Tahiti Infos

Un deuxième parrain corse pour Oscar Temaru


Un deuxième parrain corse pour Oscar Temaru
PARIS, le 3 mars 2017. Le Conseil constitutionnel a publié ce vendredi une nouvelle liste de parrainages en faveur des candidats à la Présidentielle 2017. Oscar Temaru a obtenu un deuxième parrainage. Comme le premier, il vient de Corse. Il s'agit du maire Jean-Toussaint Poli.

Le Conseil constitutionnel a dévoilé ce vendredi la suite de la liste des parrainages pour la prochaine présidentielle. Oscar Temaru a obtenu un deuxième parrainage. Il s'agit du maire de Ambiegna (Corse du Sud) Jean-Toussaint Poli, qui est aussi membre du Syndicat des travailleurs corses.

Le leader souverainiste polynésien, Oscar Temaru, recueille ainsi un deuxième parrainage venu de Corse. Mercredi, c'est Jean-Marc Rodriguez, maire de Poggio-di-Venaco en Haute-Corse qui était le premier parrainage en faveur du candidat de la décolonisation.

Pour le moment, aucun parrainage venu de Polynésie n'a encore été validé. Les parrainages pourront être transmis au Conseil constitutionnel à partir de la publication du décret de convocation des électeurs et jusqu'au vendredi 17 mars à 18H00.

Tous les parrainages


Nombre de parrainages par candidat


Parrainage : comment ça marche ?

Pour être candidat à l'élection présidentielle, il faut obligatoirement avoir obtenu 500 parrainages d'élus habilités. D'importantes modifications du dispositif destiné à limiter le nombre de prétendants ont cependant été introduites depuis le précédent scrutin de 2012.

Principal changement, dans un souci de transparence, la liste intégrale des élus ayant parrainé un candidat sera désormais publiée (au lieu de 500 noms tirés au sort).

Les parrainages seront rendus publics deux fois par semaine, les mardi et vendredi, par le Conseil constitutionnel durant la période concernée, et non plus après l'établissement de la liste définitive des candidats, pour éviter tout faux suspense sur la quête des signatures.

La période de "parrainage" débutera le lendemain de la publication du décret convoquant les électeurs, vers le 20 février.

Les élus autorisés à parrainer doivent provenir d'au moins 30 départements ou collectivités d'outre-mer, sans qu'aucun de ces derniers ne puisse fournir plus de 10% du total, soit 50 parrainages maximum par département.

Ce sont les députés et sénateurs, députés européens, conseillers régionaux, conseillers départementaux, conseillers de Paris, maires, présidents de structures intercommunales, membres élus de l'Assemblée des Français de l'étranger... Ils devront désormais transmettre leur parrainage directement au Conseil constitutionnel par voie postale, alors qu'ils pouvaient auparavant le remettre au candidat.

Au total, les candidats peuvent chercher une signature auprès d'un vivier théorique de quelque 45 000 élus. Mais chaque élu ne peut fournir qu'un seul parrainage, même s'il exerce plusieurs mandats. Ce filtre n'avait pas empêché en 2002 la présence record de 16 candidats au premier tour de l'élection présidentielle. En 2012, leur nombre avait été ramené à 10.

Les parrainages pourront être transmis au Conseil constitutionnel à partir de la publication du décret de convocation des électeurs et jusqu'au vendredi 17 mars à 18H00.

Ils se font sur un formulaire adressé à chacun des élus par les préfectures dès la publication du décret convoquant les électeurs. Le Conseil constitutionnel contrôle ensuite leur validité et établit la liste des candidats à l'élection dans la semaine du 20 mars.

Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 3 Mars 2017 à 07:42 | Lu 4436 fois