Tahiti Infos

Un niveau trop relevé pour Osmont et Kelley en Coupe Davis


Heve Kelley et Gillian Osmont (au centre) ont vécu une expérience difficile en Coupe Davis au San Salvador avec la sélection Pacific Oceania.
Heve Kelley et Gillian Osmont (au centre) ont vécu une expérience difficile en Coupe Davis au San Salvador avec la sélection Pacific Oceania.
Tahiti, le 4 février 2024 - La sélection Pacific Oceania a disputé un match de Coupe Davis au San Salvador vendredi et samedi au titre de la 2e division de l’épreuve. Titulaires en simples, Gillian Osmont et Heve Kelley ont été sévèrement battus par des joueurs d’un bon niveau international. Heve Kelley s’est également incliné en double. Succès en revanche pour Ruth Manea qui a été réélue samedi à la tête de la Fédération tahitienne de tennis à l’unanimité des votants.
 
Le challenge s’annonçait très relevé pour Gillian Osmont et Heve Kelley, les deux Tahitiens membres de la sélection de tennis de Pacific Oceania avec le Ni-Vanuatu Clément Mainguy et le Tongien Matavao Fanguna nommé capitaine d’équipe. Gillian Osmont et Heve Kelley avaient déjà participé à la Coupe Davis par le passé avec l’équipe océanienne, mais jamais au niveau du groupe 2 mondial.
 
Gillian Osmont avait fait le déplacement en juillet dernier au Sri Lanka pour la Coupe Davis au titre de la 3e division de la zone Asie/Pacifique et il avait joué un rôle dans la promotion de son équipe en 2e division en jouant deux matchs et en obtenant une victoire. Mais vendredi et samedi, le niveau des adversaires était bien plus relevé en Amérique centrale. Habituel titulaire de la sélection océanienne, Clément Mainguy n’a pas joué, sans doute blessé, ce qui a entraîné la titularisation de Gillian Osmont et Heve Kelley lors des deux premiers matchs de simples face au San Salvador.
 
Gillian Osmont a ouvert la rencontre vendredi sur le terrain de Santa Tecla face à Diego Duran, positionné 521e à l’ATP, le classement professionnel mondial. Le Tahitien a résisté un set (3-6) avant d’exploser (0-6) dans le deuxième. Même constat pour Heve Kelley face à Marcelo Arevalo (498e à l’ATP), le natif de Moorea étant laminé (0-6) dans le premier set avant de réagir un peu dans le deuxième (2-6). Gilian Osmont remettait ça en double samedi avec Matavao Fanguna face à Arévalo et Cruz et la défaite était de nouveau sévère (3-6, 1-6). Il faut souligner que Marcelo Arévalo est classé 20e en double à l’ATP et qu’il a disputé un huitième de finale avec le Croate Pave Pavic au récent Open d’Australie. La rencontre étant perdue à 3-0, Matavao Fanguna a remplacé Gillian Osmont lors du 3e match de simples, samedi, et s’est incliné 6-0, 6-3 face au remplaçant Juan Fuentes. La marche était trop haute pour l’équipe de Pacific Oceania et pour Gillian Osmont et Heve Kelley. 

Ruth Manea reconduite pour quatre ans
 
Un autre Kelley sera en lice en Coupe Davis avec la sélection Pacific Oceania, mais celle des juniors. Hiva, le jeune frère de Heve, a été sélectionné par la Fédération océanienne ainsi que Keanu Lei Foc, le Samoan Darius Carruthers accompagnant les deux Tahitiens au sein d’une sélection dirigée par Gilles de Gouy domicilié en Nouvelle-Zélande mais qui a longtemps vécu à Tahiti, où il fut un temps le numéro 1 du tennis local. La sélection océanienne sera en lice à Colombo au Sri Lanka du 19 au 24 février parmi les 23 nations en compétition.
 
Pendant que Gillian Osmont et Heve Kelley suaient sur les courts salvadoriens, la Fédération tahitienne de tennis procédait samedi matin au complexe de Fautaua à son assemblée générale élective. Une seule candidate en course, Ruth Manea, la présidente en exercice qui s’engageait pour un 3e mandat consécutif. Et comme dans bien d’autres fédérations en cette période d’élections, les clubs locaux de tennis ont privilégié la stabilité. Ruth Manea a fait carton plein en obtenant 72 voix pour 72 votants. À noter que les clubs ont répondu présents et ils seront d’ailleurs tous représentés au sein du conseil fédéral où figurent Wilfred Sacault (1er vice-président), Alain Siu (2e vice-président), Olivier Mothe, Carine Montas qui donne ainsi du poids au beach tennis, Jacky Baudrin et Keali Lei Foc.
 
L’après-midi de samedi aura également été festive à Fautaua avec la remise des prix des Championnats de Polynésie de simples, de doubles et des Interclubs. Champion de Polynésie en titre, Heve Kelley n’était bien sûr pas présent. Prochain rendez-vous sur les courts du 17 au 23 février avec les Championnats de Polynésie jeunes 2024.
 
Patrice Bastian

Rédigé par Patrice Bastian le Dimanche 4 Février 2024 à 19:31 | Lu 1784 fois