Tahiti Infos

Un marathon d'erreurs et de polémiques


Tahiti le 17 août 2023. La délégation tahitienne présente aux Championnats du monde de va’a marathon cette semaine à Samoa vit entre satisfaction et déboires.
 
Trois médailles d’or pour les couleurs tahitiennes avec les victoires de Hakatini Huuti (V1 cadets), Gervais Aumeran (V1 Para VL3) et Allgower Maruae (V1 Para VLA), mais deux déclassements pour pénalité de la première à la deuxième place pour le V6 juniors féminins et Nateahi Sommers en V1 cadettes. La grogne gagne dans le camp tahitien.
 
Dominateur sur le plan d’eau de Apia dans les courses où ils sont engagés, les Tahitiens sont en revanche maltraités en coulisse. Premier exemple, le déclassement du V6 juniors féminin vainqueur mardi et qui apprend le lendemain matin qu’il écope de deux minutes de pénalité à la suite d'une réclamation néo-zélandaise pour un refus de priorité dans la première moitié de course qui n’apparait pas évident sur les images diffusées.
 
Les Tahitiennes avaient en effet une demi-longueur d’avance au passage d’une bouée et ne semblaient pas tasser les Néo-Zélandaises qui arrivaient à l’intérieur. L’équipage d’EDT s'était imposé avec 1’27’’ d’avance sur les néo-zélandaises, mais pénalisé de deux minutes par le comité organisateur, il rétrogradait à la 2e place.
 
Quelques heures plus tard, Nateahi Sommers, la cadette d’EDT, était victime de la même mésaventure. Vainqueur de la course V1 cadettes en 1h12’37’’ avec 1’21’’ d’avance sur la Néo-Zélandaise, Hinaka Booking, Nateahi Sommers écope à son tour d’une pénalité de deux minutes à la suite d'une réclamation de la commission de sécurité de la Fédération internationale de va’a. Conséquence, la jeune rameuse d’EDT perdait son titre de championne du monde au profit de Hinaka Booking.
 
Ces deux décisions ont ajouté au ressentiment de la sélection tahitienne qui s’était déjà posé des questions lundi et mardi lorsque les V1 de Teanavai Pahuiri et de Temauarii Tauraa ont cassé en course alors que tous deux étaient candidats au podium.
 
Les juniors féminines et Nateahi Sommers ont exprimé leur mécontentement en tournant le dos aux Néo-Zélandaises lorsqu’elles sont montées sur la 2e marche du podium. Leur déception et leur colère étaient partagées par toute la délégation tahitienne comme l’a confirmé Alfred Mata, le vice-président de la Fédération tahitienne de va’a au micro de nos confrères de TNTV : “On a vraiment le sentiment d’être victime de décisions injustes et même arbitraires qui jouent en faveur de la Nouvelle-Zélande. On nous fournit des va’a qui cassent. Quand on gagne, on nous pénalise parfois pour des motifs nébuleux. Il est normal que l’on se pose des questions quant à l‘équité des Championnats du monde”.
 
Et les Tahitiens ne sont pas les seuls à monter au créneau, d’autres délégations ont en effet dénoncé la vétusté des va’a et des pénalités très discutables.   

​Des sourires quand même

Les deux va’a féminins déclassés, les deux V1 hommes qui cassent, ce sont des médailles d’or qui s’envolent pour Tahiti. La journée de mercredi a heureusement apporté son lot de consolation pour la délégation tahitienne qui a décroché trois médailles d’or. Si le V6 open dames n’a pu faire mieux que 11e, Hakatini Huuti, jeune rameur d’EDT s’est imposé en V1 cadets. Les deux handisports Gervais Aumeran et Allgower Maruae ont tous deux étés aussi victorieux en VL3 et VL4.
 
L’embellie tahitienne s’est poursuivie jeudi, jour de clôture du championnat du monde avec le succès de Roland Teahui en V1 vétérans hommes 50 ans. Et des médailles voire des titres étaient encore espérées hier dans l’après-midi lors des deux dernières courses du mondial avec le V6 open hommes en apothéose. Avec sept médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze à l’heure actuelle, Tahiti, qui est parti aux Samoa avec une délégation réduite, a déjà réussi son Mondial, ce qui ne doit sans doute pas atténuer le sentiment d’avoir été spolié de plusieurs médailles d’or pour des raisons nébuleuses. D’autres délégations se sont également estimées lésées.
 
La Fédération internationale de va’a se doit, si elle en a le vœu, de revoir sa copie et celle des organisateurs samoans.

Résultats
 
Mercredi
*V1 cadettes (12 km)
1. Hineka Booking (NZ) 1 h 13’ 58’’
2. Nateahi Sommers (Tah) 1 h 14’ 37’’ (2’ 00’’ de pénalité)   
*V6 open dames (24 km)
1. USA 2 h 04’ 19’’
11. Tahiti 2 h 20’ 07’’              
*V1 cadets (12 km)
1. Hakatini Huuti (Tah) 1 h 03’ 16’’ 
*V1 Para va’a VL3 (12 km)
1. Gervais Aumeran (Tah) 1 h 02’ 24’’
*V1 Para va’a VL4 (12 km)
1. Allgower Maruae (Tah) 1 h 11’ 44’’
 
Jeudi
*V1 vétérans hommes 50 ans (16 km)
1. Roland Teahui (Tah) 1 h 23’ 49’’    ATN
A venir
*V1 vétérans hommes 60 ans (16 km)
-Camille Pautehea (Tah)
*V6 open hommes (24 km)
-Tahiti  
NB : jours de Tahiti
 

Rédigé par Patrice Bastian le Jeudi 17 Août 2023 à 17:54 | Lu 9189 fois