Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Un deuxième plan Sargasses d'ici fin 2021



Paris, France | AFP | mardi 20/07/2021 - La ministre déléguée Emmanuelle Wargon a annoncé mardi le lancement d'un deuxième plan sargasses d'ici la fin de l'année pour lutter contre l'invasion de ces algues en Martinique et en Guadeloupe, qui constitue "un problème sanitaire majeur, et nuit également au tourisme".

"Le gouvernement que je représente, et bien sûr le ministre de l'Outre-Mer sont tout à fait prêts à présenter et préparer un deuxième plan sargasses qui a vocation à être publié d'ici la fin de l'année 2021", a déclaré Mme Wargon devant l'Assemblée nationale, en réponse à une question de la députée de Martinique, Josette Manin.

Ce plan devra permettre d'"améliorer encore la collecte et le traitement avant échouement, notamment avec des barrages proche des côtes, voire un broyage en mer qui a vocation à mieux utiliser les résultats des projets de recherche et d'innovation et de faire avancer la connaissance en matière de santé", a indiqué la ministre déléguée.

Il s'agira également de "sécuriser les règles de financement de la solidarité nationale pour avoir des financements plus pérenne". 

"La concertation locale sur ce plan sera lancée dès la rentrée, c'est donc avec les élus locaux, les élus de nos territoires, les communes en première ligne, que ce plan sera et lancé", a-t-elle assurée.

Le gouvernement a mis en place un premier plan de lutte contre les Sargasses en 2018, qui a bénéficié de "11 millions d'euros de financements de l'Etat" pour les équipements et les opérations de collecte, a rappelé Mme Wargon.

Ce plan a selon elle également permis la mise en place d'un réseau de suivi et de prévision des échouements et a surtout "rendu possible un effort important en matière de recherche et d'innovation avec l'Agence nationale de la recherche (ANR) à hauteur de 8,5 millions d'euros en 2019".

Ces algues, qui prolifèrent dans la région caribéenne depuis 2011, dégagent quand elles pourrissent sur le rivage des émanations nauséabondes et toxiques qui dérangent les riverains et découragent les touristes.

le Mercredi 21 Juillet 2021 à 02:59 | Lu 136 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Juillet 2021 - 06:17 Covid: la métropole sous tension

Vendredi 30 Juillet 2021 - 06:06 Emmanuel Macron est arrivé au Fort de Brégançon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus