Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un logement décent pour 60 familles à Faa'a



Le ministre du Logement a remis les clés de leur nouvel appartement à 60 familles. Il était entouré de représentants de la mairie de Faa'a et de l'OPH.
Le ministre du Logement a remis les clés de leur nouvel appartement à 60 familles. Il était entouré de représentants de la mairie de Faa'a et de l'OPH.
FAA'A, le 1er décembre 2017. Soixante familles de Faa'a ont reçu les clés de leur nouveau logement ce vendredi matin. Un soulagement pour ces parents et enfants dont beaucoup vivaient jusqu'ici dans une importante promiscuité.
texte


Elvina possède depuis ce vendredi matin les clés de son nouvel appartement dans la résidence les Hauts de Teroma. Jusqu'ici, elle habitait quelques centaines de mètres plus bas, chez sa grand-mère. "On était une dizaine à habiter dans son appartement, qui a trois chambres". Désormais, elle sera avec son tane, son bébé, sa maman et sa petite sœur à vivre dans un appartement de deux chambres. "C'est très moderne", s'est-elle réjouie en entrant dans son nouveau logement. Son appartement fait partie des 60 logements sociaux qui ont été officiellement remis ce vendredi matin.
Tout en haut de Heiri, à Faa'a, ces 60 logements sont répartis dans six bâtiments distincts. Chaque logement dispose d'un petit jardin privatif, d'une terrasse, d'une buanderie extérieure et d'un garage couvert.
Un espace communautaire sera réalisé au centre de la résidence ; celui-ci comprendra un local associatif avec sanitaire, une aire de jeux avec revêtements souples pour les petits, un espace jardin partagé, un espace street work out, un terrain de volley-ball et deux boulodromes pour les plus grands.

1.3 milliard de Fcfp

L'opération a coûté au total 1.3 milliard de Fcfp. Cette somme a été financée à 80 % par le Pays (1 105millions de Fcfp) et à 20 % par l'OPH (240 millions de Fcfp), qui a réalisé un emprunt auprès de l'Agence française de développement.
Les logements sont principalement des F3, F4 ou F5. Les loyers vont de 36 1000 à 67 600 Fcfp. "Le poids du loyer facturé à chaque ménage pourra être diminué au moyen de l'aide familiale au logement servie par le budget du ministère de la Solidarité et qui aujourd'hui peut laisser a minima à la charge du locataire en raison de ses revenus et de la composition familiale, 5 000 Fcfp plus les charges", indique l'Office polynésien de l'habitat.
Simone, aujourd'hui veuve, habitera avec ses trois enfants, dans ce nouveau lotissement. Grâce aux aides, son loyer sera d'environ 11 000 Fcfp. "On pourra s'en sortir pour payer", dit-elle.
Aujourd'hui, plusieurs milliers de demandes de logements sociaux sont en attente. A Faa'a, il y a 570 familles qui ont émis leur souhait d'obtenir un logement..
Pour conclure la remise des clés, le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, a adressé un premier cadeau aux nouveaux locataires : "Nous sommes le 1er décembre", les interpelle-t-il. "Eh bien, vous commencerez à payer que le 1er janvier". Sourires aux lèvres, chacun va prendre possession de son appartement, serrant fermement ses nouvelles clés.

Jean-Christophe Bouissou, ministre du Logement

L'opération a  coûté au total 1.3 milliard de Fcfp. Cette somme a été financée à 80 % par le Pays et à 20 % par l'OPH.
L'opération a coûté au total 1.3 milliard de Fcfp. Cette somme a été financée à 80 % par le Pays et à 20 % par l'OPH.
"3 000 logements en trois ans"


Plusieurs milliers de Polynésiens sont en attente de logements, comment allez-vous répondre à ces forts besoins dans les prochaines années ?

"Le gouvernement a un plan de construction de 3000 logements. Nous avons décidé de faire appel aux investisseurs privés, à travers ce qu'on appelle la vente en l'état futur d'achèvement. Nous avons décidé d'acheter 200 logements chaque année sur les cinq prochaines années, ce qui représente 1000 logements.
Si on ajoute les 200 logements en groupés construits chaque année par l'OPH et, pour la classe sociale intermédiaire, les opérateurs de logements sociaux privés qui réalisent 600 logements par an. Il y a tout ce qu'on fait en matière de construction individuelle : les fare OPH,… tout cela représente 1000 logements. Sur trois ans, cela fait 3000 logements. Il faudra continuer à augmenter notre cadence de construction.

Quels seront les temps forts en 2018 en matière de logements sociaux ?
"Ce sont les constructions qui se terminent avec le domaine Labbé, la remise des clés sur Paea, pour l'opération Vaitupa 2, d'autres opérations sur Faa'a. Il y aura aussi le lancement de nouvelles opérations comme à Taravao avec 30 logements ou à Papara où une quarantaine de logements est prévue. A Mahina, la construction de 60 logements sera lancée sur le domaine Amoe.

Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 1 Décembre 2017 à 14:35 | Lu 4007 fois

Tags : LOGEMENT, SOCIAL





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Octobre 2018 - 18:51 Fatigué, il finit sa course dans un mur

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués