Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Un hommage à Eddy à Ta'ahiamanu



Moorea, le 19 avril 2021 – Des représentants de la commune de Moorea et la famille du jeune Eddy Jarman ont rendu hommage lundi après-midi sur la plage de Ta'ahiamanu à l'adolescent de 14 ans décédé l'an dernier après avoir été percuté par un bateau.
 
La commune de Moorea-Maiao a organisé lundi après-midi une cérémonie en hommage au jeune touriste anglais Eddy Jarman, décédé le 9 août 2020 après avoir été percuté par un bateau alors qu'il faisait du snorkeling sur la plage de Ta'ahiamanu. Après le décès du jeune garçon de 14 ans, sa famille souhaitait un geste commémoratif de la commune et surtout davantage de prévention contre les dangers sur le plan d'eau.
 
Si des projets de stèle ou de banc ont été évoqués, la commune a finalement opté pour la plantation d'un 'ati mis en terre juste devant le lieu du drame sur la plage publique. La cérémonie intimiste, particulièrement chargée en émotion, a rassemblé quelques élus de la commune, des pompiers et agents communaux présents aux côté des parents et de la sœur du jeune garçon.

“Respecter les règles”

Avant que ne retentissent des chants et prières, la mère du jeune garçon a prononcé quelques mots, remerciant le geste du conseil municipal mais regrettant que les choses n'aillent pas plus vite du côté de la réglementation. La première adjointe au maire de Moorea, Elsa Keck, était présente sur place. Elle a assuré que ce drame avait permis la prise en compte de mesures de sécurité, notamment sur la vitesse des bateaux, dans la révision du Plan de gestion de l'espace maritime (PGEM) de Moorea-Maiao actuellement en cours.
 
“Tout le monde doit respecter les règles”, a conclu la mère d'Eddy sur la plage de Ta'ahiamanu. “Les navigateurs doivent aller là où ils sont autorisés à aller. Même si le but n'est pas de pointer du doigt la responsabilité de tel ou tel. Le but c'est que tous, nous nous respections les uns et les autres.”


Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Lundi 19 Avril 2021 à 21:24 | Lu 1850 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Mai 2021 - 17:31 Fakarava : Entre eau bénite et eau salée

Jeudi 6 Mai 2021 - 21:31 Le ‘ori Tahiti à la fête en juin

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus