Tahiti Infos

Un spectacle de clowns pour la bonne cause


Guilhem Milhau et Jean-Pierre Squaglia (à droite).
Guilhem Milhau et Jean-Pierre Squaglia (à droite).
TAHITI, le 19 avril 2022 - Nonono et Eber alias Guilhem et Jean-Pierre, partenaires à la vie comme à la scène, sont deux clowns voyageurs. Après une première vie professionnelle dédiée à la santé, leur expérience les a menés à la conclusion que le meilleur remède de la vie était le rire. Ils présentent leur premier spectacle de clowns pour la première fois à Tahiti jeudi. Les fonds seront reversés à l’association Cousins cousines.

“Bee my baby”, tel est le titre du spectacle écrit et interprété par les deux clowns Nonono et Eber, alias Guilhem Milhau et Jean-Pierre Squaglia. Ce spectacle est le fruit de leur rencontre, de leurs voyages et de leur amour de la vie dans toute sa diversité. Il consiste en une succession de sketchs et de personnages clownesques qui embarquent le spectateur en “Absurdie”.

Une levée de drapeau très colorée, un métro pour Hawaii, une ballerine décomplexée, un sans-papier et un douanier sur une drôle de frontière, un asile de “fools”, un canard et un flamand rose dans un Mambo loufoque, et bien d’autres... “Simple et léger comme une abeille, ce spectacle nous rappelle que la vie se butine à chaque instant et que son pollen reste l’amour ! Lui seul au final survivra…”, décrivent Guilhem Milhau et Jean-Pierre Squaglia.

Partenaires à la vie comme à la scène, Guilhem Milhau et Jean-Pierre Squaglia ont eu une première vie professionnelle dédiée à la santé. L’un était pharmacien, l’autre dentiste à Tahiti. Il y a dix ans, ils ont quitté leur métier et la Polynésie pour “changer de vie et voir du pays”. Guilhem Milhau a pris la direction du théâtre, Jean-Pierre Squaglia a préféré les arts plastiques. Ils ont fini par devenir clown et se sont retrouvés sur scène.

Ils ont notamment suivi l’école de Jango Edwards à Barcelone. C’est un comédien et clown de très grande renommée. “Il est l’un des plus grands clowns de la seconde partie du XXe siècle. Il a, par exemple, joué dans l’émission Nulle part ailleurs avec Antoine de Caunes et José Garcia, il a mis en scène l’Ultimate recital de Marianne James, et j’en passe. Pour pouvoir suivre ses cours, il m’a fait passer un entretien téléphonique”, raconte Guilhem Milhau.

À l’issue de l’entretien, Guilhem Milhau a été accepté à condition de venir avec son mari Jean-Pierre Squaglia. “Jango avait dû sentir que nous avions des choses à faire ensemble sur scène. C’est grâce à cette rencontre que Nonono et Eber sont nés, que notre spectacle Bee my baby a vu le jour.”

En 2019-2020, le couple a mis au point ses premiers sketches. “Lors du premier confinement, nous avons finalisé le spectacle sur la base des sketches emmagasinée avec pour objectif de le jouer au festival d’Avignon. Ce que nous avons fait.” En 2021, Nonono et Eber a joué Bee my baby douze fois à Avignon. “Nous l’avons présenté à Jango, mais aussi à l’école de San Francisco. Il a reçu un très bon accueil, au-delà de ce que nous espérions. Depuis, on se régale, on le joue partout, nous sommes allés au Costa Rica, au Panama et maintenant, Tahiti. Nous sommes vraiment heureux de pouvoir le proposer ici !

Pratique

Le 21 avril au Paradise à Papeete. Tarif : 1 000 Fcfp pour les + de 26 ans, 500 Fcfp pour les – de 26 ans. Les fonds seront entièrement reversés à l’association Cousins Cousines.

Le 7 mai à Haapiti à 19h30 au QG.

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 19 Avril 2022 à 19:54 | Lu 785 fois