Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un nouveau pont d'une voie à Motu Uta



Un nouveau pont routier à une voie va être construit pour les convois de plus de 35 tonnes.
Un nouveau pont routier à une voie va être construit pour les convois de plus de 35 tonnes.
Papeete, le 5 janvier 2018 - Le président de la Polynésie Edouard Fritch et plusieurs membres du gouvernement étaient vendredi en visite au Port autonome de Papeete pour discuter des grands projets. Au programme, l'aménagement de la Place Jacques Chirac, le terminal de croisière, mais également la construction d'un pont d'une voie à côté du pont de Motu Uta déjà existant.


"Les opérations sont importantes, car nous sommes arrivés à un point où la direction du Port autonome a besoin de l'agrément du gouvernement pour examiner les prochains aménagements du port de Papeete. Près de 5000 emplois, 25 milliards de masses salariales tournent autour du port, il faut donc prévoir l’avenir", explique Edouard Fritch, le Président de la Polynésie française.
Et effectivement, l'année 2018 va être chargée pour le Port autonome. "Véritable poumon de Tahiti", selon son directeur Georges Puchon, qui a prévu de consacrer à ces projets "2 milliards 650 sur fonds propres, grâce à la bonne santé financière de l'établissement".
Et cela va commencer dès ce mois-ci avec les débuts de travaux du pont Motu Uta.
En effet, un nouveau pont routier à une voie va être réalisé à côté du pont à deux voies déjà existant. Cette construction est rendue nécessaire, car le pont actuel ne peut supporter que des convois de 35 tonnes, hors le transport de très lourds convois se multiplie. "L'extension du pont va permettre aux convois de plus de 35 tonnes de pouvoir traverser le chenal sans bloquer la circulation comme c'est le cas aujourd'hui", explique Georges Puchon.
Concrètement, "ce pont sera constitué de quatre travées indépendantes de 24 mètres de portée chacune, et sera d’une structure identique à celle existante déjà. Le nouveau pont aura une capacité de 60 tonnes. Deux bretelles sont créées de part et d’autre du nouveau pont. Elles nécessitent la réalisation de terrassements et d’un ouvrage de soutènement", selon le Port autonome. Il devrait être opérationnel en octobre 2018 pour un montant de 600 millions de francs.


L'AMENAGEMENT DE LA PLACE JACQUES CHIRAC OUVERTE EN JUIN 2020

L'autre grand projet est l'aménagement à l’arrière du rond-point Jacques Chirac à Papeete, entre les jardins de Paofai et la marina. Les entreprises ont jusqu'au 12 février pour répondre à l'appel d'offre. Cet espace va devenir un véritable lieu de vie et va être complètement repensé. Il devra comprendre des restaurants, des chemins de promenades arborés, des espaces verts, des zones de loisirs et des bureaux modernes. Une pirogue traditionnelle en taille réelle sera installée pour rendre hommage à la navigation ancestrale. Le chantier doit débuter en avril et être ouverte en juin 2020. Le coût total est estimé à 900 millions de francs.

Face à l'augmentation du tourisme de croisière, la construction d'un nouveau terminal moderne doit permettre d'accueillir davantage de paquebots tête de ligne de 2 000 passagers.
L'appel d'offre, selon le directeur du Port "doit se faire en avril, quant au permis de construire, il vient juste d'être déposé".
Une passerelle piétonne dimensionnée comme une promenade, avec 6 mètres de largeur, verra le jour en hauteur pour que les passagers puissent accéder directement au marché. Les roulottes de la place Vaiete resteront à leur place. Le coût total des travaux de ce terminal est estimé à 1,1 milliard de francs.

Outre ses trois grands projets sur les rails, "des perspectives concernant la marina et le redimensionnement de la gare maritime de vairae de Moorea, l'aménagement de la baie Phaéton et le projet de développer des parkings supplémentaires pour la gare maritime et le terminal de croisière ont également été évoqués. Le président nous a donné quelques orientations", précise le directeur du Port.
Enfin, le Port autonome de Papeete va "également hériter à partir du 1er février de la gestion du Port d'Uturoa avec des possibilités sur le réaménagement, les extensions", explique le Président de la Polynésie française.

Rédigé par Pauline Stasi le Vendredi 5 Janvier 2018 à 16:14 | Lu 2759 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués