Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Un premier cas Covid à Nuku Hiva



Marquises, le 9 octobre 2020 - Après Hiva Oa la semaine dernière, un premier cas de contamination au Covid-19 a été détecté sur l’île de Nuku Hiva, jusqu'alors épargnée par le virus.
 
Un premier cas Covid a été détecté à Nuku Hiva, aux Marquises. De retour de Tahiti le 1er octobre, une résidente de Taiohae a effectué un auto-test le 5 octobre qui s'est avéré positif. Contactée par le personnel de santé, la jeune femme qui est restée asymptomatique pendant plusieurs jours, a dû se rendre à l’hôpital de Taiohae ou un nouveau test a été effectué par le personnel soignant dans des conditions optimales. Le résultat de ce test devrait être connu d’ici quelques jours, dès lors que l’institut Malardé l’aura analysé. Pour l’heure, la personne en question et son époux sont isolés à leur domicile. Le personnel de l’hôpital de Nuku Hiva tente actuellement de retrouver toutes les personnes ayant été en contact avec la personne contaminée afin de les tester et de détecter d’éventuels autres cas de Covid-19.
 
Le maire de Nuku Hiva, Benoit Kautai, a informé ce jeudi la population de l’archipel de la situation à travers un communiqué diffusé sur les ondes de Radio Marquises : "Cette situation nous rappelle que nous devons être très vigilants. Il est notamment recommandé aux personnes revenant de Tahiti de se faire tester, de rester confinées pendant au moins sept jours et d’éviter tout contact avec d’autres personnes."

Dans l'attente de tests rapides

Pour les Marquisiens se rendant à Tahiti, majoritairement des personnes en évacuation sanitaire, certaines demandes sont difficiles à respecter, notamment celle concernant le test au retour de Tahiti, puisque le coût de ce dernier s’élève à 25 000 Fcfp par personne. Un montant dont peu de personnes peuvent s’acquitter. C’est pourquoi le maire de Nuku Hiva et la directrice de l’hôpital de Nuku Hiva, Murielle Arondeau, espèrent vivement que des tests rapides et moins coûteux seront prochainement acheminés par le Pays vers l’hôpital marquisien.
 
Par ailleurs, même si pour l’heure il n’est pas prévu que les patients atteints du virus séjournent de façon prolongée à l’hôpital de Nuku Hiva, les équipes médicales ont dû réfléchir à cette éventualité malgré tout. C’est pourquoi l’organisation des soins a elle aussi été revue la semaine dernière, ainsi que le protocole d’admission des malades. Des équipements adaptés à la prise en charge du virus ont aussi été déplacés au sein de l’unité de chimiothérapie de l’hôpital. Ainsi, l’unité dispose désormais d’un box de réanimation, équipé spécialement pour les malades en grande détresse respiratoire. En cas d’urgence quatre autres box du même type peuvent encore être installés.
 
Une salle d’attente a aussi été équipée de cinq respirateurs destinés à des patients en besoin d’oxygène sans nécessité d’hospitalisation et deux des nouveaux médecins en poste à Nuku Hiva viennent d’effectuer plusieurs mois de travail au sein d’une unité de réanimation "spéciale covid" au sein d’un grand hôpital métropolitain. De quoi rassurer, un peu, la population locale.

Rédigé par Marie Laure le Vendredi 9 Octobre 2020 à 15:16 | Lu 1419 fois

Tags : CORONAVIRUS





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus