Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un livre original sur les bataillons venus du Pacifique



TAHITI, le 3 septembre 2020 - Bruno Algan a écrit et publié un livre intitulé Les Trois bataillons (venus) du Pacifique. Un livre, rédigé sur la base de ses lectures et recherches, qui revient sur le parcours des troupes françaises du Pacifique, hawaïennes et maori pendant la seconde guerre mondiale.

Le livre de Bruno Algan a ceci d’original qu’il ne parle pas des hommes, mais des troupes. "Il existe déjà un ouvrage remarquable et complet sur les vétérans. J’ai donc souhaité élargir le sujet en m’intéressant aux unités de Nouvelle-Zélande, Hawaii, Polynésie et Nouvelle-Calédonie."

L’auteur a restitué le parcours des trois bataillons issus du triangle polynésien, élargissant de ce fait la perspective historique. Son objectif ? "Que l’histoire soit mieux connue."

Bruno Algan a replacé les éléments dans le contexte politico-stratégique de l’époque. Il a replacé les bataillons dans le cadre des unités divisionnaires et des armées auxquelles ils étaient rattachés, avec les péripéties qu’ils ont traversées et dans le contexte politico-stratégique fluctuant du conflit.

"Les relations difficiles entre le général De Gaulle, Churchill et Roosevelt ont eu des impacts sur les bataillons et leurs déplacements", assure Bruno Algan qui met au jour quelques-unes de ces conséquences.

Enfin, tout au long de ses travaux, Bruno Algan n’a eu de cesse de savoir si les hommes venus d’Océanie avaient pu avoir des opportunités de rencontres sur les différents théâtres d’opérations en Afrique du nord, en Italie et en France ou bien dans différentes villes libérées par les alliés.

Ces opportunités existent, mais aucun homme, aucun écrit, aucun récit ne témoigne pour l’instant de rencontres.

Premiers tirs

Au fil des pages le lecteur découvrira que les premiers Océaniens à subir le feu de l’ennemi ont été les soldats du 28e Bataillon maori de la 2e division néo-zélandaise en avril 1941. Puis, que c’est l’année 1942 qui fut la plus intense pour deux des trois bataillons océaniens (le maori et le français du Pacifique).

Ou bien encore qu’un seul bataillon océanien combattait encore en 1945. Le 100e Bataillon de Hawaii a été rappelé sur le front italien par le général Clark qui avait "grandement apprécié ses qualités à Salerne et Monte Cassino".

L’auteur a choisi, pour les besoins de la narration historique, une segmentation de la guerre par périodes biennales. C'est l’ensemble de ses lectures et recherches qui permet la publication d’un ouvrage fouillé.

Sa sortie marque le 80e anniversaire du ralliement de l’Océanie française au général De Gaulle ainsi que celui de l’appel fondateur à la formation du futur Bataillon du Pacifique. "Le 3 septembre correspond à la constitution du corps expéditionnaire du Pacifique, c’est l’acte fondateur du bataillon du Pacifique", précise l’auteur.

Le 28e Bataillon maori a été constitué en Nouvelle-Zélande dès octobre 1939, le 100e Bataillon d’Hawaii a été formé à Honolulu en mai 1942. Le 2 septembre 1940, les Établissements français d'Océanie devenaient l’un des tout premiers territoires à rejoindre le mouvement fondé par le général De Gaulle le 18 juin précédent.

Tous ces éléments sont à retrouver dans Les Trois bataillons (venus) du Pacifique disponible à Odyssey et chez Klima.

Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 3 Septembre 2020 à 15:29 | Lu 776 fois

Tags : bruno algan





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Octobre 2020 - 15:28 Ca rame fort pour Viper

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus