Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un report des municipales qui arrange



Tahiti le 16 mars 2020 -  Le second tour des élections municipales a été reporté à une date ultérieure. L'annonce a été faite hier matin par le Président de la République, Emmanuel Macron, pour éviter la propagation du covid-19. Au fenua, plusieurs candidats ont pris cette mesure comme une bonne nouvelle.
Hier matin, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le report du second tour des municipales à une date ultérieure. Par contre, les résultats du premier tour sont “acquis”. Au travers d'un communiqué de presse, le haussariat précise que les listes pour les communes de plus de 1 000 habitants doivent toujours être déposées avant ce soir à 18 heures. Par contre, dans les communes de moins de 1 000 habitants, “aucune démarche n'est à effectuer” puisque “les candidatures sont automatiquement reportées pour le second tour”. Enfin, les candidats élus dimanche dès le premier tour peuvent convoquer leurs nouveaux conseils municipaux entre vendredi et dimanche pour procéder aux élections des maires et de leurs adjoints.

"Plus de temps pour se préparer"

La tête de liste de Na Manu Ura e Rua, Te Hono i te Tumu Nui Tony Géros, considère que le report du second tour permettra d’avoir “plus de temps pour se préparer afin de mettre toutes les chances de notre côté”. Le numéro deux du Tavini a d'ailleurs déposé sa liste au haussariat hier après-midi.
La tête de liste du Tapura no Moorea-Maiao, John Toromona, estime lui aussi que “les choses sont bien faites (…). Le tavana sortant sera dans l'obligation de présenter le compte financier au mois de mars et on va se rendre compte que la commune n'a plus d'argent”. John Toromona explique aussi que la chambre territoriale des comptes a rendu un rapport d’observation en janvier dernier et que les élus sortant de la commune de Moorea-Maiao sont toujours en attente de le recevoir.
Par contre du côté de la liste Mahina ia Hotu, Frédéric dit “Gougou” Fritch préfèrerait “terminer ces élections. (…) Si on reporte il n'y a plus aucun sens, autant aller jusqu'au bout. Si en France le taux d'abstention est élevé, ça les regarde. Mais ici, il vaut mieux continuer comme ça on en aura finit. Et si on reporte le second tour en juin, les électeurs ne vont pas venir”.

​Les rassemblements interdits

Au fenua, la grande majorité des partis politiques organisent, lors des élections, de grandes réunions publiques. Mais toujours pour éviter la propagation du covid-19, tout rassemblement de plus de cent personnes est désormais interdit au fenua. C'est une des mesures qui relève de “la gestion de l'ordre public”, a assuré le haut-commissaire Dominique Sorain. Tony Géros assure que son équipe n'a pas l'intention d'organiser de grandes réunions publiques, et que tous les prochains meetings devraient rester “familial”. “On est obligé de s'y astreindre pour protéger au mieux la population”. Gougou Fritch de son côté est clair. Il assure que sa liste n'avait de toutes façons pas l'intention d'organiser de grandes réunions publiques. “Nous allons aller dans les quartiers à la rencontre des électeurs”. Enfin John Toromona affirme qu'il voulait organiser une grande réunion avant les élections de dimanche, mais reconnaît qu'avec ces mesures “ce n'est plus possible”.
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Lundi 16 Mars 2020 à 18:46 | Lu 2512 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus