avait”. Pour justifier le délai écoulé entre l’expulsion et le relogement, un agent du ministère du Logement Antoine Puputauki a évoqué le grabuge causé lors de la destruction de l’abri. Les SDF ont acquiescé, “hier, on était en colère”. Il semblerait cependant que ces derniers, bien qu’ils soient “dans le même état d’esprit qui hier”, “comprennent mieux l’idée du relogement”. Ce jeudi, il s’agissait donc principalement de relever leurs coordonnées pour pouvoir les reloger “certainement dans l’après-midi”.
 
Le directeur général de l’OPH, Moana Blanchard, contacté en fin de journée a expliqué que les affaires sociales cherchaient à réunir un convoi pour pouvoir aller chercher les SDF sur le littoral pour les diriger vers leurs logements. Selon le directeur, “six à sept personnes seront logées à Pirae, au Fare Tahora. Deux adultes et un enfant seront logés à Papeete, à Vaitavatava et enfin, cinq personnes seront logées dans l’ensemble immobilier Taapuna Transit de Punaauia”. “Nous nous engageons à ce que ce soit fait dès ce soir”.

Une autre famille relogée

Antoine Puputauki a expliqué qu’une autre famille logeait tout près sur le terre-plein de la brettelle de RDO, avec des enfants. Il s’agissait d’une situation risquée, d’autant plus dans ce contexte d’épidémie. “Ces gens ont aussi le droit d’être confinés chez eux”, a rappelé l’agent.

Et des embauches ?

Puisqu’une bonne nouvelle ne vient jamais seule, en plus d’un relogement, certains ont même parlé d’un “petit travail”. Un des résidents a expliqué : “Tavana Maker (le premier adjoint au maire de Faa'a, ndlr) est venu ce matin pour nous dire qu’ils vont nous aider. Ils vont nous donner du travail. Ils vont nous mettre avec des entreprises de l’Équipement pour un an et demi”.
 

Rédigé par Ariitaimai Amary le Jeudi 23 Avril 2020 à 18:26 | Lu 1792 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 22:27 Audition libre pour Temaru, pas plus…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus