Tahiti Infos

Un quatrième groupe en gestation à l’Assemblée


PAPEETE, 5 mai 2015 - Les élus pro-Fritch envisagent la création d’un nouveau groupe parlementaire dès jeudi. Les présidences des commissions législatives doivent nécessairement être réparties en préambule de la prochaine séance de la session administrative de l'Assemblée.

Les élus frondeurs du Tahoera'a songent à provoquer la création d’un nouveau groupe d’au moins 14 représentants, dès jeudi, à l’entame de la deuxième séance de la session administrative de l’Assemblée.

Ce groupe parlementaire, que devrait présider Sylvana Puhetini, serait de fait partie-prenante dans la répartition des commissions intérieures de l’appareil législatif polynésien. Et, au gré des arrangements qu’ils mettront en place avec les groupes d’opposition, les frondeurs du Tahoera’a pourraient s’octroyer par ce biais les commissions de l’Economie, des institutions, de la Santé et probablement cinq des neuf commissions législatives à Tarahoi. Les autres commissions seraient alors laissées aux groupes d’opposition, en contrepartie de l'entente.

Ce Gentleman agreement sonnerait le glas de l’influence des pro-Flosse sur le travail parlementaire à Tarahoi, agravée par la perte d’initiative dans la commission de contrôle budgétaire et financier (CCBF) et sur la commission permanente, dont les membres sont désignés à la représentation proportionnelle des groupes, selon le système de la plus forte moyenne.

Mais pour l’instant rien n’est encore fait. "La décision sera prise jeudi matin", explique la représentante orange Sylvana Puhetini. "On s’interroge encore".

Le Tahoera'a Huira'atira tient ce mercredi soir un conseil politique à Erima officiellement pour faire le bilan des sénatoriales partielles ; mais il est probable que cette perspective sera abordée également, au moins pour convaincre les 24 élus encore fidèles à Gaston Flosse de le demeurer.

Depuis lundi, ils sont activement sollicités par les représentants frondeurs. "Il y en a quelques uns qui ont le cul entre deux chaises", constate sans détour un observateur de la vie politique locale.

"Une vaste opération de harcèlement s’est mise en route dès dimanche soir, dont sont victimes les élus du Tahoera’a Huiraatira. Plusieurs d’entre eux ont été convoqués à la présidence. Maniant la carotte et le bâton, le président Edouard Fritch tente de les courtiser (...)", dénonce un communiqué transmis en fin d'après-midi, mardi. "Le Tahoera’a Huiraatira exige que cessent immédiatement ces pressions insupportables sur nos élus. En accord avec les personnes concernées, il n’écarte pas de porter plainte pour chantage et harcèlement".

L’enjeu des élus pro-Fritch est non seulement de constituer une force nouvelle à l’Assemblée mais surtout de s’assurer qu’elle puisse réunir idéalement 21 représentants orange à terme, de manière à n’avoir à composer qu’avec les huit élus du bloc A Ti’a Porinetia pour parvenir à la majorité de 29.

Edouard Fritch a volontiers répondu à plusieurs questions à ce sujet, mardi matin en marge du comité de pilotage du contrat de projets Etat-Pays-Communes.

"On est dans un environnement politique. Et là, on parle de moyens", analyse de son côté Marcel Tuihani, en revenant sur l'enjeu des commissions intérieures. "Un président de commission dispose de moyens financiers pour pouvoir exercer ses fonctions. (…) A mon sens nous sommes encore dans une vision purement politicienne qui vise à désorganiser le fonctionnement du Tahoera’a Huira’atira, pour amorcer un processus qui tend à remettre en cause la gouvernance du parti", estime aussi ce très proche de Gaston Flosse.

Il se trouve en effet que chaque représentant sortant du groupe Tahoera’a emportera avec lui son allocation mensuelle en crédits collaborateurs. Sur celle-ci, chaque élu reverse mensuellement une part de 264.000 Fcfp au groupe orange. Et cette contribution est triple lorsqu’il s’agit d’un président de commission législative. La constitution d’un nouveau groupe de 14 élus, conjuguée avec la perte de toutes les présidences de commission législatives, coûterait ainsi un peu plus de 101 millions Fcfp au groupe Tahoera’a, en année pleine.

C'est-à-dire qu’en plus de priver les pro-Flosse de l’initiative sur les orientations législatives de l’Assemblée, en isolant un peu plus leur leader historique, ce nouveau groupe contribuerait activement à diminuer les moyens financiers du groupe Tahoera’a.

"Nous allons nous retrouver à l’Assemblée avec quatre groupes politiques sans qu’il n’y ait de véritable majorité", redoute Marcel Tuihani. "Je ne suis pas certains que cette perspective serve vraiment les intérêts de la collectivité. En politique, il faut travailler dans l’intérêt général".

Qu'importe, les frondeurs du Tahoera’a gonflent aujourd'hui leur assurance à la lueur du camouflet infligé dimanche au camp Flosse par les grands électeurs de Polynésie française.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 5 Mai 2015 à 17:03 | Lu 2529 fois
           



Commentaires

1.Posté par Gain le 05/05/2015 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez ! Basarder moi ce parti ! qu'on en parle plus !

2.Posté par matai le 06/05/2015 06:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

GF: Qui sème le vent récolte la tempête!

ah ah ,

et c'est le PR du pays qui mène le TEMPO...

Mate junior, arrêtes de mentir.à la population, ....avec tes mots creux et vides,...ca sent the end...


3.Posté par etienne le 06/05/2015 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plus de 30 ans que Fritch apprenait auprès de son mentor et il (Flosse) s’étonne que le dauphin se soit révélé un tigre!!!

4.Posté par Honu DEMER le 06/05/2015 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"il n’écarte pas de porter plainte pour chantage et harcèlement"...M.FRITCH a été élevé à bonne école et reproduit les méthodes qui lui ont été transmises. Il semble être bien déterminé à vouloir terrasser une bonne fois pour toute ses adversaires politiques qui ne l'ont pas épargné ces derniers mois...est-ce un juste retour des choses?
En tout état de cause, nous assistons à une manœuvre politicienne ou tous placent leurs pions pour ne pas perdre la face. Quant à porter plainte pour chantage et harcèlement, heureusement pour eux que le GIP n'existe plus car ils auraient vraiment su ce qu'était "chantage" et "harcèlement" venant des barbouzes.

5.Posté par McLeo le 06/05/2015 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ô rage, ô désespoir, ô VIEILLESSE ennemie,
n'ai-je donc tant vécu que pour cette "trahison" ?

6.Posté par Le Vieux le 06/05/2015 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà à quoi servent nos taxes, nos prélèvements et retenues. Cela sert à cela, à payer plus d’une cinquantaine de bons a riens, de minables qui ne font que jouer aux hommes politiques. Nous sommes tous responsable de ce désastre. C’est nous qui les avons élus. Vous avez aimé les Taui 1 & 2 !! Vous adorerez les 3 & 4. De belles soirées télévisées en perspectives pour savoir qui et pour et qui est contre, les pours mais qui votent contre, et les contres mais qui votent pour. Vous serez tout, ils vous expliqueront eux même en tahitien et en Français. Vous aussi avez la nausée ? Rendez votre carte électorale et demandez comme moi à être enlevé des listes. Pauvres Polynésiens. Vous problèmes, vos soucis celui de votre famille de vos enfants ils vomissent dessus.

7.Posté par tutua le 06/05/2015 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vers la fin du tahoeraa historique. Gaston a raté sa sortie, manque de réalisme et puis super condamné pour des affaires de corruption, il est temps que ça s'arrête, qu'il se cache au lieu de pleurer en public

8.Posté par Henri DOUDOUTE le 06/05/2015 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

riceclown1945
M.FRITCH mon cousin va jusqu'au bout de tes convictions, quelle plainte pour chantage et harcèlement ?
c'est du n'importe quoi avec des élus Tahoeraa, qui n'ont rien dans le cerveau à part dire oui au lion. Que représentent ces personnes du grand conseil du Tahoeraa, 60% sont des beni oui oui sans diplome et qui ont profité du système FLOSSE, malheuresement tu y as aussi accepté ces magouilles.Bon courage ta tâche est grande. Concernant notre président de l'assemblée, il faut qu'il dégage, tel père tel fils.

9.Posté par fiututafé le 06/05/2015 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BEN BEN BEN!!! Vous récoltez ce que vous avez semé PARDI!!!!...à les entendre ces pro flosse, ils n'ont pas l'air de comprendre ce qui se passe, il y a comme un petit vent de panique, on dirait.
Enfin!!! qu'on arrête de glorifier gaston, je pense qu'il mérite maintenant une bonne retraite...on va lui faire ce cadeau...
Vive fritch!!! faaitoito..

10.Posté par Roro LEBO le 07/05/2015 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Flosse attend pour voir ce que fera Le Pen ☺

11.Posté par emere cunning le 07/05/2015 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Roro Lebo & co,
Ola, ça suffit, G Flosse et JM Le Pen, rien à voir. Avec sa haine des immigrés/juifs, ses comptes et lingots cachés, JMLP ressemble à OT avec ses étrangers et ses revenus planqués, sans compter leurs rêves de souveraineté. Et s’il y en a qui sont à marier, c’est Marine et Edouard (peut-être un peu beaucoup "bronzé" pour la damoiselle) en ce qu’ils se démènent tous deux pour… tuer le père ! C’est dans la culture française (le roi est mort, vive le roi) et pas dans la nôtre où l’on respecte les metua. Enfin, je devrais dire, on les respectAIT. Eh oui, les temps et les hommes changent, sans compter que leur nouveau metua a dit « le changement c’est maintenant » pai mea ma.

12.Posté par Roro LEBO le 07/05/2015 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Je compare le même combat...
Quand il faut raccrocher, il le faut! à un certain âge ☺

13.Posté par emere cunning le 09/05/2015 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Roro,
Quand on aime son pays, on se bat pour lui jusqu'à la mort.

14.Posté par teivatane le 10/05/2015 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui a des paroles de fascho ?????

15.Posté par Roro LEBO le 10/05/2015 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
@ emere cunning
Pourquoi la retraite existe dans le monde?
Il fait laisser travailler la jeunesse... ♥

16.Posté par emere cunning le 10/05/2015 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Roro,
Je me doute bien que, toi et ton entourage, vous avez tous droit à la retraite et que ça puisse vous paraître inconcevable de ne pas s'arrêter un jour de travailler. Mais toi qui vis dans les îles (si je ne me trompe), tu as remarqué au moins qu'il y en a qui travaillent et meurent sur le "champ de bataille" ? Eh oui, ça aussi, ça existe dans le monde, et peut-être bien que ça sera de mal en pis. ANYWAY my dear, à 72 ans ou 82 ans, il n'y a pas d'heure ni d'âge pour les braves.
La jeunesse aussi a sa place à l'AT et au gouvernement. Et si tu ne l'as pas plus remarqué, c'est que tu ne veux rien voir.