Tahiti Infos

Un homme en garde à vue après avoir inventé l'enlèvement de sa compagne


Un homme en garde à vue après avoir inventé l'enlèvement de sa compagne
Tahiti, le 20 juillet 2023 - Un homme de 20 ans s'est présenté à la gendarmerie le 18 juillet pour expliquer que sa compagne mineure était séquestrée. Alors que les forces de l'ordre s'étaient mobilisées pour retrouver la jeune femme, il a finalement avoué qu'il avait tout inventé. Placé en garde à vue puis libéré, l'individu sera prochainement jugé pour dénonciation mensongère. 

L'histoire aurait pu sembler cocasse si elle n'avait pas nécessité une importante mobilisation des forces de l'ordre. Un homme de 20 ans a été placé en garde à vue mercredi à la gendarmerie de Taravao dans le cadre d'une enquête portant sur une dénonciation mensongère. La veille, l'individu s'était présenté à la brigade pour expliquer qu'il venait de recevoir des messages inquiétants de sa compagne, une mineure de 17 ans, selon lesquels la jeune femme était séquestrée. Des gendarmes de différentes brigades de Tahiti et de la brigade de recherches avaient alors été mobilisés pour retrouver la compagne du plaignant.
 
Or, mercredi, la jeune femme s'est elle-même présentée à la gendarmerie pour indiquer qu'elle n'avait été victime d'aucune violence ou séquestration. De nouveau entendu, son compagnon a avoué qu'il avait tout inventé en expliquant notamment qu'il avait les codes d'accès de la messagerie Facebook de la jeune femme et qu'il s'était donc lui-même envoyé les messages. L'individu a mis ses actes sur le compte de la jalousie car sa compagne souhaite le quitter. Remis en liberté au terme de sa garde à vue, l'intéressé sera prochainement jugé par le tribunal correctionnel pour “dénonciation mensongère à une autorité judiciaire ou administrative ayant entraîné des recherches inutiles”. Il encourt six mois de prison et une amende de 890 000 francs. 
 

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 20 Juillet 2023 à 17:33 | Lu 4528 fois